Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 « Enfin une étude "au poil"» Avec Sidaventure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 64
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1637
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

08082012
Message« Enfin une étude "au poil"» Avec Sidaventure...

« Chatte », « minou », « foufoune », ou plus champêtre, « touffe », « gazon », « cresson », « persil ». Sans les poils, la puissance évocatrice de ces expressions fleuries ne serait pas aussi canaille.


« Pas ce soir, chéri, je ne suis pas épilée »

Sans verser adepte du « tablier de sapeur », cette expression désuète qualifiant un pubis un peu exubérant, il faut bien admettre que la pilosité pubienne a une forte connotation, sinon érotique, au moins sexuelle. Le spectacle cru et mystérieux de « l’Origine du monde » de Gustave Courbet resterait-il aussi saisissant encore aujourd’hui ? Persisterait-il toujours ce « je-ne-sais-quoi » de dérangeant alors que par ailleurs la nudité s’étale à longueur de publicité et de magazines et que l’on s’inquiète de la banalisation de la pornographie chez nos ados et préados ? Il y a un phénomène curieux qui fait qu’alors qu’on n’a peut-être jamais parlé aussi ouvertement de sexualité et de « droit à la jouissance », qui plus qu’un droit ressemble parfois davantage à une injonction tant la pression exercée par la société est forte, le poil pubien pourtant si « sexuel » est persona non grata aux réjouissances.

La chasse aux poils à laquelle se livrent les femmes depuis quelques années est sans merci. Rien à voir avec la culture ancestrale musulmane, où les fidèles doivent observer depuis toujours un rasage au moins tous les 40 jours selon le Coran. Dans les cours royales européennes, le savoir-faire oriental en matière d’épilation était loué, sans pour autant avoir fait de nouveaux émules à l’époque. Ce n’est que depuis l’après-guerre que le phénomène du « sans poil » va en s’amplifiant en Occident. Et après la demi-jambe, la jambe et les aisselles, le « maillot » n’échappe pas à la traque implacable. De la « coupe » classique « bikini », il se décline ensuite en différentes versions, brésilien, américain, ticket de métro, épilation intégrale, suivant les dessous plus ou ou moins échancrés, le string et sa ficelle en étant l’expression la plus minimaliste. Certaines ne reculent pas devant l’épilation définitive au laser. « Elle » avait consacré un dossier spécial en 2010 à ce sujet qui avait fait grand bruit. Tenue correcte exigée donc, mais pas seulement. La mode des actrices pornographiques, totalement glabres, donne le ton. Le sexe doit être « hygiénique », net et sans poils.

Un ingrédient du désir

Mais n’aurait-on pas quelque chose à perdre de se défaire de cet apparat animal ? Que trouve-t-on de si déplaisant à la pilosité que l’on veuille l’effacer à toute force ? La vogue de l’épilation intégrale nous fait oublier l’évidence. Mais « la pilosité pubienne est un symbole de féminité, s’amuse Laura Beltran, psychologue et sexologue, à Paris. L’apparition des premiers poils est l’une des premières étapes vers la maturité sexuelle. Les poils pubiens sont une source d’excitation ». Pourquoi vouloir ressembler à une petite fille impubère ? Le fossé avec l’image véhiculée par les films pornographiques laisse perplexe.

« De plus en plus de couples viennent consulter pour un manque de désir, explique la sexologue. Mais les poils et l’odeur de l’autre sont des ingrédients du désir. Que reste-t-il si l’on efface tout ce qui "accroche" pour ne s’autoriser qu’un sexe aseptisé dépourvu de spontanéité ? » La sexualité veut désormais être vécue sous contrôle. « Beaucoup s’imposent de vivre une sexualité "normée", explique Laura Beltran. Pour cela, ilssuivent les diktats de la société, sans quoi ils courraient le risque de ne pas être "correctement" épanouis : faire l’amour au moins 2 fois par semaine, être impeccablement douché et épilé avant, avoir des rapports d’une durée de tant de temps, atteindre l’orgasme simultané. Ils ne se laissent pas surprendre par leur désir et perdent en spontanéité. Avant les femmes voulant se soustraire aux caresses de leur mari disaient qu’elles avaient la migraine ou leurs règles, maintenant elles avancent l’excuse de ne pas être épilée. » En d’autres termes, à vouloir se conformer à un modèle on passe à côté du plaisir. Surtout que du côté des hommes, beaucoup confient en fait au cabinet qu’ils « sont sensibles à la pilosité pubienne féminine », « qu’ils jugent agréable et sensuelle au toucher et à l’odeur ».

Chirurgie des petites lèvres

« Une sexualité épanouie ne va pas sans vivre pleinement la jouissance, poursuit la sexologue qui ne mâche pas ses mots. Ce qui implique une certaine maturité psycho-affective et d’assumer son corps. De ne pas vouloir rester "petite fille". Chez certaines de ces femmes totalement glabres, il y a souvent quelque chose d’immature dans le fait d’être à la merci du modèle sans prendre de recul. » Derrière cette volonté de supprimer les poils, se cachent aussi des idées fausses. Les mêmes que sur les sécrétions et les odeurs, qui seraient « sales », alors qu’ils peuvent participer à l’excitation sexuelle. « Un travail éducatif est souvent nécessaire, constate Laura Beltran. Expliquer qu’une douche par jour suffit à être propre, que le vagin se nettoie tout seul, que les sécrétions sont physiologiques. »

Sans compter que le sexe totalement épilé n’est pas celui d’une petite fille, que l’on peut joliment comparer à un « abricot ». « Les petites lèvres jusqu’alors cachées par les poils dépassent chez beaucoup de femmes, explique Laura Beltran. De là naissent de nouvelles demandes, comme celle de la chirurgie des petites lèvres. » Et pourquoi pas si les femmes s’en sentent mieux ? « La question centrale à se poser est jusqu’où on va ? estime la psychologue. Comme se faire belle, se maquiller, se parfumer, cela peut fait partie du jeu érotique. Il est en revanche absolument nécessaire de ne pas proposer ce type de chirurgie à l’adolescence, où le schéma corporel est en pleine construction. »

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Le poil de Q.
» A 18 mois et demi, je marche enfin !!
» Fewwww! Enfin vendredi!
» DANSE au poil et drôle (pour dames)
» Dilemme : emploi ou étude ?
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

« Enfin une étude "au poil"» Avec Sidaventure... :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

« Enfin une étude "au poil"» Avec Sidaventure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vous, votre sexualité vous la vivez comment ?-
Sauter vers: