Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Les Académies de pharmacie et de médecine rappellent la dangerosité propre du cannabis ! Prévention drogues, vih/sida et vhc avec sidaventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian Cavalli

avatar

Nombre de messages : 226
Age : 64
Localisation : Dordogne
loisir : Association Sidaventure
Points : 576
Date d'inscription : 04/06/2011

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

02092012
MessageLes Académies de pharmacie et de médecine rappellent la dangerosité propre du cannabis ! Prévention drogues, vih/sida et vhc avec sidaventure

Les Académies de pharmacie et de médecine rappellent la dangerosité propre du cannabis ! Prévention drogues, vih/sida et vhc avec sidaventure
Paris, le jeudi 14 juin 2012 – Le temps où les discours minimisant la dangerosité du cannabis étaient légions semble aujourd’hui révolu. Cependant, les débats récents autour de la dépénalisation de ce produit ont en filigrane tenté d’imposer une idée finalement similaire qui voudrait que la toxicité du cannabis soit principalement liée à ses adjuvants : en proposant un produit « pur », on limiterait les risques associés à sa consommation, paraissent-ils affirmer. Une conception contre laquelle s’inscrivent avec force l’Académie de médecine et de pharmacie qui, dans un communiqué diffusé hier, font la liste des méfaits que l’on peut attribuer au THC seul. Le cannabis est « directement à l’origine d’artérites, d’infarctus, d’accidents vasculaires cérébraux, de pancréatites », commencent-elles avant de citer l’altération de l’immunité, de la mémoire, des capacités éducatives et le risque accru d’anxiété, de dépression et de symptômes psychotiques, sans parler des dangers majeurs que constitue le fait d’en consommer pendant la grossesse. Pour étayer leur argumentation clairement hostile à toute dépénalisation, les deux Académies rappellent par ailleurs que « la diminution des connexions neuronales dans l’hippocampe » entraînée par le THC « réduit la capacité de l’usager à effectuer les tâches au quotidien » ce qui est à l’origine d’un risque significativement augmenté d’accidents de la route.

Peu de chances de réussir avec le cannabis ce qui a échoué avec l’alcool et le tabac

Ce profil fortement toxique rappelé, les Académiciens remarquent parallèlement, à l’instar de beaucoup d’autres, que les politiques de libéralisation semblent aujourd’hui avoir fait long feu. L’exemple des Pays Bas qui adopte depuis quelques mois des mesures plus restrictives que par le passé est ainsi cité. Ils soulignent en outre qu’il est difficile de se convaincre que les pouvoirs publics parviendront à réaliser avec le cannabis ce qu’ils ont échoué à faire avec l’alcool et le tabac : bien que les ventes de ces deux produits soient très contrôlées, le nombre de leurs consommateurs ne diminue pas, voire augmente en ce qui concerne le tabac et les pathologies qu’ils provoquent demeurent des enjeux de santé public majeurs.

Transgression : le mot a-t-il encore un sens ?

Si la libéralisation dans le but d’un meilleur contrôle semble donc un leure, l’interdit, la répression doivent-ils être tenus comme gages d’efficacité ? Sur ce point, les deux Académies se montrent moins disertes. L’argument principalement avancé est un tant soit peu paradoxal. Elles notent en effet que la dépénalisation du cannabis fera disparaître le sentiment de transgression auquel il est intimement lié chez les jeunes, poussant ces derniers vers des drogues dures (telle l’héroïne). Si l’argument ne manque pas nécessairement de poids, il pourrait leur être rétorqué que déparé de son image sulfureuse en étant « légalisé », le cannabis pourrait alors être quelque peu boudé, ce qui se révélerait alors plutôt une nouvelle encourageante (si la notion de transgression a encore une influence déterminante, ce qui n’est pas acquis). Bien sûr, les Académiciens ne font pas ce pari. Ils assurent : « Aligner la législation du cannabis sur celle du tabac multipliera le nombre d’usager ».

Que vaut l’interdit ?

D’autres avant eux avaient également (mieux ?) défendu l’efficacité de l’interdit. Nora Berra, lorsqu’elle était secrétaire d’Etat à la Santé, faisait en effet valoir l’année dernière lorsque la question de la dépénalisation avait été posée par l’ancien ministre socialiste de l’Intérieur Daniel Vaillant le rempart qu’il représentait. « On relève (…) que la moitié des jeunes de 17 ans qui ne consomment pas de cannabis disent ne pas le faire parce que c’est interdit (Enquête ESCAPAD, 2009) » soulignait-elle. Pour autant, d’autres données suggèrent que l’interdit ou tout au moins la répression n’ont qu’un faible impact sur les niveaux de consommation. Bien que ces dernières années aient été marquées par un certain regain d’autoritarisme, les niveaux de consommation chez les jeunes français n’ont en effet jamais été aussi importants. Ainsi, selon les dernières données de l’étude paneuropéenne sur l’alcool et autres drogues en milieu scolaire (ESPAD) rendues publiques au début du mois de juin, 39 % des lycéens français de 15/16 ans affirmaient en 2011 avoir déjà consommé du cannabis contre 31 % en 2007. Par ailleurs l’usage récent a également progressé passant de 15 à 24 %. Dès lors, quelle politique pourrait-elle être la plus adaptée pour faire reculer durablement ces comportements à risque ? Comme toujours le modèle à suivre pourrait venir du Nord ainsi que le suggèrent rapidement les deux Académies qui notent : « Sait-on qu’en Suède, le respect des lois associé à une pédagogie efficace produit dix fois moins de toxicomanes que la moyenne européenne ? ». Pédagogie efficace, c’est sans doute là que le bât blesse.

Sidaventure fait de la prévention sur les effets du cannabis, alors que l'association AIDES dit que le cannabis soigne les séropositifs.
Aides qui fait partie du groupe TRT-5 qui est un groupe interassociatif qui rassemble huit associations de lutte contre le sida (Aides, Sida info service, Act Up, Action Traitement, Arcat, Nova Dona, Sol en Si, Dessine moi un Mouton) et partenaire avec Sidaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» l’hôtel de Brossier de la star académy 8
» pharmacie de garde
» Sante/hygiene - vos produits preferes en pharmacie ou paraph
» la trousse à pharmacie spécial enfant
» homeopathie bébé dans votre pharmacie
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les Académies de pharmacie et de médecine rappellent la dangerosité propre du cannabis ! Prévention drogues, vih/sida et vhc avec sidaventure :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les Académies de pharmacie et de médecine rappellent la dangerosité propre du cannabis ! Prévention drogues, vih/sida et vhc avec sidaventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Communiqués de positivement-votre-
Sauter vers: