Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 «Le seul coupable, c'est le virus du sida»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1630
Age : 64
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1640
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

04062008
Message«Le seul coupable, c'est le virus du sida»

sida, sidaventure, vih, vhc, info sida, forum sida, information sida, prevention sida, forum vih, t'chat sida, tchat sida, femmes sida

"Le seul coupable, c'est le virus du sida"



Bruno Spire est président d'Aides depuis juin 2007. (AFP)
INTERVIEW Un homme vient d'être condamné à deux ans de prison ferme pour avoir transmis le sida en connaissance de cause. Mais pour le président d'Aides, «pénaliser n'est pas la solution».
Lundi, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné un homme de 41 ans à trois ans de prison, dont un avec sursis. Il y a huit ans, la plaignante avait été contaminée par cet homme qu'elle aimait, et avec lequel elle vivait depuis neuf mois. Lui se savait séropositif et l'avait tu. Poursuivi pour «administration volontaire d'une substance nuisible ayant entraînée une incapacité ou une infirmité permanente», il avait été traité de «salaud» par le procureur, qui avait requis la peine prononcée.

Cette affaire soulève une nouvelle fois la délicate question de la pénalisation de la transmission du virus du sida. Un débat relancé à Strasbourg en 2004, avec la condamnation a six ans ferme d'un homme qui se savait porteur du virus et qui l'avait sciemment transmis à deux jeunes femmes. L'association Femmes Positives lutte pour que cela soit reconnu comme une «violence conjugale, comme un viol psycologique et biologique», comme une «condamnation à mort sans votre consentement».

Les acteurs de la lutte contre le sida s'inquiètent en revanche d'une généralisation de ce type de procès. Explications avec Bruno Spire, président de l'association Aides.


lefigaro.fr : Vous êtes contre la pénalisation de la transmission du sida. Est-ce à dire que vous comprenez la situation des personnes qui contaminent leur conjoint sans leur dire qu'elles sont séropositives ?

Bruno Spire : Bien sûr que non. Mais attention, il faut tout d'abord rappeler que ces cas sont très rares : ils concernent moins de 1% des séropositifs. Heureusement, la majorité des personnes qui sont en couple se protègent !

Notre position, effectivement, est très claire : comme la très grande majorité des associations de lutte contre le sida, nous ne pensons pas que la pénalisation soit une solution.

Pourquoi cette position radicale ?

Parce que nous craignons les conséquences de cette tendance : si la répression se concentre sur les séropositifs, il y a fort à parier que les gens n'iront plus se faire dépister. Les personnes psychologiquement faibles préfèreront sans doute vivre dans l'ignorance plutôt que de se savoir contaminatrices, et donc de potentiellement aller en prison. Et c'est là le vrai danger : ceux qui ignorent leur état sont plus dangereux pour les autres que ceux qui sont traités.

Nous estimons par ailleurs que dans le cadre d'une relation sexuelle, les responsabilités sont partagées.

Si on ne punit pas ce genre d'attitude, quelle solution préconisez-vous ?

Que les choses soient bien claires : moralement, je comprends que des personnes qui se sentent trahies en attaquent d'autres en justice. La douleur, c'est quelque chose qui s'entend. Ce qui me choque, c'est que cela se fasse au pénal, que ce soit finalement la société qui accuse et stigmatise les séropositifs. On a l'air des méchants car l'émotion est du côté des victimes, mais attention aux raccourcis.

S'il y a un coupable avant tout, c'est le virus. Aujourd'hui encore, le VIH est une maladie taboue qui fait perdre son travail, qui change le regard des autres. Il faut que collectivement, on progresse sur ce terrain. Pour que les gens disent qu'ils sont séropositifs, il faut qu'un climat de confiance s'installe. Or pour l'instant, les gens ont toujours peur.

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...


Dernière édition par sidaventure le Dim 30 Nov 2008 - 12:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Virus sur Mac
» Allaiter d'un seul sein
» Un virus HIV modificato usato per curare una forma della leucemia
» "Je ne veux pas faire dodo tout seul, je vomis"
» vivre seul à deux
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

«Le seul coupable, c'est le virus du sida» :: Commentaires

Deux ans de prison ferme pour avoir transmis le virus du sida

Il avait caché à sa compagne qu’il était atteint du VIH, et l’avait contaminée. Un homme de 41 ans a été condamné à trois ans de prison, dont un avec sursis, par le tribunal correctionel de Marseille.


"Vous êtes un salaud !" avait lancé le procureur général au prévenu. Un "salaud" pour avoir vécu plusieurs mois, entre 1998 et 1999, avec une femme sans la prévenir qu’il était atteint du virus du sida. Et pour avoir eu avec elle des rapports sexuels non protégés. Quelques mois après leur rupture, la jeune femme de 31 ans découvre qu’elle est séropositive. Elle porte alors plainte pour "tentative d’homicide involontaire" et "mise en danger d’autrui".

Il niait sa maladie, selon son avocat

La justice a finalement retenu contre l’homme de 41 ans, ancien toxicomane, le délit d’"administration de substance nuisible ayant entraîné une infirmité ou une incapacité permanentes".

Un jugement rare en France, selon l’avocate Caroline Mécary, qui suit souvent ce genre de dossiers (0'39")


--------------------------------------------------------------------------------

Il a reconnu avoir menti à sa concubine sur son état de santé. Mais son avocat affirme qu’il niait complètement sa maladie, allant jusqu’à interrompre à plusieurs reprises son traitement. Une attitude qui pouvait expliquer, selon Me Gérard Bismuth, qu’il n’ait pas averti sa compagne.

Une explication qui n’a pas convaincu le tribunal, qui a suivi à la lettre les réquisitions du procureur général : trois ans de prison, dont deux ans ferme.
 

«Le seul coupable, c'est le virus du sida»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: L'oubli, l'inconscience et l'ignorance de cette maladie ! :: Pénalisation de la transmission du VIH-
Sauter vers: