Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» sidaction line renaud piere berger et compagnies
Mer 26 Sep 2018 - 15:50 par agnes3

» Cherche femme pour fonder un foyer
Ven 14 Sep 2018 - 2:53 par Clemcentral

» homme de 27 ans Nantes cherche femme
Jeu 30 Aoû 2018 - 22:09 par Booba Ousmane Camara

» Recherche homme dispo
Lun 13 Aoû 2018 - 23:13 par Sylvainn

» Traitement
Ven 3 Aoû 2018 - 22:01 par sidaventure

» Cherche sero indétectable pour vie à deux
Ven 3 Aoû 2018 - 8:34 par Vivreadeux07

» Homme de 30 ams seropositif cherche une femme serieuse
Jeu 2 Aoû 2018 - 15:21 par Vivreadeux07

» Amitie
Lun 30 Juil 2018 - 7:06 par Sylva

» Un homme pour la vie....
Dim 1 Juil 2018 - 20:59 par Suisero

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1631
Age : 65
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1641
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

18112008
MessageAujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Sidaventure avec une équipe de chercheurs qui comprend un professeur universitaire médical et spécialistes de la médecine traditionnelle. Nous avons passé plus d'une décennie de recherche dans la médecine traditionnelle dans tous les coins de Madagascar, en collaboration avec les populations locales pour une meilleure compréhension de l'usage traditionnel des nombreuses espèces de plantes endémiques existant dans notre pays. Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / sida base sur dix espèces de plantes endémiques à Madagascar.

À l'heure actuelle, nous avons achevé avec succès tous les tests précliniques sur vingt patients, et nous avons envoyé une demande d'essais cliniques contrôlés avec un protocole clair et détaillée aux autorités Malgasy par l'intermédiaire du Comité d'éthique le 9 Juillet, 2008.

Les essais qui ont été fait depuis 2003 nous a permis de prouver l'efficacité du médicament (patients totalement guéris, et pas de rechute pendant 5 ans pour le premier patient) et de son innocuité (absence totale de substances toxiques et de bactéries).

En Septembre 2007, nous avons décidé de chercher les voies et les moyens de continuer nos progrès : on a commencé à faire des essais précliniques dans un hôpital. Nous avons investi dans une mission d’une duré de 4 mois à Mauritius, en utilisant nos finances personnelles. Avec l'aide de quelques amis, nous avons réussi à établir une collaboration avec le ministère Mauricien de la Santé et d'autres autorités. Nous avons fait de tests cliniques sur 10 volontaires, et nous avons obtenu un résultat de 100% de guérison. Un des patients avait une espérance de vie de 10 jours, selon son médecin régulier.

Le 25 Juin 2008, nous avons décidé d'annoncer publiquement la bonne nouvelle. En même temps, nous avons envoyé au Comité d'éthique du ministère de la Santé de Madagascar une demande officielle d'autorisation à faire de tests cliniques sous le contrôle des autorités médicales nommés par le gouvernement Malgache et l'organisme international de la santé (World Health Organization) l'OMS.

Malheureusement, le comité d’éthique ne nous a pas donné une réponse claire. Nous avons eu plusieurs réunions et leur réponse a changé d'une réunion à l'autre. Lors de la première réunion, le comité d'éthique a déclaré que le dossier a été bon et les résultats de la recherche tout à fait convaincant. Mais aussi le comité d'éthique nous a donné une indication assez claire que nous pourrons rencontrez des problèmes avec le gouvernement Malgache à l'avenir.

À d’autres réunions qui suivent leur attitude ont changé radicalement: à notre grande surprise, ils nous ont dit qu'ils allaient nous donner leur approbation pour les essais cliniques à condition que nous divulguions le nom de nos partenaires financiers. Nous déplorons et sommes déçus par cette attitude que nous percevons comme de la mauvaise foi pure et simple. On aurait pu s'attendre de ces gens qu’ils soient plus préoccupés par la santé de leur population.

À l'heure actuelle, plus d'une centaine de patients atteints du sida ont présentés des demandes officielles d'autorisation pour recevoir notre traitement. Nous pouvons, bien sure, faire des copies de ces demandes disponibles. Inutile de dire que ces patients ne sont pas autorisés à prendre contact avec nous.

En outre, nous avons été menacés dans de nombreuses façons: les étrangers sont venus à nous et nous avons toujours été forcés de se déplacer en raison du harcèlement.

Pour votre information, nous avons contacté des représentants du monde connu des laboratoires européens. Ils ont dit très clairement que nous ne serons jamais en mesure de lancer ce médicament sur le marché international parce que cela signifierait une perte de milliards de dollars pour eux.

Compte tenu de la position de ces grandes entreprises internationales et que des dirigeants de notre propre pays, nous en sommes venus à comprendre qu'ils sont prêts à marginaliser notre découverte en raison de leurs intérêts privés.

Vous avez des questions a poser ? faites le ici sur notre forum ! Toute l'équipe SIDAVENTURE et l’équipe scientifique de Madagascar sont là pour vous répondre a vos questions technique

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...


Dernière édition par sidaventure le Mar 10 Fév 2009 - 23:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Nous resterons sur terre - Film.
» Sommes-nous faits pour travailler ?
» combien de temps devons nous garder nos papiers !!
» Loin de chez nous
» ma visite à la morgue ... :(
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède :: Commentaires

avatar
Re: Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède
Message le Jeu 26 Fév 2009 - 1:02 par JBM747
Egoïsme et peur nous empêchent de profiter de l'immense mine d'or qui est à notre portée. Une mine d'or dans laquelle chacun pourra puiser à l'infini à condition de comprendre que l'égoïsme est moins payant que la collaboration, à condition d'oublier sa peur viscérale des autres, à condition d'accepter de remettre en question des habitudes ancestrales. Et la porte s'ouvre vers la collaboration, le partage sans limite de toutes les connaissances, de toutes les créations artistiques et industrielles. De quoi boulverser totalement l'organisation pour une trentaine d'années !

Mais de quoi en retirer, chacun, individuellement, égoïstement, des bénéfices gigantesques ! Trois conditions sont indispensables pour profiter de cette mine d'or :

1) comprendre que l'égoïsme est moins payant que la collaboration

2) oublier sa peur viscérale de l'autre, du pays voisin, du concurrent...

3) accepter de remettre en question des habitudes ancestrales

Mais de quelle mine d'or s'agit-il ? Commençons par expliquer quelques situations.

Vous connaissez le brainstorming ? A plusieurs on trouve des idées que personne n'aurait eu dans son coin, à plusieurs on est donc plus fort, plus productif. Deuxième exemple : Wikipedia contient certains articles relativement complets, éclairant le sujet sous de multiples aspects, à tel point qu'il est plus efficace d'interroger Wikipedia que d'aller sur un site spécialisé dans le domaine recherché ; ceci grâce à la force incroyable de la collaboration successive de centaines de lecteurs et correcteurs. Mais ce n'est pas tout ; selon la licence (GNU-FDL) de Wikipedia, ces informations sont réutilisables librement, sont duplicables librement, son même modifiables librement, dès l'instant où l'on mentionne d'où cela provient.

Ces exemples montrent que mettre à disposition des autres tout ce que l'on sait personnellement permet d'en retirer une richesse beaucoup plus importante que si chacun avait gardé les informations en sa possession. Dans ces exemples, les personnes ayant collaboré n'avaient pas peur de l'autre, comprenaient qu'il est rentable de mettre la connaissance en commun, et ont accepté d'utiliser des techniques ou des sites relativement récents, inconnus il y a 50 ans.

Maintenant que vous avez commencé à voir le principe (condition numéro 1 en début d'article), généralisons le à la connaissance. Vous savez ce que c'est la connaissance, c'est une information, quelque chose qui peut être transmis à une personne, puis à une autre, puis à des millions de gens. La personne à l'origine de l'information ne la pas perdue pour autant, elle n'en est pas privée. Inversement, cette personne peut recevoir des informations provenant d'une autre personne, de millions d'autres personnes ! "Je vous donne tout ce que je sais (j'ai beau être génial je ne ne sais pas grand chose à l'échelle de l'humanité), et vous me donnez tout ce que vous savez. Ou là là...! Cela commence à faire beaucoup ! Si je disposais de tout ce que les autres savent, je pourrais... en faire des choses ! Et les autres pourraient aussi en faire des choses !!! Chacun gagnerait é-nor-mé-ment dans ce petit jeu."

Mais non, ce n'est pas possible. Personne ne voudra dévoiler ses secrets, de peur de ne pas être informé des secrets de ses voisins. C'est ce que disait la condition numéro 2 en début d'article. Alors pour éviter que chacun se replie sur lui même, imaginons un instant qu'on soit obligé par une loi de dévoiler ses secrets professionnels, et imaginons que cette loi s'applique à tous les pays du monde. Ainsi chaque information dont on est l'auteur serait mise à disposition de tous, sur internet par exemple. Chaque information et chaque connaissance, par exemple les secrets de fabrication. "J'invente un médicament et, aie, les autres labos en prennent connaissance et peuvent, en vertu de cette satanée loi, fabriquer le même médicament sans même me donner un euro. Cela fait mal, des années de recherche pour rien. Pour me venger je vais fabriquer les médicaments que les autres ont inventés ! Sans leur donner un centime !"

"A ce petit jeu plus personne n'investit dans la recherche, les chercheurs sont au chômage, les nouvelles maladies ne sont plus soignées, quelques labos se mettent d'accord, investissent un tout petit peu dans la recherche en mettant leurs financements en commun, d'autres labos suivent, puis encore d'autres car ils sont montrés du doigt par les opinions publiques, les financements réunis deviennent énormes, de nouvelles découvertes sont faites et profitent à tous les labos, les labos qui n'avaient rien financé se frottent les doigts, leurs chercheurs vont à la concurrence, les malades les boycottent, les labos avares cèdent et cotisent, et en profitent pour prendre part aux décisions, aux choix de recherches, la machine s'emballe et les découvertes pleuvent, les financements redeviennent aussi important qu'avant la satanée loi, je me réveille de ce cauchemar idyllique !"

Ce n'était qu'un rêve, une utopie, je l'appelle Gnomunisme car je pense à Gnose qui signifie connaissance en grec. ( )

Et je continue à songer que ce principe pourrait s'appliquer à toute connaissance humaine, à toute "création" humaine, dès l'instant où elle peut être multipliée à l'infini sans le soustraire au cerveau de la personne qui l'a inventée ou qui l'a créée. Je rêve que cette satanée loi s'applique aux livres et que tout le monde puisse copier un livre, le modifier, le réimprimer librement (aie aie aie !), qu'elle s'applique aux musiques (ouille ouille ouille !) et que chacun puisse modifier le dernier texte du chanteur à la mode, ou le chanter en concert sans même en changer une virgule à cause de cette satanée loi, qu'elle s'applique aussi, non, c'est monstrueux, aux FILMS ! Que les films à peine sortis puissent être dupliqués, visionnés gratuitement sur ordinateur et même modifiés sans le consentement de l'auteur, puis diffusés en salle sans qu'un euro ne soit versé au producteur !!!

ARRETEZ !

Arrêtez de rêver, on n'arrivera jamais à faire marcher un tel système, il n'y aura plus ni producteur, si artistes, ni écrivain, seulement des internautes qui se copient lamentablement des bribes de création artistiques faites bénévolement par quelques illuminés qu'on trouve aujourd'hui sous licence Art Libre.

Et nous voici arrivés à la condition 3, le courage de remettre en question nos organisation, le courage d'imaginer que le monde peut être organisé différemment de ce qu'il est aujourd'hui. Par exemple, heu, je suis un peu timide, je sais que vous m'attendez sur ce terrain, je n'ose pas prononcer les mots... bénévolat (avec cela on n'ira pas loin ! la preuve, Wikipedia n'a que, heu, 12 millions de pages dans plus de 250 langues)... sponsoring (on n'ira guère plus loin, la preuve, y'a que très peu de pub sur les Formules 1 et les maillots des footballeurs)... collaboration (des foutaises, on n'a jamais vu des collaborations efficaces à grande échelle, comme la fabrication d'une plate-forme de voiture commune entre Fiat, Peugeot et Citroën).

"C'est sûr, rien d'autre que la concurrence ne fonctionne bien, je ne veux pas que ça fonctionne, je ne veux même pas envisager de collaborer avec mon voisin de palier, je veux écrire MON livre, faire MON disque avec MES paroles que personne ne me prendra, tourner MON film avec des millions d'euros, je ne veux pas que des djeuns fabriquent des films par centaines en dupliquant et mixant des films existants, je ne veux pas vivre ce cauchemar de collaboration, de sponsoring, de Gnomunisme à la noix, je ne veux pas que cela change, je veux que le sida continue ses ravages, que les constructeurs automobiles recherchent chacun dans leur coin les mêmes solutions aux mêmes problèmes environnementaux, que tous les gènes soient brevetés jusqu'à l'extinction de l'espèce humaine et même un peu plus, voila ce que je veux !"

Pauvre imbécile



Et bravo a Mr CAVALLI Christian et l'Association SIDAVENTURE pour cette lute contre les requins du SIDA

Copie d'un mail que nous avons reçu de Brice :


bonjour.

Merci pour la réponse;

Je vens de lire les differents messages sur le forum en réaction a l'annonce de la découverte du fameux remède. Assez étonnant la réponse de certaines personnes comme cette soignante qui s'est désinscrit. Pour ma part je suis ce qu' on pourrait dire un dissident du sida/vih. Je ne pense pas que le vih soit un virus exogène mais plutot un virus endogène produit a la suite d'un stress oxydatif important. Voila pourquoi je suis convaincu que seule un remede phytothérapeutique peut guerir le sida. Voila aussi pourquoi un tel remède pourrait ébranler la communauté scientifique et médicale du sida.

Je ne sais pas de quelle maniere je peux apporter mon aide a votre association mais vous pouvez toujours me solliciter si besoin.

En tout cas je travaille au sein du chu de nantes en tant que manipulateur en radiologie et je n'hesites pas a parler de ce fameux remède.

J'ai également lu les réponses de AIDES; il est clair que ce genre d'asso profite des séropos et que ce n est pas un défilé de la mode qui va nous aider. J espère vraiment qu'un jour les responsables de cette asso seront mis devant leur incompétence en matiere d'avancées dans la recherche d'un traitement!

J'ai aussi lu la mise en demeure de l'afssaps...les barriere sont nombreuses a traverser mais la persévérence paira!

Cordialement

Brice
Notre réponse a la lettre de mise en demeure de l'ASSSAPS ( Direction de l'inspection et des établissements unité des enquêtes spéciales)





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dépôt des dossiers auprès du comité d’éthique

L’équipe du Pr. Andriamanalina Nirina vient de déposer, il y a deux jours, une partie des dossiers renfermant les données scientifiques sur le remède contre le sida, qu’elle a dit avoir découvert. Une partie des dossiers a, en effet, été déposée car on croit savoir que les exemplaires des dossiers déposés auprès de l’Agence du médicament, mercredi dernier, n’étaient pas suffisants en nombre, ceux-ci devant être conformes au nombre de personnes siégeant au sein du comité d’éthique. Après son annonce en grandes pompes de la découverte de ce remède, le ministère, à travers le directeur de l’Agence du médicament, et le Comité national de lutte contre le sida, à travers son secrétaire exécutif, n’ont pas manqué de s’exprimer sur la question. La nécessité de suivre les réglementations en vigueur en matière de découverte de ce genre, a notamment été spécifiée. Les autorités, dans un discours d’ouverture à toute démarche de la part de tout chercheur dans ce domaine, a laissé entendre que l’équipe du Pr. Andriamanalina sera la bienvenue auprès des instances ministérielles si elle venait à y déposer les dossiers scientifiques relatifs à sa découverte. Lesdits dossiers, bien qu’en attente d’être entièrement complets, à destination de chacun des membres du comité d’éthique, ne manqueront sûrement pas de susciter l’intérêt de l’opinion, notamment les conclusions du comité d’éthique sur les tenants et aboutissants de ce remède. Un virucide dont le Pr. Andriamanalina spécifie le caractère phytothérapique.
Hanitra R.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mécanisme d'action du virucide (JMAR) contre le VIH


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Copie d'un mail reçue suite à une Réaction à l'article "A72 Touché Coulé" de Protocoles n°55 Act Up Paris


Bonjour,

Ce message pour vous exprimer une réaction tripale (et pas du tout
scientifique) sur votre article "A72 Touché Coulé" dans le N°55 de
Protocoles (Act Up Paris)

Personnellement, à l'annonce d'un nouveau traitement ou d'un espoir de
traitement qui serait sans effets secondaires, qui serait à base de plantes,
qui viendrait du Tiers monde et qui guérirait du Sida, je trouve que c'est
plutôt, à priori, une très belle et bonne nouvelle.

Comment je me sens avec ma trithérapie, aujourd'hui ? Certes, en bonne santé
mais aussi comme un otage. Je sais que je dépends des laboratoires; que ces
gens ne sont ni des bienfaiteurs de l'humanité ni des humanistes; qu'ils
sont prêts cyniquement à laisser crever des millions de personnes pour
préserver leurs profits. Ils l'ont prouvé. Je sais qu'à 700? par mois, et
100 000? déjà en ce qui me concerne, je représente une véritable manne pour
ne pas dire une vache à lait parmi bien d'autres. Et je n'ai aucune
illusion, pardonnez-moi, sur le choix que ces laboratoires seraient amenés à
faire entre un traitement qui guérirait et un traitement qui maintiendrait
en l'état de malade chronique... Peut-être ai-je une vue un peu "pessimiste"
de l'humanité en général et des laboratoires pharmaceutiques en particulier
? Réaliste, je dirai.

Alors, je m'imagine, un chercheur indépendant, partant sur des bases d'une
recherche pour guérir et non pour faire des profits éhontés sur des
traitements au long cours. Face au lobby des laboratoires, quelles
difficultés rencontrerait-il pour mettre en place un protocole faisant
l'objet d'une autorisation officielle ?

Alors je trouve, compte tenu du contexte, que votre position est un peu
expéditive et que ce qualificatif de "mystification" (C'est grave, tout de
même quand on ne peut pas apporter la première preuve de
mystification...)est un peu cavalier; même s'il part d'une bonne intention
basée sur le principe de précaution.

Prenant en compte tous les espoirs que ce genre d'annonce peuvent soulever,
pourquoi ne proposeriez-vous pas à ce M. Christian Cavalli et le ou les
chercheurs avec qui il travaille, de venir s'expliquer publiquement dans un
débat contradictoire et donc d'organiser une RPI sur le sujet ? Après tout,
n'avez-vous pas les mêmes objectifs, la lutte contre le Sida ?

Bien à vous

Pierre Morvilliers

PS Vous avez toute latitude pour utiliser ce message dans un courrier des
lecteurs.
Merci à vous Mr Pierre Morvilliers, votre description de notre protocole JMAR (ex. A72) sur le comportement de ses associations qui disent (ensemble contre le SIDA), nous avions écrit à SIDACTION (qui n'est pas une association mais une industrie du SIDA), dans le but d'une réunion avec toute l'équipe, mai voilà il faut savoir que toutes les associations qui sont regroupée dans le TRT-5, sont les premiers à percevoir des fonds des laboratoires...
Mais notre protocole JMAR (ex. A72) n'est pas coulé, et que dans les jours à venir nous aurons peut-être de bonnes surprises pour tous ceux qui comme vous pensent en bien au projet JMAR, et là nous allons bien voir les discourts de ses fameuses associations qui se disent être là pour les malades séropositifs au virus VIH/SIDA !!!

Mr Christian CAVALLI
Président de l'association Sidaventure
la seule qui lutte pour les malades du VIH/SIDA
Bonjour à tous,

Je surveille tout les jours le forum en espérant...et je me dis en ce moment : pas de nouvelle ! bonne nouvelle !
J'ai bcp parlé autour de moi (même à certain médecin) de cette découverte, que ce soit le corps médical ou les amis et famille qui m'entourent, personne ni croit vraiment.

Pourtant, autant aux médecins qu'au reste des gens je tiens le même discours :
- ok vous me prenez pour une utopiste mais vous verrez...

Moi j'y crois, je ne vois pas quel pourrait etre l'interet de sidaventure et des chercheurs médecins de Madagascar de mentir...
Surtout qu'aucun d'entre eux ne se cachent derriere de fausses identités.

Penser que NOUS sero serions pret a cesser de prendre nos traitements de maniere hasardeuse parcequ'un "éventuel" remede nous guerrirait sans en avoir de preuve c'est deja nous prendre pour des cons.

Penser que monsieur Cavalli (sans reclamer le moindre pécule) nous pousserait a prendre un remede et a nous faire arreter de prendre nos traitements est le prendre non seulement pour un con aussi mais pour un assassin....

Ce qui me fait plutot peur c'est en effet tout l'enjeu financier pour les labos et autres gens qui se font du fric sur notre dos...je croise les doigts....

Biodiversité et santé

Depuis des millénaires, les hommes connaissent les vertus médicinales de certaines plantes, et aujourd’hui, une grande partie des molécules utilisées dans notre pharmacopée ont été identifiées dans des plantes, voire des animaux.
La biodiversité permet aussi, à partir d’observations et d’expériences menées sur de très nombreuses espèces, de mieux comprendre le fonctionnement du corps humain et des maladies qui l’affectent.

Plantes et santé : des enjeux économiques énormes

  • 10 des 25 médicaments les plus vendus aux Etats-Unis sont dérivés de sources naturelles. Au total, environ la moitié des médicaments de synthèse ont une origine naturelle.
  • Le chiffre d’affaires des médicaments dérivés de ressources génétiques a été de 75 à 150 milliards de dollars aux Etats-Unis en 1997.
  • Le seul Ginkgo, ou arbre aux 40 écus, a permis de découvrir des produits très efficaces contre les maladies cardio-vasculaires, pour un chiffre d’affaires de 360 millions de dollars par an.
  • 75 % de la population mondiale dépendent de remèdes traditionnels d’origine naturelle.
  • En Chine, sur les 30 000 espèces recensées de plantes supérieures, plus de 5 000 espèces sont utilisées à des fins thérapeutiques.
  • Près de nous, de très nombreuses plantes communes présentent un intérêt thérapeutique : Mil Pertuis, Aubépine, Sauge, Genêt, Verveine…
  • L’exploitation thérapeutique des plantes demande trois conditions bien illustrées par le Calophyllum, arbre de Bornéo aux propriétés anti-SIDA récemment découvertes :

    maîtrise de leur identification : l’action anti-SIDA ne fonctionne pas avec une variété voisine ;

    respect des pays et communautés d’origine des plantes : les brevets issus de cette découverte profiteront à Madagascar.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


je voudrais savoir ou sont rendu les négociation avec les ministre président ect dans l'affaire du remede contre le vih Es que sa d'ébouche a quelque chose depuis plus d'un ans ??
Alors pour répondre en gros à ta question ! Voici ce que je peux dire " ja semaine qui vient de passée j'ai rencré une personne de Madagascar qui était sur Paris, j'ai proposé plus options pour le professeur qui détien la formule du remède, en principe d'ici la fin de la semaine qui arrive nous devrions et pourvrons surement vous en dire plus, sur l'évolution avec les Malgaches, mais sachez que la france refuse le projet protocole en France (Mais je pense que vous avez bien tous compris leurs raisons), avec tout se fric qui rapporte aux Associations comme Sidaction, aides, actup ext....sans oublié les laboratoires, bientôt je vous mettrer des vidéos trés enrichissante sur la véritée sur le VIH et SIDA, bon couraje à vous toutes et tous, malgret les menaces et attaques de Sidaction SIDAVENTURE tiens bon !!!
bon ok et vue que le remede est disponible a madagascar es qu'il y a possibillité d'aller ce faire soigner la bas dirrectement et je voudrais savoir les cout approximatif SVP!!
Vous uniquement le cout du voyage et de lébergement, car le remède il est gratuit, mais vous devez fournir les papier demander et le certificat de consentement au protocole, vous avez toutes les informations sur le blog....
ou sa??? ou sa???
ICI -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M.Cavalli,
Ca fait assez longtemps que je suis sans participer le forum,notamment concernant le cas d'Alex.Pouvez vous nous donner de plus amples renseignements sur la situation actuelle.
Où en sont les résultats des essais cliniques de Madagascar que vous avez mentionné dans votre post du mois de Juin de l'année dernière?
Respectueusement
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Merci à Toute l'équipe SIDAVENTURE et l’équipe scientifique de Madagascar pour tout ce que vous fait pour nous, vous nous redonnez l'espoir de vivre à nouveau à travers les forums, les temognages des uns et des autres et vous nous rassurez un avenir meilleur.
Ma question est la suivante pourrions nous espérer que les médicaments dont l'équipe scientifique de Madagascar à decouvert ne peut être commercialiser sans l'approbation des autorités malgaches et autres? Ne pourriez vous pas passer d'eux pour redonner l'espoir aux malades qui souffrent dans le monde entier?[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fadoul ! Vu que nous avons l'autorisation du gouvernement Malgache, nous pouvons le faire que là bas, mais il faut savoir que c'est pas gratuit, donc Sidaventure et l'équipe Malgache cherchons des Laboratoires et partenaires pour pouvoir financer les frais du remède et voyage...
 

Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède

Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: 

Sidaventure avec une équipe de chercheurs (cliquez ici pour lire la suite)

-
Sauter vers: