Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» H 52 ans cherche une compagne
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 14:33 par olivier59

» cherche mecs sur le 37
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeMer 10 Juil 2019 - 11:42 par lionel37

» Bonjour toi homme de ma vie...
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeDim 7 Juil 2019 - 19:19 par Suisero

» H 52 ans cherche une compagne
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeSam 25 Mai 2019 - 17:38 par olivier59

» Relation sérieuse
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeDim 24 Mar 2019 - 16:00 par Divinea

»  Pakistan : Mariage Traditionnel et cas de Sida ignorés ... ?... LES FEMMES ET LEURS ENFANTS EN DANGERS
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeJeu 21 Mar 2019 - 1:50 par sevro40

» Cherche sero indétectable pour vie à deux
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeJeu 21 Mar 2019 - 1:23 par sevro40

» sidaction line renaud piere berger et compagnies
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeMer 26 Sep 2018 - 15:50 par agnes3

» Cherche femme pour fonder un foyer
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Icon_minitimeVen 14 Sep 2018 - 2:53 par Clemcentral

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez
 

 Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
sidaventure

Nombre de messages : 1631
Age : 66
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1641
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Left_bar_bleue0/0Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Empty_bar_bleue  (0/0)

Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède Empty
18112008
MessageAujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Sidaventure avec une équipe de chercheurs qui comprend un professeur universitaire médical et spécialistes de la médecine traditionnelle. Nous avons passé plus d'une décennie de recherche dans la médecine traditionnelle dans tous les coins de Madagascar, en collaboration avec les populations locales pour une meilleure compréhension de l'usage traditionnel des nombreuses espèces de plantes endémiques existant dans notre pays. Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / sida base sur dix espèces de plantes endémiques à Madagascar.

À l'heure actuelle, nous avons achevé avec succès tous les tests précliniques sur vingt patients, et nous avons envoyé une demande d'essais cliniques contrôlés avec un protocole clair et détaillée aux autorités Malgasy par l'intermédiaire du Comité d'éthique le 9 Juillet, 2008.

Les essais qui ont été fait depuis 2003 nous a permis de prouver l'efficacité du médicament (patients totalement guéris, et pas de rechute pendant 5 ans pour le premier patient) et de son innocuité (absence totale de substances toxiques et de bactéries).

En Septembre 2007, nous avons décidé de chercher les voies et les moyens de continuer nos progrès : on a commencé à faire des essais précliniques dans un hôpital. Nous avons investi dans une mission d’une duré de 4 mois à Mauritius, en utilisant nos finances personnelles. Avec l'aide de quelques amis, nous avons réussi à établir une collaboration avec le ministère Mauricien de la Santé et d'autres autorités. Nous avons fait de tests cliniques sur 10 volontaires, et nous avons obtenu un résultat de 100% de guérison. Un des patients avait une espérance de vie de 10 jours, selon son médecin régulier.

Le 25 Juin 2008, nous avons décidé d'annoncer publiquement la bonne nouvelle. En même temps, nous avons envoyé au Comité d'éthique du ministère de la Santé de Madagascar une demande officielle d'autorisation à faire de tests cliniques sous le contrôle des autorités médicales nommés par le gouvernement Malgache et l'organisme international de la santé (World Health Organization) l'OMS.

Malheureusement, le comité d’éthique ne nous a pas donné une réponse claire. Nous avons eu plusieurs réunions et leur réponse a changé d'une réunion à l'autre. Lors de la première réunion, le comité d'éthique a déclaré que le dossier a été bon et les résultats de la recherche tout à fait convaincant. Mais aussi le comité d'éthique nous a donné une indication assez claire que nous pourrons rencontrez des problèmes avec le gouvernement Malgache à l'avenir.

À d’autres réunions qui suivent leur attitude ont changé radicalement: à notre grande surprise, ils nous ont dit qu'ils allaient nous donner leur approbation pour les essais cliniques à condition que nous divulguions le nom de nos partenaires financiers. Nous déplorons et sommes déçus par cette attitude que nous percevons comme de la mauvaise foi pure et simple. On aurait pu s'attendre de ces gens qu’ils soient plus préoccupés par la santé de leur population.

À l'heure actuelle, plus d'une centaine de patients atteints du sida ont présentés des demandes officielles d'autorisation pour recevoir notre traitement. Nous pouvons, bien sure, faire des copies de ces demandes disponibles. Inutile de dire que ces patients ne sont pas autorisés à prendre contact avec nous.

En outre, nous avons été menacés dans de nombreuses façons: les étrangers sont venus à nous et nous avons toujours été forcés de se déplacer en raison du harcèlement.

Pour votre information, nous avons contacté des représentants du monde connu des laboratoires européens. Ils ont dit très clairement que nous ne serons jamais en mesure de lancer ce médicament sur le marché international parce que cela signifierait une perte de milliards de dollars pour eux.

Compte tenu de la position de ces grandes entreprises internationales et que des dirigeants de notre propre pays, nous en sommes venus à comprendre qu'ils sont prêts à marginaliser notre découverte en raison de leurs intérêts privés.

Vous avez des questions a poser ? faites le ici sur notre forum ! Toute l'équipe SIDAVENTURE et l’équipe scientifique de Madagascar sont là pour vous répondre a vos questions technique

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...


Dernière édition par sidaventure le Mar 10 Fév 2009 - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) GASPARD ULLIEL ≈ résoudre un problème, c'est comme la chasse, un plaisir de sauvage, et nous avons cela dans le sang.
» En 240 jours, nous avons consommé ce que la Terre peut produire en 2014
» Qu'est-ce qu'il nous reste ?
» Nous apprécions dites le si vous le désirez
» Sortie en salle du film : "Nos enfants nous accuseront"
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède :: Commentaires

Ce traitement est il coûteux et réellement efficace sur le long terme avec éradication définitive ou non dans les réservoirs cachés , les patients doivent ils continuer la prise de traitements à vie ?

NON, les patients ne doit plus prendre le traitement une fois c’est fait. C’est un traitement pour une seule fois donc ca dure entre 1 mois a 2 mois. Les patients prend 3 fois par jour durant 1 a 2 mois. Et après ce traitement, les médecins doit vérifié tout de suite charge virale. Le patient ne quitte pas le lieu tant que leur résultat viral ne pas NEGATIVE. Donc, ca veut dire quand le patient quitte ce traitement ils sont comme tous les monde il ne sera plus le SEROPOSITIVE !


Les agences de recherche comme l'Anrs,Pasteur ont elle été approché pour développer des études sur ces plantes.?

on a fait demande de leur collaboration, mais ils ne répondent pas a notre demande.



Mr Cavalli vous même en tant que personne concernée avez vous tenté de bénéficier de ce traitement révolutionnaire et où en êtes vous ?

Oui a la première mise en place en France ou a mon prochain séjour a Madagascar pour un mois.



Quelles sont les équipes scientifiques ayant travaillé sur ces plantes si efficace et ont elles publié sur leurs travaux ?

Dans l’équipe il y a des scientifique Malgache et Mauriciennes. Egalement inclue professeur MNALI PYNDIAH, qui est parmi un de plus grand virologue du monde. Ils ont pas encore publie sur ce travaux par une raison de respecte dles organismes international comme celui OMS. Mais professeur Pyndiah est bien suivre tout de la procédure d’observation préclinique.



Quels sont les laboratoires à Madagascar qui Fabrique le traitement ?

Il y a un seul laboratoire qui fabrique le traitement actuellement.



Ces traitements ont il révélé des effets secondaires ?

Pas du tout. C’est un traitement purement phytothérapie donc il y n’a pas l’effet secondaire, plus de ca, les teste de non – bactérien et non- toxique qui sont déjà montre ce remède est 100% innocuité.



Pourquoi Le gouvernement de Malgache s'est il intéressé par ce projet puisqu'il ne fabrique pas d'ARV et quelle est sa position aujourd'hui ?

La position de gouvernement malgache aujourd’hui, c’est ils ont besoin l’équipe donne la formule de ce remède, par contre le gouvernement ne donne pas garantie pour protégé cette formule. Bien evident, l’équipe de chercheurs a refuse.
avatar
comment faire pour avoir ce remede ?
Message le Mer 19 Nov 2008 - 9:47 par hadjé
Je viens de lire ce sujet et je voudrais savoir si quelqu'un peut venir à madagascar et avoir ce remede. si vous pouver me donner l'adresse exacte de la clinique qui a le remede.
Bonjour, moi même concerné par le VIH depuis 17 ans, j'ai absorber beaucoup de chimie pendant 15 ans. A l'heure actuelle mon virus n'oppose aucune résistance aux mollécules exsistantes, mais c'est mon foie qui n'en peut plus. J'ai dû arrêter la tri-thérapie pour la quatrième fois.
Je suis donc à la recherche d'une alternative pour me soigner, car il est clair que je ne souhaite pas détruire complètement mon organisme avec la chimie.
Merci de prendre en considération ma candidature si un protocole est mis en place.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je viens de lire ce sujet et je voudrais savoir si quelqu'un peut venir à madagascar et avoir ce remede. si vous pouver me donner l'adresse exacte de la clinique qui a le remede.

Nous mettons en place la possibilitée d'etre soigner en France, cela risque d'estre long pour avoir toutes les autorisations et les fonds pour, mais c'est la bataille de toute l'équipe SIDAVENTURE et les chercheurs de Madagascar
Plustart nous vous en dirons plus sur notre programe et bataille, pour que les patients ai le droit a etre soigner du VIH/SIDA

Pour l'instant nous avons fait des couriers a Mr le Présidend de la République et Mme la Ministre de la santé
Ok. J'attends avec impatience le jour ou vous allez me communiquer l'adresse. et le jour ou le remede sera disponible pour tout les malades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ok. J'attends avec impatience le jour ou vous allez me communiquer l'adresse. et le jour ou le remede sera disponible pour tout les malades.

Voilà, alors reste toujours en contact avec le forum, car nous ne pouvons pas toujours prévenir les membres un par un, et ici nous mettrons la suite des informations que nous avons et attendons la réponse du Président de la république et de la ministre de la santé sur le projet d'essai clinique controlé

Beaucoup se propose d'aller a Madagascar !

Vous devez savoir que la Loi nous l'interdit, et nous nous exposons a des poursuites en justice


Dernière édition par sidaventure le Sam 29 Nov 2008 - 1:44, édité 1 fois
Informations :

-Quelle organisation vous a-t-elle posée des soucis ?

Le fait est que nous ne bénéficions d’aucun soutien et appui de quelconques organisations et autorités. Ce qui nous cause beaucoup de soucis malgré tous nos efforts.

- Avez-vous l’appui des autorités civiles dans votre travail de recherche ?

-Nous n’avons aucun appui des autorités civiles jusqu’à aujourd’hui dans notre travail de recherche même si ça devrait être le cas contraire.


-Ce traitement est-il coûteux et réellement efficace sur le long terme avec éradication définitive ou non dans les réservoirs cachés ? Les patients doivent-ils continuer la prise de traitements à vie ?


Le traitement est à la portée de tous et s’est avéré efficace. Ce n’est pas un traitement à vie, il ne se fait qu’une seule fois, le patient le prend 3 fois par jour pendant 1 à 2 mois. Ensuite les médecins doivent vérifier sa charge virale. Les patients sont pris en charge jusqu’à ce que leur charge virale soit NEGATIVE. Donc après le traitement, ils ne seront plus SEROPOSITIFS.

-Les agences de recherche comme l’ANRS, l’Institut Pasteur ont-elles été approché pour développer les études sur les plantes ?

Nous leur avons fait une demande de collaboration mais ils n’ont pas répondu à notre demande.


-Quelles sont les équipes scientifiques ayant travaillé sur ces plantes si efficaces et ont-elles publié leurs travaux ?


Les équipes incluent des scientifiques malgaches et mauriciens mais également le professeur qui est parmi les plus grands virologues du monde. Ils n’ont pas encore publié leurs travaux par respect des organismes internationaux tels l’OMS.


-Quels sont les laboratoires à Madagascar qui fabriquent le traitement ?

Un seul laboratoire est actuellement concerné par la fabrication du traitement.

-Ce traitement a-t-il révélé des effets secondaires ?

Non pas du tout. Le traitement est purement phytothérapique donc il n’a pas d’effet secondaire. En plus les tests ont révélé le non toxicité et l’absence de bactéries dans le remède donc il n’y a aucun risque.

-Le gouvernement est-il intéressé par ce projet puisqu’il ne fabrique pas d’ARV et quelle est sa position aujourd’hui ?

Le gouvernement malgache a besoin de l’équipe pour lui donner la formule de ce remède mais il ne donne pas de garantit pour la protection de la formule. C’est pourquoi l’équipe a refusé.
Anonymous
prise de contact
Message le Lun 1 Déc 2008 - 17:21 par Cyril Ca
Bonjour, Photojournaliste, j'ai découvert votre dernier message publié sur Internet grace a ce forum, vers lequel une connaissance m'a aiguillé : Une nouvelle absolument incroyable si vous me donnez la confirmation de ce qui est avance. Une nouvelle qui me touche d'autant plus a titre personnel que je suis né a Madagascar, elle-meme incroyable, aux multiples ressources. Dans le cas ou vous souhaiteriez communiquer sur ce qui m'apparait comme une découverte extraordinaire, je serais heureux et trés motivé pour venir a votre rencontre et réaliser un reportage sur le sujet (dans le respect de toutes vos conditions éventuelles, bien entendu). Auriez-vous l'amabilité d'entrer en contact avec moi afin d'en discuter ?
Cyril Ca a écrit:
Bonjour, Photojournaliste, j'ai découvert votre dernier message publié sur Internet grace a ce forum, vers lequel une connaissance m'a aiguillé : Une nouvelle absolument incroyable si vous me donnez la confirmation de ce qui est avance. Une nouvelle qui me touche d'autant plus a titre personnel que je suis né a Madagascar, elle-meme incroyable, aux multiples ressources. Dans le cas ou vous souhaiteriez communiquer sur ce qui m'apparait comme une découverte extraordinaire, je serais heureux et trés motivé pour venir a votre rencontre et réaliser un reportage sur le sujet (dans le respect de toutes vos conditions éventuelles, bien entendu). Auriez-vous l'amabilité d'entrer en contact avec moi afin d'en discuter ?

Comme je vous l'ai expliqué par mail !
Nous allons en parler avec toute l'équipe, et nous vous tiendrons au courant, soit par mail ou tel ( que nous gardons discrètement, pour la sécurité de cette découverte )...
Nous mettons la copie de votre mail, pour preuve de notre bonne volontée...
Anonymous
Re: Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède
Message le Lun 1 Déc 2008 - 22:38 par Karl Str
Cher Monsieur,

Présidant l'association loi 1901 "Vigilance et Action Républicaines"
), je reçois quotidiennement des informations du "réseau
républicain" qui comprend environ 10.000 personnes aujourd'hui
réparties sur toute la planète.

Et m'efforçant de sélectionner les informations pertinentes visant à
l'amélioration et à l'élévation de la condition humaine, j'ai au
connaissance d'un message mis en ligne sur le forum que votre
association a mis en place :

Ainsi j'ai immédiatement pris la décision de diffuser cette
information qui, si elle est confirmée, peut sauver des millions de
nos frères et soeurs humains. La diffusion de ce jour a été effectuée
à l'attention des médias (941 journalistes) et des élus républicains
(sénateurs, députés et membres de l'Assemblée des Français de
l'Etranger). Une deuxième diffusion, plus large, est déjà programmée
dans les "dossiers républicains" qui seront validés dans quelques jours.

Espérant que mon initiative sera bien comprise, je vous prie de bien
vouloir agréer, Monsieur, l'expression de mes sincères salutations
tokyoïtes.
sidaventure
merci Karl
Message le Lun 1 Déc 2008 - 22:50 par sidaventure
Merci Karl !

Trés bonne initiative de votre part !
Notre association avec toutes les personnes séropositives du monde entier vous remercie !
Nous mettrons votre bannière dans nos "liens Amis"

Puis nous mettrons aussi la copie des lettres que nous avons envoyées avec AR a Mr Sarkozy président de la répubique Française et Mme Bachelot ministre de la santé, car nous avons bien reçu l'accusé de reception de nos lettres, et dé que nous aurrons leurs réponses, nous mettrons les copies de leurs réponses...

Cordialement solidaire avec tous les séropositfs qui souffrent
Copie d'un e-mail reçu

Messieurs,

Nous nous permettons de vous écrire, après avoir lu par hasard un article concernant la decouverte d'un remède du SIDA à Madagascar.

Pourriez vous nous informer un peu plus sur cette information car nous sommes une association qui s'est adjugé comme tâche la dénonciation de tous les abus du gouvernement malgache.
En lisant votre article, nous constatons que "cette possibilité de trouver une remède contre le SIDA" se heurte au "refus" du gouvernement malgache. Une telle nouvelle qui devrait rejouir tout le monde, semble faire (à en croire votre article) l'objet d'une reticence irrationnelle de la part des autorités malgaches qui non seulement "cherche à nier la découverte", mais pire " à vous exiger la publication de vos partenaires financiers". Autrement dit, le gouvernement semble moins soucieux du cas de "la santé" et plus interressé au "financement" qui lui est lié.

Nous vous demandons votre collaboration car, le "SIDA" est unE des PREMIERES SOURCES du gouvernement malgache à travers le "financement" que les bailleurs de fonds allouent au pays. Est-ce donc, votre "recherche" est-elle considérée par le Gouvernement malgache comme "un prévisible obstacle" à cette ressource financière émanant des bailleurs de fonds dont le PNUD? Nous comptons mener notre recherche là dessus car si cela est fondé, c'est que c'est très grave. Surtout que le pouvoir actuellement à Madagascar est tenu à 70% par la perfusion en financement émanant de ces bailleurs de fonds.

D'ailleurs, nous ne comprenons pas l'attitude des autorités malgaches qui, contrairement dans les autres pays, aurait dû vous appuyer dans votre recherche au lieu qu'il vous en empêche de manière aussi subtile.

Comptant sur vous, nous vous prions de croire Messieurs, à nos sicnères considérations.

Mazava Théodore
l’équipe c'est fait convoquée par ministère sante il y a 10 jours. Et Etat malgache( se présente par ministre sante + président de comité éthique) a dire il vont nous livre un autorisation de pratique ! mais jusqu’au ce jour ils n’ont pas encore donne l’autorisation.

Mais je vous tiendrai en courante des que il y a bonne nouvelle
Anonymous
Re: Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède
Message le Mar 23 Déc 2008 - 23:59 par Dr Capra
Monsieur,
Je suis étonné et révolté par le blocage de votre étude clinique sur les patients HIV+, dans la mesure où vos résultats sont bien réels. Si je peux très bien comprendre un blocage local du fait d'intérets du lobby pharmaceutique et des corruptions au plus haut niveau, je ne comprends absolument pas pourquoi vous ne publiez pas de manière scientifique les résultats détaillés de vos 10 premiers patients gueris ( avec paramètres cliniques et biologiques avant et après traitement, le nom des plantes, la partie de la plante utilisée, la méthode d'extraction, posologie) soit dans un congrès international, une revue scientifique , ou en cas de censure sur le net, ou vous pourrez être relayé par le milieu associatif. Je sais qu'en publiant, vous courrez le risque d'être dépossédés de votre découverte par les laboratoires, mais c'est un risque dérisoire eu égard à l'enjeu. J'aimerais connaitre votre position concernant une divulgation rapide de vos premiers résultats.
Cordialement
Dr Adrien Caprani
PS: j'aimerais vous rencontrer pour une information détaillée
Anonymous
Re: Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède
Message le Ven 2 Jan 2009 - 15:19 par Dr Capra
Bonjour et bonne année,
Merci pour l'adresse de votre forum.Je suis occasionnellement sur Paris et m'y trouverais avec mon compagnon Anibal Coelho avec qui vous avez déjà echangé par email, les 5 et 6 Janvier prochain. Auriez-vous une fenêtre pour une rencontre pendant ces deux jours.
Dans l'attente e votre réponse
Dr A. Caprani
Nous avons rendez-vous le 08/01/2009 en Gironde dans un lieu que nous gardons secret pour notre sécuritée avec M.Philippe qui est l'un des avocats dans l'Equipe, il a reçu procuration de l’équipe de Malagascar qu'il porte avec lui pour voir avec nous. Donc vous pouvez vous joindre a nous
Anonymous
traitement madagascard
Message le Jeu 8 Jan 2009 - 9:02 par keepsmil
franchement, je ne sais pas que penser de votre "decouverte", perso je suis seropo depuis 25 ans, je ne sais pas si un jour un traitement efficace verra le jour....
mais pour etre honnête je doute de la véracité de votre "découverte", quelqu'un de seropo serait redevenu seronegatif suite à ces traitements et personne ne le dirais, même vous en dehors de ce forum n'en parlé pas, aucun media même pas le canard....
sidaventure, ouaip, belle aventure en effet....
pourquoi madagascard vous empeche de communiquer en france, la france est encore une democratie (enfin quoi que...),
pourquoi vous laissez vous dicter votre conduite, l'interet des patients seropositifs sur toute la planete n'a t'il pas plus d'importance à vos yeux???
pour moi et tant que vous n'apportez pas la preuve tangible de votre annonce, ça reste un poisson d'avril avant l'heure, inutile de dire à quel point il est de mauvais gout....
j'espere quand même me tromper quand à votre annonce, mais depuis 25 ans, on nous a tout promis des traitement, des vaccins, la belle vie, le resultat, des morts, des hommes, des femmes, des enfants en invalidité, ou laisser à leur triste sort par des gouvernement qui n'en ont strictement rien à foutre.
allez je vais prendre mes traitement, chimique, puisque aujourd'hui ce sont eux qui me maintienne en vie signe exclamation exclamation
Anonymous
remède
Message le Jeu 8 Jan 2009 - 9:34 par chevalie
au nom des malades et de notre association "ENSEMBLE POUR UNE SANTÉ SOLIDAIRE" et en mon nom propre . Je suis scandalisé par votre article de la découverte du siècle d'un remède contre le sida . Je vous accuse de mise en danger des malades.
j'alerte l'ensemble des associations de luttes contre le sida
Anonymous
vous etes...
Message le Jeu 8 Jan 2009 - 11:21 par fou
GRAVES serieux
vous avez pas honte de d'annoncer des choses pareilles
avatar
Pourquoi ?
Message le Jeu 8 Jan 2009 - 12:02 par hadjé
Pourquoi ne laissez vous pas les chercheurs tenter leur chance ? Il n'est pas impossible qu'un jour ils trouvent le remede qui soigne le sida! moi je suis vraiment convaincu à leur annonce. et je garde espoir qu'un jour ils trouveront le remede. Donc, SVP. ne gachez pas les choses.
Anonymous
HONTEUX
Message le Jeu 8 Jan 2009 - 16:53 par kivivra
signe
Pourquoi oser mettre en ligne des infos comme cela, séropo et militant associatif, je rejoins "Chevalier".
Arrêtez de jouer avec la sensibilité des malades,tous les mois , c'est la même chose: on nous prédît un vaccin, un remède miracle, déjà que les labos s'en mettent pleins les poches , stoppez cette hypocrisie
Ce jour nous étions avec Philippe Disaire Rakotondramboahova Avocat au Barreau Madagascar !
Nous nous attentions a des réponses comme certains d'entre vous, et nous demandons qu'a prouver que le remède existe bien ! Mais voilà cela dérange beaucoup d'entre vous et labos !
Je vous r'appel que nous avons déjà envoyé une lettre a Mr Sarkozy et Mme Bachelot, et pensons bien de le faire connaître par tous les moyens, et déjà merci a Mr Chevalier d'informer le monde du SIDA.....

Puis merci toutes et tous d'en parler, nous demandons que cela !!! Et les chercheurs Malgaches demandent qu’à être invités pour en parler devant une table ronde entre 4 yeux, ente toute sécurité....

Christian CAVALLI
Président de l'Association SIDAVENTURE
Question d'un membre sidaventure du Canada :

Bonjour Mr Cavalli,

Je viens de lire votre compte rendu de la rencontre avec l'avocat du groupe de chercheurs. Donc, prenons pour acquis que le remede existe pour de vrai, alors a partir de ce point, quel est la prochaine etape? Qu'est-ce qui fait attendre maintenant precisement ?
Dites-moi si ceci est exact: les preuves ayant ete faites, les chercheurs n'attendent plus que la signature du gouvernement francais afin d'obtenir le brevet mondial et ainsi lancer le remede partout dans le monde ?

Merci

Réponse :

Ce n'est pas de compte rendu, c'est simplement pour faire connaître notre combat et lutte qui nous attend (la preuve avec les derniers messages de certains) !
Un vrai compte rendu vas être fait par notre secrétaire et notre ambassadeur Franco/Canadiens après les heures de discutions que nous avons eu avec Philippe l'avocat de Madagascar dans nos bureaux de l'Hôpital Boulin a Libourne !
Maintenant nous allons mettre notre machine en marche pour pouvoir offrir aux membres de cette équipe de venir exposer leur recherche et résultats devant des professeurs compétents.
Et proposer que des patients séropositifs puissent soit allé à Madagascar, ou en France sous surveillance d'une personne nommée par l'état Français !
Mais il faut savoir qu'il y à un coût et nous ferons appel aux dons pour aider aux séropositifs a luttés contre le Virus du VIH/SIDA, car je vous r'appel que seuls les séropositifs lutte contre le virus, et que ce n'est pas comme une association qui s'appel AIDES avec son voilier et bureaucrates que nous aiderons les patients séropositifs au VIRUS, et arreter de prendre les patients pour leur fond de commerce....

Christian CAVALLI
Président de l'associations SIDAVENTURE
Copier/coller d'un message reçu par un de nos Amis Canadiens


Bonjour Mr Cavalli,

Merci encore pour la derniere reponse par rapport a la rencontre avec l'avocat des chercheurs.

Je partage votre point de vue avec les histoires de "bureaucrates" et administrations de toutes sortes, mais pendant que cette maladie fat la joie des travailleurs de la santé et business man de la santé, pendant que cette maladie fait rouler le systeme de la santé, pendant que cette maladie sert "d'Entertainment" dans le monde, il ya ces medicaments de vih (dont la plupart des seropositifs s'illusionnent a penser qu'ils ne donnent aucun ou presque aucun effet secondaire) qui font des ravages a l'interieur du corps de facon tres discretre et sournoise, dont le patient ne peut pas se rendre compte. La crainte d'un cancer du foie et/ou des reins a long terme m'apparait fort probable etant donné le tres lourd travail demandé au foie et aux reins lors de l'ingestion reguliere a chaque jour de ces medicaments. Et aAvev le vih et un ou de multiples cancers qui s'en suivent, de lourdes souffrances sont a prevoir...Sachez que les laboratoires qui fabriquent ces medicaments sont surement plus interresse a "isoler et entretenir" le virus et se foutent de la sante des patients.

Donc la question que tout le monde veut savoir, toujours en prenant pour acquis que le remede est pour de vrai et definitif, le remede sera-t-il distribué dans les prochains mois?

Désolé de faire des peurs, mais je ne fais pas du tout confiance a ces medicaments de "triterapie", je m"interesse bcp aux ingrediants et la biochimie et je sais que ces medicaments representen un danger a long terme.

DONC, IL FAUT QU'IL SE PASSE QUELQUE CHOSE ET RAPIDEMENT, et toute facon, si les business man de la santé s'inquiete de perdre leurs gigantesques profits, il y aura bien un nouveau virus (créé par l'homme ou pas) qui va remplacer le VIH et dont lui aussi menera au SIDA, et les travailleurs de la santé et les medias vont se faire un plaisir de lui inventer (a ce virus) un nouveau nom.

S.V.P UNE REPONSE DES CHERCHEURS POUR UNE DATE APPROXIMATIVE DE DISTRIBUTION

Merci

Réponse :


Cette après midi nous avons rencontrer un Dr spécialiste sur le VIH !

Et il nous à donné des informations et conseils pour faire connaitre notre démarche pour que tous les médecins du monde recoivent par la presse médicale, donc même votre toubib lui même de pouras plus dire qu'il n'est pas au courant de se traitement !!!
Nous en France pour faire valider un simple médicament et avoir les autorisations pour le mettre à disposition des patients c'est trés long, vous expliquez très bien le pour et le contre de cette découverte qui est une bombe, et des pertes d'argent pour les laboratoires qui nous vendent leur triterapie et aux associations qui disent venir en aide aux patients touché par le VIH/SIDA.
Alors nous ne pouvons pas donner de fausses joies en disant que dans trois mois ou plus ou moins que ce médicament seras a notre disposition.
Il est vrai qu'il est possible d'aller se faire soigner a Malagascar a vos propres frais, mais qui coute une fortune ( Opignon de notre association), c'est pour cela que nous demandons qu'un tel médicament soit pris en charge par tous les pays du monde, offert a tous patients touchés par le VIH/SIDA, et là nous pourons dire que nous lutterons contre le SIDA...

Par le futur rapport fait par nos membres Sidaventure vous verez et comprendrez mieux, et que la aussi nous devrons continuer la prévention du SIDA, il vous faut savoirqu'etre soigner par ce remède ne donne pas le droit de revenir plus tard avec le VIRUS car la personne a pris un risque....
Donc la recherche du vaxin contre le SIDA doit toujours continué.....

Christian CAVALLI
Président de l'association SIDAVENTURE
Anonymous
Bonjour,

S'il appartient à chacun de définir la gestion de sa propre situation, il est en est autrement de communiquer de façon publique sur des informations sans aucun fondement scientifique ni médical.

De plus les commentaires exprimés sur certaines des associations historiques de lutte contre le sida - qui n'ont d'ailleurs donné lieu à aucune modération de quelque nature - témoignent de l'isolement de votre association qui, je vous le rappelle et comme c'est le cas pour toutes les associations, ne représente que ses membres et non les malades du sida et les personnes séropositives dans leur ensemble.

Je vous prie donc de bien vouloir prendre note du mail envoyé ce matin à propos des annonces scandaleuses dont ce forum se fait le relais quant à un hypothétique remède au VIH/Sida :

"Monsieur le Premier ministre, Madame le Ministre de la Santé, Monsieur le Secrétaire d'Etat à la vie associative,

J'attire aujourd'hui votre attention sur les déclarations plus que fumeuses de l'association Sidaventure qui déclare sur son forum avoir trouvé un remède au VIH/Sida.

Ces déclarations, dangereuses en termes de santé publique participent également d'une désinformation pour le moins nocive en termes de prévention et exploitent la détresse des malades et de leurs proches.

Aussi vous saurais-je gré de bien vouloir prendre les mesures qui s'imposent.

Respectueusement,"

Message de l'administration du forum pour preuve que la personne qui a postée sur le forum s'est bien désinscrit de lui même
Suppression d'un compte utilisateur sur Forum de l'association sidaventure


Received: from me-wanadoo.net (localhost [127.0.0.1])
by mwinf2704.orange.fr (SMTP Server) with ESMTP id 0190F4400087
for ; Sun, 11 Jan 2009 10:20:15 +0100 (CET)
Received: from s27.darkbb.com (s27.darkbb.com [74.86.112.158])
by mwinf2704.orange.fr (SMTP Server) with ESMTP id C64F04400088
for ; Sun, 11 Jan 2009 10:20:14 +0100 (CET)
X-ME-UUID: 20090111092014812.C64F04400088@mwinf2704.orange.fr
Received: by s27.darkbb.com (email, from userid 100)
id 459046887D; Sun, 11 Jan 2009 10:20:13 +0100 (CET)

Subject: Suppression d'un compte utilisateur sur Forum de l'association sidaventure
From: "Forum de l'association sidaventure"
Reply-To: "Forum de l'association sidaventure"
Date: Sun, 11 Jan 2009 10:20:13 +0100 (CET)
X-me-spamrating: 41.010101

Bonjour,

Vous recevez cet e-mail automatique car le compte de Fabien sur "Forum de l'association sidaventure" - http://positivement-votre.forumactif.com vient d'être supprimé.
Cet utilisateur s'est désinscrit de votre forum
.

L'administrateur du forum
Anonymous
Bravo a cette association sidaventure
Message le Dim 11 Jan 2009 - 0:26 par Geneviev
Genevieve Borne


Image hébergée par servimg.com


Pour l'association SIDAVENTURE qui se bat contre le SIDA


Image hébergée par servimg.com

Cette Association lutte & marche contre et autour du monde pour lutter le VIH & SIDA.
Permettez-lui d'atteindre sa destination.

Une pensé pour tous ceux qui sont affectés par cette terrible maladie, et qu'un tel reméde est un miracle

Bravo a L'association Sidaventure et l'équipe de chercheurs Malgaches

Genevieve Borne
Fabien a écrit:

S'il appartient à chacun de définir la gestion de sa propre situation, il est en est autrement de communiquer de façon publique sur des informations sans aucun fondement scientifique ni médical.

Je vous prie donc de bien vouloir prendre note du mail envoyé ce matin à propos des annonces scandaleuses dont ce forum se fait le relais quant à un hypothétique remède au VIH/Sida :

"Monsieur le Premier ministre, Madame le Ministre de la Santé, Monsieur le Secrétaire d'Etat à la vie associative,

J'attire aujourd'hui votre attention sur les déclarations plus que fumeuses de l'association Sidaventure qui déclare sur son forum avoir trouvé un remède au VIH/Sida.

Ces déclarations, dangereuses en termes de santé publique participent également d'une désinformation pour le moins nocive en termes de prévention et exploitent la détresse des malades et de leurs proches.

Aussi vous saurais-je gré de bien vouloir prendre les mesures qui s'imposent.

Respectueusement,"

Mr Fabien pour votre information nous avons nous même envoyé une lettre en AR a Mr Sarkozy président de la république et aussi a Mme Bachelot ministre de la santé et des associations pour les informés de la découverte de se reméde.....

Pour Mr Sarkozy Numéro de l'envoi du 20/11/2008: 1A 011 792 9740 6 reçu le 25 novembre 2008
Pour Mme Bachelot Numéro de l'envoi du 20/11/2008: 1A 011 792 9738 6 reçu le 25 novembre 2008

Merci a vous Mme Genevieve Borne !
Et je vous souhaite beaucoup de courage et vous encourage dans votre lutte contre le cancer du sein
Lien pour lire sa Biographie :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Anonymous
En tant que soignante, il m'incombe d'apporter quelques informations supplémentaires sur le virus du SIDA. Le sida (syndrome d'immunodéficience acquise) est le stade final d'une maladie infectieuse provoquée par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine).La majorité des personnes infectées par le VIH contracteront tôt ou tard le sida à moins que l'on puisse différer l'apparition de la maladie, voire l'empêcher, grâce à des médicaments antirétroviraux.
A l'heure actuelle, on connaît 2 types de VIH: le VIH-1, qui compte 10 sous-types (A à J), et le VIH-2, qui comprend 5 sous-types. En outre, il existe toute une série de souches inclassables, par exemple le groupe 0 du VIH-1. Et dans chaque sous-type et souche on observe d'innombrables variantes.

Les virus comme le VIH ne sont pas des organismes indépendants. Pour survivre et se reproduire, le VIH a besoin de certaines cellules de l'organisme humain qui, en quelque sorte, l'hébergent. On les appelle cellules-hôtes.

Lors de la contamination, les virus pénètrent dans les cellules-hôtes, apportant avec eux la «transcriptase inverse», une enzyme qui transcrit l'ARN, génome du virus, en ADN, génome de l'homme. Ainsi le patrimoine génétique du virus s'installe dans celui de la cellule-hôte et peut y rester tapi pendant des années. Pour se multiplier, le virus utilise la cellule-hôte. La «protéase», une autre enzyme, fabrique à partir de fragments de virus de nouveaux virus qui quittent la cellule-hôte pour s'attaquer à d'autres cellules. Lors de la transcription du génome et de la fabrication des copies d'ADN en vue de la réplication du virus, il se produit des «fautes de traduction» qui donnent naissance à de nouvelles variantes de VIH: elles peuvent différer par leur virulence et entraîner la mort plus ou moins vite. On a observé plusieurs millions de variantes chez un seul individu. Cette variabilité du VIH lui permet de s'adapter à son environnement et, par conséquent, de développer rapidement une résistance aux médicaments. C'est une des raisons pour lesquelles on n'est pas encore parvenu à mettre au point un vaccin et des médicaments curatifs. On dispose aujourd'hui, pour combattre l'infection à VIH, d'inhibiteurs de la transcriptase inverse et d'antiprotéases. Les inhibiteurs de la transcriptase inverse empêchent indirectement l'intégration du génome du virus dans l'ADN de la cellule-hôte humaine. Le médicament s'oppose à l'action de la transcriptase inverse, enzyme importante pour la synthèse de l'ADN. Les antiprotéases, en revanche, inhibent la protéase, enzyme responsable de la production de nouveaux virus. Aujourd'hui, ces deux groupes de médicaments sont prescrits en associations. Ils permettent de limiter la charge virale dans le sang et dans les ganglions lymphatiques et de retarder l'évolution de la maladie.

D'énormes progrès thérapeutiques ont été réalisés ces dernières années. Au début des années 90, on ne recourait aux antiviraux qu'aux stades avancés de l'infection. Maintenant on espère, grâce à un traitement précoce: 1. empêcher la réplication du virus et, par là même, la destruction du système immunitaire et la progression de la maladie, 2. empêcher l'apparition de variantes résistantes, 3. diminuer la contagiosité du malade- La prophylaxie a pour but d'éviter le déclenchement des infections opportunistes (maladies qui frappent généralement les personnes atteintes du sida) ou du moins de le retarder. On ne s'attaque ici pour ainsi dire qu'aux symptômes,mais l'infection est incurable et on ne peut empêcher la destruction du système immunitaire.. Faut-il donc le rappeler, jusqu'à lors il n'y a pas de médicament qui peut éradiquer le sida, les seuls médicaments disponibles sont des médicaments qui ralentissent le processus d'infection et la réplication du virus et préviennent d'autres maladies. Il serait donc utopique de dire qu'il y a des dizaines de plantes capables de guérir le sida. Ces plantes sont peut-être capables de freiner la maladie ou d'empêcher une invasion massive dans l'organisme mais je trouve assez scandaleux la façon dont est présenté l'article car elle me fait penser à ces publicités de marabout pour des remèdes miraculeux censés guérir tous les maux y.c. le sida et ramener l'être aimé. C'est duper les gens qui souffrent de cette maladie et leur donner un faux espoir. Si un médicament avait réellement été découvert, sa découverte aurait été publiée dans un des éditoriaux médicaux, tels que Science, The Lancet ou The Journal of Medicine; ce qui n'est pas le cas et aurait déjà fait l'annonce par les gouvernements de cette fabuleuse découverte. . Je trouve très bien que des personnes luttent contre le sida, font de la prévention et soutiennent les gens qui en sont atteints, mais il n'est pas juste d'apporter de faux espoirs à des millions de personnes (actuellement plus de 36,1 millions de malades du sida), c'est même la bêtise personnifiée. Quant aux soit-disants lettres envoyées à M. Sarkozy, personnellement je n'y crois pas et je ne vois pas ce que M. Sarkozy vient faire ici puisqu'en cas de réelle découverte, celle-ci ne doit pas être validée par le chef de l'état mais par des conseils de médecins et de scientifiques et par le gouvernement malgache lui-même. En contact permanent avec des chercheurs (ce sont des amis et aussi des membres de ma famille) qui travaillent d'ailleurs sur la recherche contre le SIDA, je peux dire qu'aujourd'hui il n'y a pas eu d'avancée majeure dans la découverte d'un médicament ou d'un vaccin.
infirmiere

Suppression d'un compte utilisateur sur Forum de l'association sidaventure, date : 12/01/09 12:37
Bonjour,
Vous recevez cet e-mail automatique car le compte de Keiju sur "Forum de l'association sidaventure" - http://positivement-votre.forumactif.com vient d'être supprimé.
Cet utilisateur s'est désinscrit de votre forum.

L'administrateur du forum


Dernière édition par sidaventure le Mar 13 Jan 2009 - 13:20, édité 1 fois (Raison : Copie de la suppression de son compte)
Message pour cette invitée qui dit etre infirmiére ?

Un copier/coller d'un message reçu suite a votre post sur notre forum !

Que pensez-vous du dernier message recu dans le forum, celui de "l'invité"?
Plutot tres decourageant, c'est pour ca que si vous avez des preuves, il faut les sortir
Le dernier message de cette "invitée" pourrait en pousser quelques uns au suicide, ceux qui sont tres fragiles emotionnement. Sortez la "bombe"de votre sac si elle est, de sorte a faire ravaler les propos de cette invitee.
Invité a écrit:
En tant que soignante, il m'incombe d'apporter quelques informations supplémentaires sur le virus du SIDA.
Aprés avoir lu votre copier/coller sur le virus du SIDA vous ne m'avez rien apporter de plus

Quant aux soit-disants lettres envoyées à M. Sarkozy, personnellement je n'y crois pas et je ne vois pas ce que M. Sarkozy vient faire ici puisqu'en cas de réelle découverte, celle-ci ne doit pas être validée par le chef de l'état mais par des conseils de médecins et de scientifiques et par le gouvernement malgache lui-même. En contact permanent avec des chercheurs (ce sont des amis et aussi des membres de ma famille) qui travaillent d'ailleurs sur la recherche contre le SIDA, je peux dire qu'aujourd'hui il n'y a pas eu d'avancée majeure dans la découverte d'un médicament ou d'un vaccin.

En réponse au message privé de E…. de Montréal :

Comme tu vois suite a notre discussion à trois avec notre délégué Franco/Canadien de dimanche soir (heure Française), cette personne qui dit être dans le corps soignant « médical » et se cache derrière un pseudo « invité » et prend un smiley comme signature, te prouve combien le combat va être dure et long devant de t’elles personnages, car comme tu peux lire, même pour un simple courrier que nous avons envoyé a Mr Sarkozy et Mme Bachelot, nous devons lui fournir la preuve des lettres en questions (suite a un problème de scanner nous pouvons pas lui mettre pour l’instant, mais nous allons faire au plus vite)...Et de plus elle parle au nom des chercheurs Français qui sont ses amis et famille !!!
Oui je pense Canadien « ah les Français ! »

Maintenant pour répondre à cette personne qui ne nous apprend rien sur le virus du VIH/SIDA !
Assumez donc vos mots avec le courage de mettre votre nom et prénom en bas de votre message pour lui donné plus de valeur, car quand je suis en relation avec l’équipe de chercheurs Malgache, et sur tous leurs documents que j'ai reçu par UPS ou par mails j'ai toutes leurs coordonnées "des noms et prénoms" moi-même je signe et assume toujours mes paroles.
Vous verrez que dans le rapport de notre réunion nous mettons le nom de l’avocat au barreau de Madagascar et en plus nous mettrons sa photo où nous sommes à ses cotés dans nos locaux !
Puis comme je l’ai promis à notre ami E… de Montréal, quand nous aurons résolut le problème du scanner je me ferais un plaisir de mettre ici même les copies, en plus des AR de nos lettres !
Vous dite "La majorité des personnes infectées par le VIH contracteront tôt ou tard le sida" Pour votre information perso. C'EST FOOO !!!, moi qui rencontre des infirmières et médecins j'ai jamais entendu dire des choses pareil, là notre santé est vraiment en dangée avec des corps soignants comme vous !!!
Alors SVP donnez moi le nom de l'Hôpital ou vous travaillez, pour que je donne des consignes aux personnes séropositives d'éviter cette hôpital. MERCI !!! d'avance...

Mr Christian CAVALLI
Président de l'Association SIDAVENTURE
REUNION DU 8 JANVIER 2009
SIDAVENTURE ET REPRESENTANT MALGACHE


Etaient présents :

 Christian CAVALLI, Président association Sidaventure
 Colette JOSSERAND, Secrétaire association Sidaventure
 Maître Philippe DISAINE RAKOTONDRAMBOAHOVA, Avocat au Barreau de Madagascar représentant l’équipe de chercheurs malgaches
 Mr HOFFMAN, Délégué Franco-Canadien de Sidaventure

Lieu : locaux de l’association Sidaventure CH Robert Boulin à Libourne (33)


Maître Philippe Disaine Rakotondramboahova, avocat au Barreau de Madagascar, représentant l’équipe médicale, nous résume la situation. L’équipe est composée de professeurs, médecins, personnel médical, chercheurs, avocat.

Le professeur Naly travaille depuis 10 ans sur la recherche du remède contre le VIH/SIDA. Ce traitement guérit les séropositifs, ce n’est pas un vaccin contre le VIH/SIDA. Ce remède à base de plantes a permis de guérir définitivement 4 patients à Madagascar et 7 à l’Ile Maurice. Le médicament, pour l’instant, est administré sous forme de sirop, pendant 1 à 2 mois, sous surveillance et suivi médical strict. Des conférences ont eu lieu sur l’île par le Professeur Naly et son équipe pour faire reconnaître sa découverte. Le premier patient, qui a bénéficié de ce traitement en 2003, est à ce jour toujours négatif au VIH.

A Madagascar, la sélection des malades se fait auprès des médecins traitants. Ils sont choisis sous certaines conditions : accepter l’isolement pendant 2 mois, rapports protégés ensuite, pas d’alcool….

Il y a 4 phases :

1. thérapeutique
2. clinique
3. reconnaissance mondiale
4. mise à disposition du traitement

Nous sommes dans la 3ème phase. Pour avoir la reconnaissance mondiale, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) demande la guérison de 200 malades.
La prise en charge des 200 patients ne pouvant se faire à Madagascar faute de moyens et d’appareils adaptés, les autorités de l’Ile Maurice étaient d’accord pour les accueillir à condition que les Malgaches leur révèlent le nom des plantes et non les codes, ce à quoi l’équipe se refuse catégoriquement.

Elle a aussi contacté des laboratoires qui voulaient aussi s’approprier la formule ou tout simplement la mettre au fond d’un tiroir pour continuer à vendre leurs médicaments. C’est honteux !!

Comment aider les Malgaches ? Quelles sont les solutions pour que leur découverte, qui sauve des vies, devienne mondiale, sans se la faire voler ? Où doit se faire la prise en charge des 200 malades, Madagascar ou France ? Où trouver les partenaires voulant financer le projet ?

Après concertation, avant de trouver les 200 malades, il serait important qu’une prise de contact se fasse entre l’équipe malgache et Sidaction. Ceux-ci pourraient se rendre à Madagascar afin de rencontrer l’équipe médicale, les malades, le Ministère de la Santé….., si c’est possible avant juin. Cela permettrait que le professeur Naly soit invité par Sidaction à la convention nationale de la lutte contre le SIDA 2009 qui a lieu à Paris afin de présenter sa découverte en toute sécurité.
Au mois de novembre à Cologne devrait avoir lieu la convention internationale de la lutte contre le SIDA. Il serait essentiel que le professeur Naly ayant trouvé le remède, et éventuellement une partie de son équipe, y soient invités ?

Une lettre va être envoyée dans ce sens à Sidaction. Une aide financière leur sera également demandée dans la perspective de pouvoir envoyer à Madagascar au moins 2 français atteint du VIH/SIDA accompagnés d’un professeur à qui l’on rendra des comptes, sachant que tout compris (avion, hospitalisation…..), le séjour coûte 10 000 €/mois/personne.

D’après Maître Disaine Rakotondramboahova, il serait préférable que la prise en charge des 200 malades soit faite à Madagascar pour une question de sécurité des patients et de la formule, et qu’il serait plus facile aux français de se rendre à Madagascar, que le contraire. Par contre le prêt d’appareils médicaux devra sûrement être effectué. Toutes les hypothèses vont être étudiées pour le bien-être de tous.

L’Association SIDAVENTURE s’engage à prendre les dispositions pour aller dans ce sens. Nous avons déjà envoyé un courrier en recommandé avec accusé de réception à Mr Sarkozy, Président de la République ainsi qu’à Mme Bachelot, Ministre de la Santé.

Vu la réglementation et la lenteur des démarches administratives de notre Gouvernement, il faut s’armer de patience pour arriver au but final.

Cette découverte est exceptionnellement importante mais il ne faut pas moins en oublier la prévention, l’information contre le VIH/SIDA car nous ne devons en aucun cas relâcher notre vigilance par rapport à ce maudit virus.

Sachez que pour SIDAVENTURE la priorité reste l’aide aux patients touchés par le virus du VIH/SIDA.

Mr Christian CAVALLI
Président de l'Association SIDAVENTURE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par sidaventure le Mer 21 Jan 2009 - 20:24, édité 4 fois
Article sur le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


LE VRAI ET SEUL REMEDE AU VIH SIDA DECOUVERT A MADAGASCAR

5 décembre 2008

Depuis une décennie, une équipe de chercheurs scientifiques Malagasy s’est efforcé pour trouver une solution, voire un remède contre le VIH Sida, Cette équipe a finalement pu obtenir le fruit de ses efforts en découvrant le remède approprié. Il s’agit d’un virucide purement à la base de plantes (100%). Le traitement se base sur la phytothérapie et la durée de ce traitement est d’environ 1 mois.
L’absence totale de toxique et de bactérie a été constatée lors des tests effectués par ce groupe de chercheurs. D’ailleurs, le taux de guérison sur les 20 patients ayant subis des essais cliniques est de 100%, avec une régression totale des signes cliniques et une charge virale des malades traités. En fait, certains patients étaient en phase très critique.

Nous, avec les chercheurs et scientifiques malgaches regroupés, vous adressons cette article pour nous aider à sauver des vies.

Le monde a longtemps été à la merci du véritable fléau qu’est le VIH SIDA. Il tue des millions de personnes et laisse des milliers d’orphelins sans parler des douleurs qu’il emporte avec lui. Il est grand temps d’agir et stopper ses effets. Désormais, cela est possible après les dix années de recherches de l’équipe d’Image Appli qui ont porté ses fruits. Nous avons fait la découverte du siècle, le remède phytothérapique à base de dix plantes endémiques de Madagascar dont les étapes de vérification des plantes avant leur utilisation ont été effectuées dans les normes : le test de non toxicité, le test de non présence de bactéries, et tous ceux ayant administrés le remède sont guéris, même ceux ayant été très malades avec des charges virales très élevées. Les résultats des tests réalisés dans différents grands laboratoires après les traitements laissent des équipes médicales et des autorités médicales sans voix : les tests sont négatifs en charges virales. Le suivi médical des guéris est sans constat de rechute avec des dossiers d’analyses à l’appui. Nous ne sommes qu’au commencement de la route vers la victoire, nous avons besoin de vous, de votre apport pour la poursuite de l’œuvre. Votre aide quelque soit sa forme : morale, financière, matérielle, etc. ... nous sera très utile pour avancer dans toutes les étapes qui restent à réaliser. Des millions de gens vous attendent, des millions de vies peuvent être sauvées. Devenez acteur dans cet acte humanitaire.

Donnez nous la main, nous avons vraiment besoin de votre support et de votre soutien, allons construire un monde meilleur. Rejoignez notre site web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et contactez nous sans plus attendre, le monde a besoin de vous.

Toute l’équipe de l’association Sidaventure et l’équipe de chercheurs et scientifiques VIH SIDA.
Copie du site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

REMEDE MALGACHE CONTRE LE SIDA : DES CONTACTS EN COURS POUR FAIRE RECONNAITRE LES RECHERCHES

Christian CAVALLI, Président association Sidaventure - Colette JOSSERAND, Secrétaire association Sidaventure - Maître Philippe DISAINE RAKOTONDRAMBOAHOVA, Avocat au Barreau de Madagascar représentant l’équipe de chercheurs malgaches - Mr HOFFMAN, Délégué Franco-Canadien de Sidaventure Lieu : locaux de l’association Sidaventure CH Robert Boulin à Libourne (33) Maître Philippe Disaine Rakotondramboahova, avocat au Barreau de Madagascar, représentant l’équipe médicale, nous résume la situation. L’équipe est composée de professeurs, médecins, personnel médical, chercheurs, avocat.

Le professeur travaille depuis 10 ans sur la recherche du remède contre le VIH/SIDA. Ce traitement guérit les séropositifs, ce n’est pas un vaccin contre le VIH/SIDA. Ce remède à base de plantes a permis de guérir définitivement 4 patients à Madagascar et 7 à l’Ile Maurice. Le médicament, pour l’instant, est administré sous forme de sirop, pendant 1 à 2 mois, sous surveillance et suivi médical strict. Des conférences ont eu lieu sur l’île par le Professeur et son équipe pour faire reconnaître sa découverte. Le premier patient, qui a bénéficié de ce traitement en 2003, est à ce jour toujours négatif au VIH.

A Madagascar, la sélection des malades se fait auprès des médecins traitants. Ils sont choisis sous certaines conditions : accepter l’isolement pendant 2 mois, rapports protégés ensuite, pas d’alcool…. Il y a 4 phases : thérapeutique clinique reconnaissance mondiale mise à disposition du traitement Nous sommes dans la 3ème phase. Pour avoir la reconnaissance mondiale, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) demande la guérison de 200 malades. La prise en charge des 200 patients ne pouvant se faire à Madagascar faute de moyens et d’appareils adaptés, les autorités de l’Ile Maurice étaient d’accord pour les accueillir à condition que les Malgaches leur révèlent le nom des plantes et non les codes, ce à quoi l’équipe se refuse catégoriquement. Elle a aussi contacté des laboratoires qui voulaient aussi s’approprier la formule ou tout simplement la mettre au fond d’un tiroir pour continuer à vendre leurs médicaments.

C’est honteux !! Comment aider les Malgaches ? Quelles sont les solutions pour que leur découverte, qui sauve des vies, devienne mondiale, sans se la faire voler ? Où doit se faire la prise en charge des 200 malades, Madagascar ou France ? Où trouver les partenaires voulant financer le projet ? Après concertation, avant de trouver les 200 malades, il serait important qu’une prise de contact se fasse entre l’équipe malgache et Sidaction. Ceux-ci pourraient se rendre à Madagascar afin de rencontrer l’équipe médicale, les malades, le Ministère de la Santé….., si c’est possible avant juin. Cela permettrait que le professeur malgache soit invité par Sidaction à la convention nationale de la lutte contre le SIDA 2009 qui a lieu à Paris afin de présenter sa découverte en toute sécurité. Au mois de novembre à Cologne devrait avoir lieu la convention internationale de la lutte contre le SIDA. Il serait essentiel que le professeur ayant trouvé le remède, et éventuellement une partie de son équipe, y soient invités ? Une lettre va être envoyée dans ce sens à Sidaction. Une aide financière leur sera également demandée dans la perspective de pouvoir envoyer à Madagascar au moins 2 français atteint du VIH/SIDA accompagnés d’un professeur à qui l’on rendra des comptes, sachant que tout compris (avion, hospitalisation…..), le séjour coûte 10 000 €/mois/personne. D’après Maître Disaine Rakotondramboahova, il serait préférable que la prise en charge des 200 malades soit faite à Madagascar pour une question de sécurité des patients et de la formule, et qu’il serait plus facile aux français de se rendre à Madagascar, que le contraire. Par contre le prêt d’appareils médicaux devra sûrement être effectué. Toutes les hypothèses vont être étudiées pour le bien-être de tous.

L’Association SIDAVENTURE s’engage à prendre les dispositions pour aller dans ce sens. Nous avons déjà envoyé un courrier en recommandé avec accusé de réception à Mr Sarkozy, Président de la République ainsi qu’à Mme Bachelot, Ministre de la Santé. Vu la réglementation et la lenteur des démarches administratives de notre Gouvernement, il faut s’armer de patience pour arriver au but final. Cette découverte est exceptionnellement importante mais il ne faut pas moins en oublier la prévention, l’information contre le VIH/SIDA car nous ne devons en aucun cas relâcher notre vigilance par rapport à ce maudit virus. Sachez que pour SIDAVENTURE la priorité reste l’aide aux patients touchés par le virus du VIH/SIDA.

27 CommentsPosted on 16 Jan 2009 by Adminby ... @ 16 Jan 2009 11:18 am
manao ahoana e, tsara be ilay fahitana e, mila mitandrina zany ianareo raha hiaraka hiasa @ny frantsay satria de fetsy ry zareo ,ny fanjakana gasy de tsy manampy mihitsy ,tsara aloha raha any ihany no ataonareo ny fizahana ny marary @izay mba tonga any ny vahiny mandany ny volany e de mandroso ny tanana mazotoa eby Levendrana misaina @ 16 Jan 2009 11:21 am
Goavana ity fikarohana vitan' Sidaventure ity; tokana ny aina ka sarobidy tokoa. Araka ny voalaza etsy ambony dia mahasitrana ilay fanafody vitan'zareo.

Tsy vao voalohany izao no misy mpikaroka Malagasy milaza fa nahita fanafodin'ny sida fa ny mahagaga dia tsipahan'ny minisiteran'ny fahasalamana izy ireny; asa na tsy feno ny fepetra takian'ny OMS ahatonga ny fanafody iray ho ekena marina fa mahomby( misy salan'isa tratrarina zay manko). Fa raha ny fomba fijeriko aloha dia tokony ny fanjakana malagasy no mandray anjara betsaka amin'ny fanohanana fikarohana tahaka izao @ alalan'ny bailleurs sy ny sisa e!

Nefa matetika tsy izay no miseho, asa na mety hoe sida aretina ratsy, mahamenatra, azo avy @ ditra sy ny fijangajangana dia tsy laharam-pahamehana no mbola ambany koa ny salal'isan'ireo mitondra azy eto amitsika raha oharina @ firenena afrikanina sasany. Nefa lazaiko amitsika fa ny ampahatelon'ny seropositif eto mitsika dia tsy nahy no nahazoany azy, mety teny @ hopitaly na teny @ mpanety noho ny fitaovana tsy sterilisé.

Fa ny tena mahatonga ny fanjakana minia tsy manaiky ireny valim-pikarohana ireny koa anie dia BE NY VOLA AZON'NY FANJAKANA MALAGASY AVY ANY IVELANY HO ENTIN'NY MINISITERA HIADY @ SIDA, ka raha misy milaza fa mahita fanafodin'ny sida eto dia very ny vola be avy any ivelany dia aleony manao be marenina sy mikritika fotsiny.

Aina zalahy no arovana ka aza lalaovina, koa miangavy ampanajana ny Fitondrana Malagasy hanome lanja sy hanohana ny fikarohana toy izao satria au niveau mondial mihitsy ity zavatra ity. Mila arovana ny formule ary mila arovana ihany koa ny ain'ny mpikaroka.by Castré @ 16 Jan 2009 12:20 pm
ah c'est super ! ça merite bien l'appui de tousby tsara @ 16 Jan 2009 12:27 pm
Cette invention est trop grand par rapport au rang mondial de notre pays. C'est pourquoi le remede ne sera plus jamais reconnu par les pays developpe et c'est tres genant d'entendre qu'un pays pauvre comme Madagascar a trouve un remede pour cette maladie grave.
Je vous dis bonne chance et bon courage.by Bebe Razay @ 16 Jan 2009 12:50 pm
Faly a! faly a!

Zay vô ho tafita ny zafikeliko marina, efa assuré avenir; tsy mila mande lekôly fa tonga dia miasa

ô ry Zaklina a,Solange,Françoise,aiza nareo e?
ario any kahie-nareo ireto fa efa nahita asa ho anareo Bebe.
Miakanjo sao tara dia mandehana amzay manao makorely eny Tsaralalana fa efa tsy misy atahorana tsony zao fa efa misy ny fanafodin'ny sida.Aza adino mitondra paraky ho an'i Bebe rehefa mody maraina a.by tsiky18 @ 16 Jan 2009 02:29 pm
resaka enjeu économique no tsy hanekendry zareo anio satria efa b zay vola lany tamnio resaka SIDA io d manjary tsisy mvidy tsony ny fiarova tena isankarazany d ny vola lany tami fitadiavana sy fanamboarana ireo fanafody izay fammpiasa amzao ftona izao mba hahataratara ny fahatongavana any ami sade SIDA
et en plus pourquoi les scientifiques des pays développés l'ont pas trouver et pourquoi vous les pseudo-scientifiques(selon eux) ont pu trouver ce remède.
tsy ho ato ato mintsy aloha ny fivoahanio e!!
je suis sur je connais la façon de penser des scientifiques de l'occident sachant que je suis étudiantes scientifiques en occident.
il n'y a qu'eux qui peuvent avoir raison!!by Ragova @ 16 Jan 2009 02:40 pm
Tonga dia pratique no atao, voriana daholo ny marary voan'ny sida rehetra ao Madagascar dia ny diaspora avy aty no miandraikitra ny organisation. Dia ho hita eo ny hoe tsy misy sida intsony ao an-toerana fa sitrana daholo.by nene @ 16 Jan 2009 03:47 pm
by Marary @ 16 Jan 2009 04:12 pm
Mba misaina ê! Mba azao ny marary fa tsy izao miseho ho mahay sy nahita fahitana rehetra izao akory no fanafody.by maranitra @ 16 Jan 2009 04:21 pm
Mirarysoa anareo, mba tsy hisy hanenjika indray!!! Efa maro ny malagasy no nahita toa izao anareo izao,kanefa dia tsy ni valider ny mpitondra teto!!Ka noho izany dia ataovy maro aloha ny olona voatsabonareo any na malagasy izany na vahiny ho porofo mivaingana!!!
Midera ny herim-ponareo ny tenanay!!!
Amin'izao dia mba ho lasa any amin'ny famokarana ny vola BE ao @ SE/CNLS e!!!!
Dia tandremo ry... araka ny voalazan'i Levendrana Misaina e!!!
Dia samy Tahin4andriamanitra!!!
Dia samy Tahin4Andriamanitra eby mazoto @ 16 Jan 2009 05:16 pm
C’est la vérité c’est ce qu’a dit (tsara) car l’invention elle même est grandiose par rapport a notre pays, croyez moi les pays développés ne vont pas accepter et reconnaitre cette découverte, pour eux cette découverte doit être trouvée par eux-mêmes mais non pas par les pauvres malagasy.
Vous croyez ou non ce genre de situation est très gênant pour les pays développés car seulement eux qui devront valider ou reconnaitre cette découverte par le pauvre malagasy. En tout cas c'est une lutte contre les pays développés, je vous dis bonne continuation et bonne chance aux chercheurs malagasy.by hafa @ 16 Jan 2009 05:19 pm
BONN CHANCE ET BON COURAGE!!!by Utilisateur @ 16 Jan 2009 05:50 pm
Qu'est ce qu'on ne lit pas des fois !! On aime bien crier au loup, certes il faut rester sur ses gardes mais il faut aussi essayer de comprendre les choses dans le contexte réel.

Le développement de médicaments sur les trois gros marchés mondiaux que sont les USA, l'Europe et le Japon suivent, à peu de choses près, des règles identiques précises. (developpement = de la plante au médicament, ou de la molécule de méthane au médicament).

Avant d'esseyer quoique ce soit sur un humain, on teste sur des cellules, puis des animaux (est-ce toxique, est-ce efficace ?). La première question est : nos scientifiques ont-ils un dossier complet de tests pré-cliniques suivant des normes internationales ? Si non, malgré la meilleure volonté du monde, aucun laboratoire ne peut tester les molécules dans les pays mentionnés.

Puis, aucun test ne pourra être pratiqué si les testeurs ne connaissent pas la nature exacte des composés présents dans le médicament. C'est une obligation, il faut que nos scientifiques précisent ce qui est contenu dans leur mixture. Sinon, aucun laboratoire ne pourra tester la molécule.

Cependant, sur ce deuxième point, il y a une formalité simple : ça s'appelle un brevet sur propriété intellectuelle. C'est la première chose qu'on dépose si on découvre un tel médicament. Alors... qu'est ce qu'ils attendent ??? Ca éviterait de paraître pour des CLOWNS devant la communauté scientifique internationale parce qu'on a peur, tel un écolier, de se faire entuber par copie... Un groupe qui dépose un brevet (c'est vrai que ça coûte) gagnera déjà plus de crédibilité !

Un test sur 5 chimpanzés, c'est plus de 300000 euros pour une seule molécule. Un test clinique d'envergure pour démontrer l'efficacité d'un médicaments, c'est plusieurs millions. Alors, un laboratoire qui accède à la demande d'un tiers pour tester ses molécules est en droit de se demander si le médicaments n'est pas un canular !

Avant de crier au loup, suivons les règles. La première c'est d'aller déposer un brevet... Mais j'imagine qu'on ne sait même pas ce qu'il y a dans ce "mélange de plante" pour pouvoir le breveter.by Utilisateur @ 16 Jan 2009 05:51 pm
Une dernière chose. Ce ne sont pas tous les laboratoires pharmaceutiques qui font des médicaments pour les sida... Si la demande était bien fondée et rassurante, je serai prêt à parier qu'il y en aurait au moins 80% qui, contre pourcentage sur ventes, accepteraient de faire l'évaluation du "sirop vita malagasy".

Ceci étant même si je doute de la veracité de cette découverte, ça m'embêterait que Madagascar passe à nouveau devant un remède de grande ampleur tout simplement parce qu'on met des gens peu au fait des coutumes du secteur... (cf la pervenche qu'on s'est faite tirer bêtement).
Suite :


Ca défoule... qu'est ce que ça fait du bien.

P.S.: Pour les ânes de service : ce n'est pas parce qu'on a trouvé un vaccin contre la rage qu'il faut aller se faire mordre par un chien enragé à tout bout de rue... Sortez couverts...by Collargol @ 16 Jan 2009 06:27 pm
Je suis assez d'accord avec ce que dit Utilisateur.
Ce sirop miraculeux va pouvoir être utilisé à Madagascar puisque les autorités semblent permettre son utilisation.
Si ce sirop doit être utilisé dans le monde entier, quoique l'on fasse il faudra respecter les règles internationales.

La pervenche est partie... la vanille fout le camp.
Deux exemples de causes perdue à cause d'un isolationisme stupide.
Un de ces jours un sidéen étranger viendra pour se faire soigner. Et il trouvera le moyen de ne pas boire la totalité de sa dose de sirop.
Il rentrera chez lui avec quelques gouttes de ce sirop.
Ces gouttes seront analysées, la composition sera découverte, et des expérimentations "a la vazaha" seront faites... Comme cela a été le cas avec la pervenche dont les autorités ont trop compliqué les conditions de culture et d'exportation.by bri gasy @ 16 Jan 2009 09:49 pm
Fanamarihana 1° tena marina lazain'ingahy Levendrana misaina
"by Levendrana misaina @ 16 Jan 2009 11:21 am
Fa ny tena mahatonga ny fanjakana minia tsy manaiky ireny valim-pikarohana ireny koa anie dia BE NY VOLA AZON'NY FANJAKANA MALAGASY AVY ANY IVELANY HO ENTIN'NY MINISITERA HIADY @ SIDA, ka raha misy milaza fa mahita fanafodin'ny sida eto dia very ny vola be avy any ivelany dia aleony manao be marenina sy mikritika fotsiny."
Toy io resaka SIDA io, naninona ohatra ny fanjakana nifandimby no tsy niraika t@ vokatry ny asan'i Père de Laulanié sy ny association TefySaina (rendement de riz jusqu'à 23 t/ha avec une moyenne de 12-15t/ha) dia ni-imporete vary foana isika efa 20 taona mahery izao taorian'io découverte io (en 1985)by bri gasy @ 16 Jan 2009 09:57 pm
2° remarque pertinente by tsara @ 16 Jan 2009 12:27 pm et ausi par d'autres
"Cette invention est trop grand par rapport au rang mondial de notre pays. C'est pourquoi le remede ne sera plus jamais reconnu par les pays developpe et c'est tres genant d'entendre qu'un pays pauvre comme Madagascar a trouve un remede pour cette maladie grave."
Il faut savoir que tous ceux qui travaillent sur la recherche pour trouver les vaccins ou les médicaments contre le SIDA manipulent des millions d'euros et la quantité de ces millions est proportionnelle au nombre de publications scientifiques et aux résultats pratiques obtenusby bri gasy @ 16 Jan 2009 10:02 pm
3° remarque relevée "by Utilisateur @ 16 Jan 2009 05:50 pm
Avant de crier au loup, suivons les règles. La première c'est d'aller déposer un brevet... Mais j'imagine qu'on ne sait même pas ce qu'il y a dans ce "mélange de plante" pour pouvoir le breveter."
Je ne suis pas trop d'accord avec la dernière phrase. Ne sous estimez pas trop les chercheurs malgaches SVP. Référez-vous aux brillants travaux du feu Pr Rakoto Ratsimamanga et dont les résultats sont largement connus et exploités partout dans notre pays et dépassent même les frontièresby bri gasy @ 16 Jan 2009 10:12 pm
2 conclusions pertinentes:
1) by Castré @ 16 Jan 2009 12:20 pm
ah c'est super ! ça merite bien l'appui de tous
2) by Ragova @ 16 Jan 2009 02:40 pm
Tonga dia pratique no atao, voriana daholo ny marary voan'ny sida rehetra ao Madagascar dia ny diaspora avy aty no miandraikitra ny organisation. Dia ho hita eo ny hoe tsy misy sida intsony ao an-toerana fa sitrana daholo.

Cela rejoint mon point de vue sur un précédent sujet : « à quand osons-nous franchir le pas pour prendre en main ensemble aussi le développement et l’aide pour notre pays ? PRIVILEGIONS LE PREVENTIF AU CURATIF. Attention, à ce niveau nous sommes très en retard par rapport à la diaspora africaine de l’ouest (Mali, Cameroun, Sénégal,….). »
Car en effet, la diaspora est seulement unie quand il y a une catastrophe naturelle à Mada (cyclone), ou à la RNS, ou à toutes les réceptions du 26 juin, ou à toutes les évènements musicaux et dansants……by Utilisateur @ 16 Jan 2009 10:20 pm
Je ne sous estime personne. Actuellement on ne peut tout simplement pas breveter... des plantes. Surtout si elles sont endémiques/naturelles. Par contre on peut breveter des molécules contenue dedans, le travail d'identification est de la propriété intellectuelle et donne la "propriété".

Alors moi je demande à savoir -si vous avez remarqué j'ai juste émis une hypothèse- si toutes les données spectrales et analytiques sont disponibles pour les différents composés.

Depuis Ratsimamanga (L'idole des chercheurs malgaches), les choses ont beaucoup changé.by bri gasy @ 16 Jan 2009 11:07 pm
Je dis BON COURAGE pour vos démarches mais ayant personnellement baigné pendant qques années dans le monde de la recherche (= monde des rapaces et des caïmans). Par ailleurs, demandez aux membres de l'association Tefysaina comment un institut français agronomique (je ne cite pas le nom)a voulu s'approprier de leur découverte avec le Père de Laulanié sur le SRI (système de riziculture intensive). Dieu merci, ils n'ont pas réussi !!!!by ouais @ 16 Jan 2009 11:16 pm
sûr fa raikitra e! afaka mirevy ramatoa sy madmozely @ izay izany tsy mila emballage. ny inverse koa vrai.

mahavelombolo ny be hetaheta rehetra ity resaka ity an

vive l'amourby Besaina @ 17 Jan 2009 12:27 am
La prudence doit être de rigueur. Si le remède s'avère efficace à 100%, il vaut mieux d'abord soigner tous les malgaches malades du sida. Y-a t-il des effets secondaires ?
Bonne continuation!!!by krieg @ 17 Jan 2009 08:22 am
Au delà de la "découverte" vérifiable facilement par des entreprises du secteur (voir simplement une potion traditionnelle miraculeuse, pourquoi pas?), je m'étonne que personne ne relève le coût du séjour hospitalisé sur mada par personne requis par la pseudo association sidaventure, 10 000 euros par mois!!! le kérosène est plus cher maintenant mais là quand même, l'hosto gasy n'est pas un 5 étoiles! = Grosse ARNAQUE.by niry @ 17 Jan 2009 02:56 pm
UTILISATEUR est dans le vrai.
Pour pouvoir jouer à armes égales avec la communauté scientifique, il faut adopter toutes ses règles du jeu. Tout ses protocoles de validations scientifiques. Le dépôt du brevet est prioritaire donc avec à la clé la mobilisation d'un batterie de juristes. On ne peut effectivement pas breveter un vivant, un végétal, ou une mixture (thériaque) mais il y a tellement de façon juridique de contourner ce problème. Tout cela s'accompagne d'investissements considérables et passe obligatoirement par la coopération avec le(s) gouvernement(s). L'équipe ne peut continuer à travailler en autiste dans son coin. Néanmoins, les règles du jeu avec les différents partenaires (gouvernement(s) et/ou fondations privées, etc) doivent être clairs et transparents. Ainsi que tous les financements. L'idéal serait que le gouvernement soit un partenaire désintéressé (!). Et c'est vrai qu'ici l'utilisation d'internet est un excellent moyen pour faire tomber éventuellement tout facteur de blocage +/- obscur.
NB: Pour répondre à BRI GASY L'octroi de fonds internationaux pour lutter contre le Sida (l'épidémie) est une chose, et l'investissement pour la recherche sont 2 budgets totalements différents et l'octroi de l'un ne peut justifier le blocage de l'autre!! Ce n'est pas la raison du blocage malgache..(sachant qu'il existe)
Et pour répondre à BESAINA, soigner d'abord tous les malgaches n'est pas non plus la solution.by TIM @ 17 Jan 2009 04:09 pm
Il faut donner à TIKO les noms des plantes et vous allez voir, en 1 an, çà rapportera les devises et ce sera reconnu mondialement. On a maintenant un avion à 60millions de dollar qui permettra de démarcher très rapidement tous les labos du monde !
TIKO = c'est notre unique solution !by bri gasy @ 17 Jan 2009 10:11 pm
Je suis désolé de dire ceci : le combat est perdu d’avance car l’enjeu est de TAILLE. C’est David (équipe de chercheurs malgaches) contre Goliath (grands groupes de labos pharmaceutiques et chercheurs ayant investi dedans depuis des années). Le lobbying existe bel et bien et malheureusement dans le monde médical même si c’est la vie de millions de gens qui sont en jeu.
Et je soutiens à 100% la proposition de Besaina si on veut être efficace: "Si le remède s'avère efficace à 100%, il vaut mieux d'abord soigner tous les malgaches malades du sida"
Article sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sidaventure avec une équipe de chercheurs qui comprend un professeur universitaire médical et spécialistes de la médecine traditionnelle. Nous avons passé plus d'une décennie de recherche dans la médecine traditionnelle dans tous les coins de Madagascar, en collaboration avec les populations locales pour une meilleure compréhension de l'usage traditionnel des nombreuses espèces de plantes endémiques existant dans notre pays. Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / sida base sur dix espèces de plantes endémiques à Madagascar.

À l'heure actuelle, nous avons achevé avec succès tous les tests précliniques sur vingt patients, et nous avons envoyé une demande d'essais cliniques contrôlés avec un protocole clair et détaillée aux autorités Malgasy par l'intermédiaire du Comité d'éthique le 9 Juillet, 2008.

Les essais qui ont été fait depuis 2003 nous a permis de prouver l'efficacité du médicament (patients totalement guéris, et pas de rechute pendant 5 ans pour le premier patient) et de son innocuité (absence totale de substances toxiques et de bactéries).

En Septembre 2007, nous avons décidé de chercher les voies et les moyens de continuer nos progrès : on a commencé à faire des essais précliniques dans un hôpital. Nous avons investi dans une mission d’une duré de 4 mois à Mauritius, en utilisant nos finances personnelles. Avec l'aide de quelques amis, nous avons réussi à établir une collaboration avec le ministère Mauricien de la Santé et d'autres autorités. Nous avons fait de tests cliniques sur 10 volontaires, et nous avons obtenu un résultat de 100% de guérison. Un des patients avait une espérance de vie de 10 jours, selon son médecin régulier.

Le 25 Juin 2008, nous avons décidé d'annoncer publiquement la bonne nouvelle. En même temps, nous avons envoyé au Comité d'éthique du ministère de la Santé de Madagascar une demande officielle d'autorisation à faire de tests cliniques sous le contrôle des autorités médicales nommés par le gouvernement Malgache et l'organisme international de la santé (World Health Organization) l'OMS.

Malheureusement, le comité d’éthique ne nous a pas donné une réponse claire. Nous avons eu plusieurs réunions et leur réponse a changé d'une réunion à l'autre. Lors de la première réunion, le comité d'éthique a déclaré que le dossier a été bon et les résultats de la recherche tout à fait convaincant. Mais aussi le comité d'éthique nous a donné une indication assez claire que nous pourrons rencontrez des problèmes avec le gouvernement Malgache à l'avenir.

À d’autres réunions qui suivent leur attitude ont changé radicalement: à notre grande surprise, ils nous ont dit qu'ils allaient nous donner leur approbation pour les essais cliniques à condition que nous divulguions le nom de nos partenaires financiers. Nous déplorons et sommes déçus par cette attitude que nous percevons comme de la mauvaise foi pure et simple. On aurait pu s'attendre de ces gens qu’ils soient plus préoccupés par la santé de leur population.

À l'heure actuelle, plus d'une centaine de patients atteints du sida ont présentés des demandes officielles d'autorisation pour recevoir notre traitement. Nous pouvons, bien sure, faire des copies de ces demandes disponibles. Inutile de dire que ces patients ne sont pas autorisés à prendre contact avec nous.

En outre, nous avons été menacés dans de nombreuses façons: les étrangers sont venus à nous et nous avons toujours été forcés de se déplacer en raison du harcèlement.

Pour votre information, nous avons contacté des représentants du monde connu des laboratoires européens. Ils ont dit très clairement que nous ne serons jamais en mesure de lancer ce médicament sur le marché international parce que cela signifierait une perte de milliards de dollars pour eux.

Compte tenu de la position de ces grandes entreprises internationales et que des dirigeants de notre propre pays, nous en sommes venus à comprendre qu'ils sont prêts à marginaliser notre découverte en raison de leurs intérêts privés.
Découverte d’un traitement contre le SIDA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 2008/ 12/ 02/ decouvert...


Je relaie cette information incroyable vue sur le forum de l’association Sidaventure dont l’URL a été diffusée par Karl Strepkoff à un grand nombre d’élus français et de Français du Japon : “Sidaventure avec une équipe de chercheurs qui comprend un professeur universitaire médical et spécialistes de la médecine traditionnelle. Nous avons passé plus d’une décennie de recherche dans la médecine traditionnelle dans tous les coins de Madagascar, en collaboration avec les populations locales pour une meilleure compréhension de l’usage traditionnel des nombreuses espèces de plantes endémiques existant dans notre pays.
Copie de la lettre envoyée à Mr Nicolas Sarkozy Président de la république Française et Mme Bachelot Ministre de la santé, jeunesse, sports et vie Associative

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avis de réception et réponse de la présidence de la République


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par sidaventure le Sam 31 Jan 2009 - 22:43, édité 2 fois
avatar
hi
Message le Sam 24 Jan 2009 - 12:45 par Asmodisis
Pourquoi ne pas voir avec la fondation Bill Gates pour un bon coup de main ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par sidaventure le Dim 1 Fév 2009 - 23:24, édité 1 fois
Copie du courrier envoyé à Mr Bergé président de Sidaction et à Mme Line Renaud vice présidente de Sidaction
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Guérison du Sida avec des plantes médicinales ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Dr Renaud Ng Man Sun, de la COI, reste sceptique.Quatre patients malgaches et sept mauriciens atteints du VIH/Sida auraient été guéris de leur maladie après avoir pris un sirop à base de plantes médicinales à Madagascar. Du moins, telle est la nouvelle qui circule sur le Net en ce moment. Des conférences ont eu lieu à ce sujet à plusieurs reprises dans la Grande Ile. Le ou les auteur(s) de cet article sur le Net affirme(nt) même que les autorités mauriciennes étaient disposées à permettre aux ‘professeurs’ de soigner des Mauriciens, à condition qu’ils donnent des précisions sur ces plantes médicinales…

Sollicité par le Défi Plus, le Dr Renaud Ng Man Sun, responsable du dossier Sida à la Commission de l’océan Indien (COI), est très sceptique par rapport à ce fameux sirop à base de plantes médicinales. « On ne peut traiter dix patients et prétendre qu’on a trouvé un remède contre le Sida. Il faut qu’il y ait desrecherches pendant des années, et ce, dans un laboratoire, avant d’avancer une telle chose. Il faut qu’il y ait toutes les données sur ce supposé remède. De plus, c’est après avoir traité une centaine, voire un millier de patients qu’on peut venir dire qu’il y a un possible remède contre le Sida. En tout cas, je n’y crois nullement puisqu’il n’existe aucune preuve », fait-il ressortir.

Le Dr Ng Man Sun précise qu’avant que ce « remède » soit avalisé, il y a un long chemin à parcourir. Il faut d’abord que des recherches soient effectuées à Madagascar et approuvées par un comité national. S’ensuit alors l’étape pour l’approuver sur le plan international. Et d’ajouter que, dans le passé, des Chinois faisaient état d’un remède contre le Sida, mais il n’y a jamais eu de suite. « On ne sait jamais, peut-être que ceux qui ont découvert ce remède à base de plantes médicinales deviendront bientôt multimilliardaires », ironise-t-il.
Merci Stépane pour le message, et peut-etre une bonne idée ???


Date : 08/02/2009 12:43
De : Stéphane | Interdire l'adresse
A : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sujet : protocole A72


Monsieur CAVALLI,

C'est par ce courrier électronique que je vous informe que je vous soutiens sur votre action
et ainsi sur les éventuels test clinique qui pourrait etre effectuer si les fonds financiers étaient
présent.

Je vous informe que j'ai également écris à Monsieur le Président de la République en ce qui
concerne le protocole et les test cliniques qui pourraient etre effectuer ainsi de convainque l'OMS.

Si chaque personne atteint de ce virus pouvez écrire à Monsieur le Président, tout comme moi.
Je suis presque persuadé que les choses avanceront.

Cordialement

Stéphane
Bonjour, je n'arrive pas a comprendre
comment on peut dire "c’est après avoir traité une centaine, voire un millier de patients qu’on peut venir dire qu’il y a un possible remède contre le Sida. "
et L'oms veut une 100 de malades guerit ???

Si le traitement guerit réellement ! sur 2 sujets traites 2 sujets guerit ! je pense que cela suffit pour propager le traitement a la terre entiere !

A quoi joue t on ?
Eric_aix13 !

Non malheureusement pour fair valider le traitement l'OMS demande la gérison de 200 malades pour que nous ayons l'accord de le diffuser a tous les malades séropositifs...
Voici la réponse de l'Association Sidaction suite a notre courrier du 20/01/2009 ou nous demandions à Mr Berger président de Sidaction et Mme Line Renaud vice présidente de Sidaction, un soutien pour notre projet du protocole A72.
Alors, ce qui nous prouve que nous séropositifs, avons encore le temps de creuver dans la souffrance et solitude, pendant que les laboratoires et associations (ensembles) prennent les malades pour allimenter leur font de commerce.
Quand je vois des articles suivant sur le site de Sidaction :
Dîner de la mode, édition 2009 !

Dans cette première lettre d'informations 2009, nous sommes heureux de vous faire partager nos premiers résultats de cette nouvelle année : 700 000 € collectés lors de la 7ème édition du dîner de la mode, organisé par Sidaction en partenariat avec la Fédération Française de la Couture.

Ou est le soutiens aux Malades ????

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Copie de notre courrier a Mme Carla Bruni-Sarkozy Ambassadce du fonds Mondial contre le SIDA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 

Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: 

Sidaventure avec une équipe de chercheurs (cliquez ici pour lire la suite)

-
Sauter vers: