Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» sidaction line renaud piere berger et compagnies
Mer 26 Sep 2018 - 15:50 par agnes3

» Cherche femme pour fonder un foyer
Ven 14 Sep 2018 - 2:53 par Clemcentral

» homme de 27 ans Nantes cherche femme
Jeu 30 Aoû 2018 - 22:09 par Booba Ousmane Camara

» Recherche homme dispo
Lun 13 Aoû 2018 - 23:13 par Sylvainn

» Traitement
Ven 3 Aoû 2018 - 22:01 par sidaventure

» Cherche sero indétectable pour vie à deux
Ven 3 Aoû 2018 - 8:34 par Vivreadeux07

» Homme de 30 ams seropositif cherche une femme serieuse
Jeu 2 Aoû 2018 - 15:21 par Vivreadeux07

» Amitie
Lun 30 Juil 2018 - 7:06 par Sylva

» Un homme pour la vie....
Dim 1 Juil 2018 - 20:59 par Suisero

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Bertrand et Berra camouflent le cœur de la mafia pharmaceutique : ils doivent quitter le gouvernement

Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1631
Age : 66
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1641
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

02032011
MessageBertrand et Berra camouflent le cœur de la mafia pharmaceutique : ils doivent quitter le gouvernement

Bertrand et Berra camouflent le cœur de la mafia pharmaceutique : ils doivent quitter le gouvernement
Samedi 15 janvier 2011, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé une série de mesures visant à « rebâtir » le système français du médicament. En tant qu’association de malades et d’usagers du système de soins, SIDAVENTURE dénonce depuis nombreuses années les effets néfastes de ce système sur notre santé. Nous dénonçons aujourd’hui l’absence, parmi les réformes ébauchées par Xavier Bertrand, de la moindre mesure permettant de mettre fin au boniment des laboratoires, alors que celui-ci constitue le cœur du réacteur à arnaque du système pharmaceutique français.
Pourquoi l’Etat autorise-t-il le boniment des industriels du médicament ? Parce que les gouvernements sont corrompus par les laboratoires. L’affaire du Médiator a révélé l’ampleur des liens entre Servier et Nicolas Sarkozy, qui travailla longtemps pour ce laboratoire en tant qu’avocat. En novembre dernier, Sarkozy a nommé, à la tête du ministère chargé de protéger les usagers des arnaques et des abus de l’industrie pharmaceutique, Nora Berra, elle-même issue de l’industrie pharmaceutique.

En effet, la France compte 24 000 VRP pharmaceutiques [1], soit une densité d’un visiteur derrière chaque groupe de 8 médecins [2]. La mission de ces VRP : maximiser le chiffre d’affaires généré par les médecins, en les amenant à prescrire les médicaments les plus chers et aux plus grand nombre de malades possibles (c’est-à-dire, y compris à des usagers du système de santé qui n’en ont pas besoin, voire pour lesquels ces médicaments sont nocifs).

Pour maximiser les prescriptions, les visiteurs médicaux passent sous silence les limites et les dangers des produits, et survendent leurs bénéfices [3]. Les laboratoires rémunèrent leurs visiteurs principalement au pourcentage du chiffre d’affaires généré par les médecins dont ils ont la charge. 70% des médecins acceptent de se faire démarcher par les commerciaux des laboratoires. De nombreux manquements à l’éthique des médecins sont rapportés concernant les avantages dont ils bénéficient de la part des industriels. En tout, les laboratoires déclarent dépenser 2,8 milliards d’euros en marketing en France - entièrement refacturés à la collectivité, sous forme de dépenses en médicaments. Résultat commercial de cette frénésie promotionnelle : on consomme, en France, plus de médicaments par habitant que dans n’importe quel autre pays [4].

Si de nombreux médecins ne bénéficient pas d’autre source d’information sur les médicaments, c’est aussi parce que ce système leur tient lieu bien souvent de seule formation professionnelle continue, ce dont l’Etat se satisfait depuis longtemps puisqu’il en fait ipso facto l’économie.

Une autre conséquence de cette arnaque au marketing, c’est la perversion de la recherche. Ce n’est plus l’utilité médicale d’un médicament qui fait son chiffre d’affaires : c’est combien on peut en vendre. Les médicaments qui se vendent le plus n’apportent pas grand chose par rapport à l’existant [5] : ils présentent simplement l’avantage de concerner des pathologies répandues et aux frontières un peu floues, et sont vendus très chers, bénéficiant de l’appui d’une armée de bonimenteurs pharmaceutiques. Dans un système de libre-marketing du médicament, c’est le marketing qui fait les profits, pas la recherche. Il est plus rapide et plus rentable pour un laboratoire de développer en vitesse un médicament concurrent d’un blockbuster existant, que de persévérer pendant des années pour produire une véritable innovation. Au final, non seulement les dépenses de recherche sont orientées vers l’imitation plutôt que l’innovation, mais en plus les dépenses globales des laboratoires sont orientées davantage vers le marketing que la recherche [6].

Les conflits d’intérêt et cette corruption généralisés perdureront tant que l’Etat ne veillera pas à ce que son agence de contrôle soit réellement indépendante, politiquement et financièrement. De même, la formation des médecins doit être pilotée par les pouvoirs publics, hors de tout conflit d’intérêt, afin de garantir des prescriptions qui respectent strictement l’intérêt et le besoin des malades. Pour cela, de nombreuses mesures s’imposent, dont le financement peut être obtenu par la taxation des profits de l’industrie pharmaceutique.

Pourquoi cette situation est-elle le problème de SIDAVENTURE ? D’abord parce que ce sont les malades qui trinquent. Le résultat sanitaire de cette arnaque à la sur-prescription, ce sont non seulement des prescriptions sans bénéfice, mais aussi un certain désintérêt pour les plaintes et les inquiétudes des malades quant aux effets indésirables ressentis des médicaments. Ce sont aussi des prescriptions nuisibles : prescriptions de médicaments contre-indiqués, et prescriptions de médicaments trop nombreux qui interagissent entre eux négativement. La Faculté de Pharmacie chiffre aujourd’hui à 128 000 hospitalisations par an le coût sanitaire annuel des mauvaises prescriptions médicamenteuses, pour un coût de 5 milliards d’euros [7]. Notre santé vaut plus que la boulimie commerciale des laboratoires !

L'Association SIDAVENTURE exige :

la démission immédiate de Nora Berra et son remplacement par quelqu’un n’ayant aucun conflit d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique,
un mode de nomination et d’évaluation des directeurs d’agences sanitaires qui garantisse leur indépendance des laboratoires et des politiques.
l’interdiction du démarchage des médecins par les visiteurs médicaux.
la mise en place d’une taxe sur les profits de l’industrie pharmaceutique dédiée à financer une information indépendante des médecins ainsi que leur formation continue et l’agence de contrôle des produits de santé.
la systématisation des Délégués de l’Assurance Maladie ou des Délégués d’Agences Médicales, qui démarchent les médecins avec une information sur les médicaments visant l’intérêt des malades plutôt que celui des laboratoires.


Notes
[1] 24 000 visiteurs médicaux en France, d’après le Sénat
[2] 200 000 médecins en activité en France, d’après le Figaro
[3] Voir l’annexe 5 du rapport 2007 de l’IGAS sur le marketing du médicament en France
[4] 2,8 milliards d’euros de dépenses promotionnelles par an : paragraphe 1.2.1 du rapport 2007 de l’IGAS sur le marketing du médicament en France
[5] 128 000 hospitalisations par an pour iatrogénie médicamenteuse
[6] Part de médicaments sans valeur ajoutée parmi les nouveaux médicaments : voir La Revue Prescrire
[7] La France premier consommateur de médicaments au monde : deuxième paragraphe du rapport 2007 de l’IGAS sur le marketing du médicament en France.

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» La collection de photos de Bertrand Tonneau
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Pour Bertrand FONTAINE - Fécamp - Famille RICHER
» Reconstruction du CHU de Caen : Xavier Bertrand s’engage…!!!
» Les expos du Musée Bertrand de Châteauroux
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Bertrand et Berra camouflent le cœur de la mafia pharmaceutique : ils doivent quitter le gouvernement :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Bertrand et Berra camouflent le cœur de la mafia pharmaceutique : ils doivent quitter le gouvernement

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: 

Sidaventure avec une équipe de chercheurs (cliquez ici pour lire la suite)

-
Sauter vers: