Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Des tests de dépistage du sida dans les écoles sud-africaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 64
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1637
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

16032011
MessageDes tests de dépistage du sida dans les écoles sud-africaines

Des tests de dépistage du sida dans les écoles sud-africaines (Tests qui sont faux)



Attention les tests en question sont nuls et faux, nous 10 membres de l'association SIDAVENTURE avons fait les tests dans différent locaux de l'association AIDES de France, tous séropositifs, aucun de nous avons été reconnu comme séropsitifs, alors que que nous avions tous différentes charge virale !!!

Une goutte de sang perle au bout du doigt de Nkosi Minenhle. L'adolescente vient de subir un test de dépistage du sida dans une clinique mobile plantée dans la cour de son lycée, en Afrique du Sud.

Après quelques minutes, une unique barre noire s'affiche sur le kit de dépistage: elle n'est pas contaminée. "Je suis heureuse, je vais pouvoir le dire à ma mère", lâche la jeune Zouloue, 15 ans, avec un petit rire nerveux.

Le test a été organisé par l'association Mpilonhle, qui intervient depuis 2007 dans les lycées du district de Mtubatuba (sud-est) avec des éducateurs, des assistantes sociales et des infirmiers.

A l'heure actuelle, seules quelques organisations non gouvernementales (ONG) organisent ces dépistages dans les écoles d'Afrique du Sud, pays le plus touché au monde par la pandémie (5,7 de ses 48 millions d'habitants sont séropositifs). Chez les moins de 20 ans, le taux de prévalence est déjà de 9%.

Soucieux d'améliorer la prévention et le traitement des jeunes, le gouvernement a décidé en février de généraliser ces expérimentations. Il compte proposer d'ici peu un dépistage à tous les collégiens et lycéens de plus de 12 ans.

Les protecteurs des droits de l'enfance ont appelé à la prudence, craignant que les écoliers ne se sentent obligés d'accepter le test, même s'ils n'ont pas la solidité émotionnelle pour assumer un résultat positif. "On sous-estime toujours les adolescents", rétorque le pédiatre américain Michael Bennish, fondateur de Mpilonhle. "Ils ont des éléments d'immaturité, mais avec un bon soutien et des conseils appropriés, ils peuvent prendre des décisions éclairées."

Un quart des écoliers à qui son association propose le test refuse de s'y soumettre. Au lycée Madwaleni, une jeune fille de 17 ans décline ainsi la proposition. Visage tendu et dos voûté, elle confie avoir eu une relation sexuelle avec un homme plus âgé et avoir "peur" du résultat.

Pour Gugu Zulu, responsable des éducateurs de Mpilonhle, son histoire prouve la nécessité d'intervenir dans les écoles. "On ne peut pas prétendre que les jeunes ne sont pas actifs sexuellement. Ce ne sont pas des anges innocents." A 16 ans, la moitié des Sud-Africains ont perdu leur virginité et les filles se lient parfois à des hommes plus âgés en échange de petits cadeaux. "Dans la région, beaucoup de parents sont au chômage, alors les filles vont sortir avec des "sugar daddies" (des "papas gâteaux") pour gagner un peu d'argent", souligne Andile Zulu, une assistante sociale de l'association.

Plus exposées, les filles contractent davantage le virus: 6% des filles de terminale (17 ans) testées par Mpilonhle étaient séropositives contre moins de 3% des garçons de leur âge.

Malgré les risques encourus, parler de sexe en famille reste délicat. "Quand on pose des questions sexuelles à nos mères, elles peuvent nous punir ou refuser de répondre", confie Victoria Makhunga, 18 ans.

Dans ce contexte, l'association de Michael Bennish apporte une soupape. Lors d'entretiens individuels ou de discussions de groupe, les adolescents peuvent poser toutes les questions qui les tracassent. Pour le pédiatre, c'est la clé du succès. "D'expérience, c'est complexe de mener des dépistages dans les écoles. Mais ça marche quand ça s'inscrit dans un programme très complet." Et il balaye les critiques de ceux qui craignent des perturbations des cours: "Il faut évidemment faire attention à ne pas interrompre les autres missions de l'école. Mais les connaissances scolaires sont inutiles aux morts."

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Tests de dépistage prénataux
» Jeux dangereux dans les écoles
» Il refuse d'interdire le porc dans les écoles.
» nouveau type de drogue dans les écoles ????
» Sécurité dans nos écoles
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Des tests de dépistage du sida dans les écoles sud-africaines :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Des tests de dépistage du sida dans les écoles sud-africaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Communiqués de positivement-votre-
Sauter vers: