Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Recherche atypique.
Lun 11 Déc 2017 - 11:12 par Romain

» bsr
Ven 24 Nov 2017 - 4:26 par Nij

» UN AMOUR POUR LA VIE
Jeu 16 Nov 2017 - 17:22 par Kass

» Je cherche encore et encore
Mar 14 Nov 2017 - 8:03 par Kass

» A coeur ouvert
Lun 6 Nov 2017 - 12:22 par demian75

» Besoin d'amour et d'affection
Sam 4 Nov 2017 - 8:29 par Kass

» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

  L’AFSSAPS ET LA VACCINATION VHB DANGEREUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristal

avatar

Nombre de messages : 178
Age : 57
Localisation : Paris
loisir : Cuisine
Points : 389
Date d'inscription : 18/08/2010

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

31082010
Message L’AFSSAPS ET LA VACCINATION VHB DANGEREUSE

Mar 31 Aoû - 20:13

Engerix B et sclérose en plaques : aucun lien, d’après l’AFSSAPS
[1er octobre 2008 - 18h23]
[mis à jour le 1er octobre 2008 à 18h25]


Comme annoncé jeudi dernier par Destination Santé, la Commission nationale de Pharmacovigilance s’est penchée hier soir sur l’étude du Pr Marc Tardieu qui avait conclu à une relation entre le vaccin Engerix B contre l’hépatite B, et la survenue de sclérose en plaques.
L’AFSSAPS confirme qu’aucun lien significatif n’a pu être établi. « En raison de multiples limites méthodologiques, les résultats de l’analyse (du Pr Tardieu) présentent les caractéristiques d’un résultat fortuit » précise la Commission. Laquelle confirme « que l’ensemble des données de pharmacovigilance et de pharmaco-épidémiologie, évaluées depuis plus de 13 ans chez l’enfant et chez l’adulte, ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risque du vaccin contre le virus de l’hépatite B ».

Actualité publiée le 26-06-2009
VACCIN ENGERIX B® et SCLEROSE EN PLAQUES :

Glaxo condamné à 400.000 € de dommages et intérêts

VHB

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) vient d’être condamné par le tribunal de Nanterre à verser près de 400.000 euros à une jeune femme atteinte de sclérose en plaques après sa 3è injection d’Engerix B®, contre l'hépatite B. Depuis les années 90, le vaccin a été fréquemment accusé d'augmenter le risque de sclérose en plaques (SEP). Cette condamnation intervient quelques semaines seulement après la publication du calendrier vaccinal 2009 qui préconise le renforcement de la vaccination contre le VHB pour les groupes à risque.

La polémique vaccin/sclérose en plaques (SEP) revient régulièrement à la une de l’actualité :
Le vaccin, lancé dans les années 1990 a été fréquemment accusé d'augmenter le risque de SEP malgré de nombreuses études parfois contradictoires.
Courant octobre 2008, l’étude KIDSEP (neuropédiatrie, Hôpital de Bicêtre) a recherché l’influence du vaccin anti-VHB sur le déclenchement d’un épisode aigu démyélinisant (EAD).
Les auteurs de l’étude suggèrent dans un sous-groupe d’enfants de l’étude une relation statistiquement significative de la probabilité de survenue d’un EAD, ces enfants ayant un calendrier vaccinal bien respecté mais vaccinés par le vaccin Engérix B® plus de 3 ans auparavant
. La Commission nationale de pharmacovigilance a estimé alors que le rapport bénéfice-risque du vaccin contre l'hépatite B restait positif et l’Académie se prononçait à nouveau en faveur du vaccin.
Le nouveau calendrier vaccinal 2009 recommande la vaccination pour certains groupes à risque : Le 20 avril 2009, le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH) publié par l’Institut de veille sanitaire présentait les « nouveautés » du calendrier vaccinal 2009. Parmi les « nouveautés » de ce calendrier, le Haut Conseil de santé publique (HCSP) revenait sur les recommandations de vaccination des enfants et adolescents contre l’hépatite B conseillant de [b]renforcer cette vaccination pour les groupes à risque[/b].
lire la suite...

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccin-engerix-breg-et-sclerose-en-plaques-glaxo-condamneacute-agrave-400000-de-dommages-et-inteacuterecircts_1390_lirelasuite.htm#



J'ai moi même eu cette vaccination qui était préconisé pour les groupes à risques
Ils entendent par la les sérospositifs, les retraités, les enfants ....
Si bien qu' à l heure actuelle mes symptomes étant proches
de ceux décrits pour cette maladie , ( fourmies picotements douleurs , très grande fatigue.raidissement musculaire même quand le muscle est au repos ...)
je ne sais pas si c'est le VIH ou cette saloperie qui m'handicape.
cette maladie n'est pas toujours présente dans sa forme la plus grave
Quand on est séropo ils mettent tout sur le dos du virus hiv
et souvent passent à côté de l'essentiel.
J'en est parlé à ma généraliste elle était gênée c'est elle qui m'a prescrit ce vaccin .
Elle m'a dissuader d'aller chercher si j avais un truc en plus...
Cependant ce vaccin a été admnitré à l'époque aux séropositifs.
Si ils ont des troubles on leur dira on va vous changer votre traitement HIV
Ce qui est dangereux et ne peut qu'agraver la situation si ce n'est pas fait
en connaissance de causes des troubles repérés.
En effet
Le traitement HIV stimule le système immunitaire
alors que pour limiter la sclérose en plaque on tente de diminuer l'action du système immunitaire pour qu'il ne détruise pas la myéline (La myéline est une gaine qui entoure les fibres nerveuses) en la considérant comme étrangère au corps (1).C'est la démyélinisation. Les influx sont alors plus lents ou complètement bloqués. Les parties du système nerveux touchées par la maladie sont nommées plaques.
Plus de renseignements sur cette maladie

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=sclerose_plaques_pm

L’évolution de la sclérose en plaques est imprévisible. Chaque cas est unique. Ni le nombre de poussées, ni le type d’atteinte, ni l’âge du diagnostic ne permettent de prévoir ou d’envisager l’avenir de la personne qui en est atteinte.
Cette vaccination reste très controverssée mais on continue à vacciner nottament des enfants.

Je n'ai jamais compris leur logique médicale ...
Tu te retrouve avec un virus qui vient probablement d'une vaccination expérimentale
( tu n'as tout de même pas été violé les singes du zoo le plus proche). singe
Ce virus t'affaibli et pour te requinquer il te refile un autre vaccin tout aussi experimental. Et là tu te retrouve vraiment mal . Obligé de prendre leur traitement qui ne seront pas efficace (1) voir dangereux. Sous prétexte de protection, ils t'on massacré 1 fois puis Une 2ieme fois pour enfin t'achever à coup de coktail chimique . Franchement ils me font grave flipper les Officiels...
Tous cela m'a fait réfléchir sur les campagnes de vaccination sur les personnes dites à risques.
Qui sait ce que ces vaccin comporte comme poison ? ( Mercure ...).
Et heureusement pour moi j'ai échapée à la vaccination HA N1 que l'on m'a conseillé
mais pas au Pneumo 23 . Difficile de résister à leurs arguments d'épidémie dangereuse...
Il faut que j'affirme mon point de vue.
Pour moi infiltré à quelqu'un de fragile un virus fatigué (principe même du vaccin)
C'est risquer de perturber gravement la santé de la personne .

A quand la transparence sur ce que l'on nous injecte ou fait avaler.

Toute personne qui pense comme moi avoir été victime d' effets indésirables suite à cette vaccination contre l'hépatite B peut contacter l' association: REVAHB http://www.revahb.fr/

tortue


Dernière édition par Kristal le Jeu 2 Sep 2010 - 21:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Cherche homéopathe anti-vaccination dans le 93
» Vaccination
» La criminologie est-elle dangereuse ?
» vaccination et protocole homéo:édit toujours pas fait!!!
» Brulures (......+ questionnement vaccination) edit + photos
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

L’AFSSAPS ET LA VACCINATION VHB DANGEREUSE :: Commentaires

avatar
[b] témoignage de Lucienne Foucras[/b]
Message le Mer 1 Sep 2010 - 0:08 par Kristal
témoignage de Lucienne Foucras

La vaccination massive contre l’hépatite B dans les années 90 a fait des ravages dans la population. Elle n’y a pas déclenché que des scléroses en plaques comme on l’entend dire de tous côtés, mais toutes sortes de graves maladies, parfois mortelles, au minimum handicapantes, qu’elles soient hématologiques, rhumatismales et/ou auto-immunes, et à tous les âges.

Or elle est toujours programmée pour les bébés et pour les adolescents. Hélas, la majorité de nos concitoyens est désinformée, ignore que des enfants ont été gravement atteints et n’a pas encore mesuré combien notre santé est devenue une marchandise.

Auteure du "Dossier Noir du Vaccin contre l’Hépatite B", j’ai perdu mon mari en 1999. Il avait été vacciné en 1996 sans autre raison que sa récente situation de retraité. On vaccinait alors à tout va, et les retraités étaient ciblés comme population à risque : ils voyageaient. En fait de voyage, ce fut pour lui le dernier, et sans retour.

Pire que la mort fut le calvaire de plus de deux ans et demi qui le conduisit progressivement et implacablement à une paralysie totale. Il était atteint de trois atteintes neuromusculaires simultanées dont la plus grave était une sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, maladie relativement rare à l’époque mais dont l’incidence a triplé depuis 1996. Les médecins eurent alors des diagnostics hésitants, des explications embarrassées et contradictoires.

Ils parlèrent d’une "maladie neurologique complexe", n’osèrent parler du vaccin que confidentiellement, et mirent en avant "hasard" et "simple coïncidence". Révoltée par tant de souffrance, d’indifférence et d’irresponsabilité, j’ai décidé , après la mort de mon mari d’enquêter moi-même et de témoigner. Je savais d’avance que toutes les portes me seraient fermées, mais j’avais un atout : ma propre plainte au pénal qui me donnait accès au dossier d’instruction.

Contrairement aux magistrats, aux experts et aux avocats, je n’étais pas liée par le secret de l’instruction. Donc je parlerais. J’avais même le devoir de le faire. Contre l’incrédulité dominante, car ce que je découvrais était en effet incroyable, j’ai travaillé le dossier, recueilli de multiples témoignages, comparé des destins absolument similaires à travers la France, réuni une documentation, et écrit un témoignage dont, j’espère, chacun reconnaîtra le sérieux.

En tout cas, depuis sa sortie en librairie, il n’a reçu aucun démenti de qui que ce soit, mais plutôt de nombreux encouragements. J’ajoute que la justice dispose d’une expertise qui confirme absolument mes doutes, mais le lecteur pourra constater que cela ne suffit pas nécessairement en face de la puissance des laboratoires.

Je ne suis pas la première à avoir écrit sur cette question. Je cite d’ailleurs ceux à qui je suis redevable. Mais j’accuse les pouvoirs publics — ministres de la Santé notamment et Philippe Douste-Blazy en tête — d’avoir lancé une campagne de vaccination massive sans aucune précaution et sans assurer aucun suivi (la pharmacovigilance a même perdu de vue 99% des enfants vaccinés dans les collèges !), d’avoir menti et de continuer à mentir.
Lucienne Foucras

sources:
http://martinwinckler.com/article.php3?id_article=534
avatar
Prendre en charge sa santé
Message le Ven 3 Sep 2010 - 0:50 par Kristal
Pour une personne séropositive qui a eu ce vaccin , il est important de savoir si elle souffre des effets indésirables que l'on a repéré suite à cette vaccination massive des groupes à risques .
Pourquoi? Parceque la prise d'ARV entraine une activation du système immunitaire qui peut sur ces symptômes là avoir des effets néfastes voire réveiller une paralysie.
Si l' on sait ce que l'on a vraiement, le traitement pourra etre adapté sinon on prend des risques
qui peuvent s'avérrer irréverssibles.

J'ai donc décidé d'aller explorer de plus près la question...

Je n'ai pas envie de me retrouver en "échec thérapeutique" à cause d'une erreur de diagnostique

Toute personne qui pense comme moi avoir été victime d' effets indésirables suite à cette vaccination contre l'hépatite B peut contacter l' association: REVAHB http://www.revahb.fr/
 

L’AFSSAPS ET LA VACCINATION VHB DANGEREUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vih-Traitements et tout ce qui concerne votre santé.-
Sauter vers: