Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Recherche atypique.
Lun 11 Déc 2017 - 11:12 par Romain

» bsr
Ven 24 Nov 2017 - 4:26 par Nij

» UN AMOUR POUR LA VIE
Jeu 16 Nov 2017 - 17:22 par Kass

» Je cherche encore et encore
Mar 14 Nov 2017 - 8:03 par Kass

» A coeur ouvert
Lun 6 Nov 2017 - 12:22 par demian75

» Besoin d'amour et d'affection
Sam 4 Nov 2017 - 8:29 par Kass

» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec : Du nouveau en biologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1630
Age : 65
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1640
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

15102010
MessagePierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec : Du nouveau en biologie

Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec : Du nouveau en biologie

Lacan disait qu’il fallait 10 ans à ses auditeurs pour comprendre ce qu’il élaborait.

On nous emmerdent encore avec le Génie Génétique.
Combien d’années faudra-t’il pour que les biologistes qui nous emmerdent avec leur « Génie génétique », depuis Crick et Watson, soit plus de 50 ans, se mettent sérieusement à la page ?

Cette page est celle présentée ici, écrite il y a 10 ans par Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec.

En décryptant, les premiers, le génome du virus HIV, ils ont ouvert la voie à une meilleure compréhension de son Fonctionnement.

Sortir du Sida ?
Collaborant étroitement avec eux, le Professeur Jacques Leibovitch (co-découvreur du virus du Sida), et son équipe, en l’hôpital Raymond Poincaré de Garches (Assistance Publique de Paris), ont affiné les traitements, de telle sorte qu’ils ouvrent l’espoir de sortir du Sida.

Les lobbies mandarinaux, et les laboratoires pharmaceutiques, sont-ils si puissant pour pouvoir dresser un tel mur d’ignorance et de bêtise, face aux travaux, de ces hommes de science ?

Pierre Sonigo, Jean-Jacques Kupiec, Jacques Leibovitch, je ne vous oublierai pas.
En effet les revues scientifiques, entre autres, The New England Journal of Medicine, The Lancet, Nature, qui disposent des plus gros budgets, sans doute parce qu’ils sont en lien avec l’industrie pharmaceutique, ne publient que très peu et sans doute même jamais, les avancées de ces travaux.

Il faut dire qu’elles sont occupées ailleurs.

Par les Neurosciences.

Si les choses n’étaient pas si graves, leurs travaux feraient sourire, au regard des formidables machines dont elles font usage, tant l’efficacité des applications cliniques de leurs trouvailles, sont dérisoires

La psychologisation forcenée de la vie quotidienne, oblige.

Il faut dire que les psychotropes ça se vend bien et même beaucoup.
Cependant, malgré les flons-flons, publicitaires, on n’a pas inventé une nouvelle molécule autre, que celles de la famille des psychotropes que nous connaissons depuis plus de 40 ans.

On a beau vouloir, faire sourire les dits déprimés, grossir les anorexiques, parler les autistes, maigrir les gros, « guérir », les bipolaires, dormir les insomniaques, arrêter de fumer les fumeurs, assécher les alcooliques, etc. Liste non-exhaustive, ça ne marche pas si bien que ça.

Et pendant ce temps-là, les psycho-somaticiens pullulent.

Parce que, pour la grande majorité, ils ignorent délibérement, et la médecine, et la psychanalyse.

Et ils ignorent aussi, le corps réel, mais pas celui de leurs élucubrations fantasmatiques.

Fausse révélation Par Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec, 2001, l’Humanité. (*)
Le contenu des chromosomes humains, « le livre de la vie », s’étale enfin sous nos yeux. Nous attendions une « révélation », et nous voilà bien déçus.

On nous promet la révélation pour plus tard, le temps de déchiffrer le prétendu livre.

Nous avons en grande partie les mêmes gènes qu’une mouche.
En attendant une lecture que l’on imagine aussi imprononçable que passionnante, les chromosomes ont révélé leurs premiers secrets : les races n’existent pas, nos chromosomes sont déserts, avec moins de 5 % de gènes utiles, le reste étant formé « d’ADN de pacotille », et nous avons en grande partie les mêmes gènes qu’une mouche.

Plus surprenant, les chromosomes nous enseignent que nous ne sommes pas déterminés par nos gènes.
Curieux renversement de situation…

De plus, ces données semblent ruiner les fondements de la génétique : si nous ne sommes pas déterminés par nos gènes, alors à quoi servent-ils ?

Si nous avons les gènes d’une mouche, pourquoi ne volons-nous pas en bourdonnant ?

Après tout, cela n’a guère d’importance puisque le génome nous promet de nouveaux médicaments, taillés sur mesure selon l’identité génétique de chacun.
Là encore, le scepticisme est de rigueur. Le chemin qui mène du gène au médicament est loin d’être tracé. À se demander même s’il existe.

Quelques exemples, bien douloureux : le premier gène du cancer a été identifié en 1976, ceux du virus du sida en 1985, le gène de la mucoviscidose en 1989.

Malheureusement, même si les gènes sont un outil de recherche précieux, les percées thérapeutiques attendues de ces découvertes n’ont toujours pas eu lieu.
Moralité : il ne suffit pas d’aligner les investisseurs et les gènes pour avancer.

La réflexion théorique et le débat d’idées deviennent nécessités vitales pour profiter pleinement du contenu de nos chromosomes.

Les gènes formeraient un programme, comme celui de nos ordinateurs, transmis des parents aux enfants et capable de créer la vie. Cela semble une évidence. Mais méfions-nous de telles évidences.

Personne n’est capable de définir clairement ce qu’est un gène ou d’expliquer comment il crée un organisme.
La génétique n’est qu’une théorie de l’hérédité.

Une théorie étrange qui repousse l’explication dans le monde moléculaire des gènes.

Ceci nous rappelle des errances antérieures de la biologie, qui aime à placer ailleurs de ce qu’elle ne parvient pas à régler ici et maintenant.

Les premiers naturalistes considéraient que l’arbre était là parce Dieu l’avait créé.

Cette conception ancienne du monde, où tout était écrit d’avance, interdisait la compréhension des grands équilibres naturels et des écosystèmes.

Il fallut attendre la révolution matérialiste de Darwin pour comprendre ces problèmes.

De la même manière, si on considère que l’organisme est créé par le programme génétique, la compréhension doit relever de la lecture des gènes et de la façon dont ils construisent l’organisme.

Si les voies des gènes sont impénétrables comme cela apparaît aujourd’hui, les équilibres observés dans notre organisme, dont dépendent la vie, la maladie et la mort, seront inaccessibles.

Les idées que nous développons dans Ni Dieu ni gène, inspirées par la théorie darwinienne de l’évolution et les modèles écologiques ou économiques, abordent la vie sans faire appel aux gènes à tout faire.

Un programme central omniscient comme le programme génétique est une illusion.
Rien de tel ne peut présider à la destinée des milliards d’individus microscopiques qui vivent en nous, que nous appelons cellules.

Nos cellules ne vivent pas pour nous faire vivre, sous les ordres d’un programme qui nous représente.

Elles vivent comme nous, pour vivre tout simplement.

Le globule blanc par exemple nous débarrasse des microbes, non pour nous « servir » mais parce que les microbes sont sa nourriture.
Nos cellules s’organisent autour de chaînes alimentaires, dont le pouvoir structurant est connu en écologie.

Finalement, il nous faut admettre que nous ne sommes ni l’objectif ni le centre de notre monde intérieur.

Notre vie repose sur une conjonction d’intérêts : elle se développe harmonieusement, autrement dit en bonne santé, lorsque l’intérêt des individus - ici les cellules - va dans le même sens que celui de leur communauté - ici l’organisme.

Pour résoudre des problèmes tels que le développement embryonnaire, le cancer, l’immunité, l’obésité, il devient possible d’appliquer à l’organisme les principes et les outils de l’écologie ou de l’économie.

La réciproque est vraie aussi. Il est possible que les économistes s’inspirent maintenant du développement embryonnaire ou du vieillissement pour comprendre les cycles de croissance et de régression économique.

(*) Jean-Jacques Kupiec est docteur en biologie, habilité à diriger des recherches ; Pierre Sonigo est directeur de recherche INSERM, et il a séquencé les gènes de nombreux virus, notamment ceux du virus du sida. Ensemble, ils ont publié récemment Ni Dieu ni gène, aux Éditions du Seuil.


_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Je préfère que Joseph KABILA reste" dit Jean jacques Bemba frere de Jean Pierre Bemba
» Jean-Jacques Goldman
» Intervention de Jean Jacques Jégou
» CITATIONS DE Jean-Jacques Goldman
» Bon anniversaire Jean- Jacques
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec : Du nouveau en biologie :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Pierre Sonigo et Jean-Jacques Kupiec : Du nouveau en biologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vih-Traitements et tout ce qui concerne votre santé.-
Sauter vers: