Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Vaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques : une indemnité record.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian Cavalli

avatar

Nombre de messages : 226
Age : 64
Localisation : Dordogne
loisir : Association Sidaventure
Points : 576
Date d'inscription : 04/06/2011

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

14082014
MessageVaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques : une indemnité record.

Vaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques : une indemnité record.


Nancy, le jeudi 14 août 2014- Par une décision rendue le 2 juin 2014 par la cour administrative d’appel de Nancy, relevée et mise en avant pour la première fois par l’Est républicain dans son édition du 13 août, l’état a été condamné à payer la somme de 2 384 670 euros et 50 centimes en réparation de préjudices physiques, moraux, esthétiques, et dans ses conditions d’existence, à une infirmière souffrant d’une sclérose en plaques développée peu après une vaccination anti-hépatite B. Cet arrêt établit un nouveau record pour ce type de litige.

20 ans de lutte pour une condamnation.

Mme A…Infirmière à l’hôpital psychiatrique de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or a bénéficié de quatre injections d’un vaccin anti-hépatite B les 23 avril, 22 mai, 20 août 1991 et le 4 juin 1992, vaccination rendue obligatoire pour les professionnels de santé exerçant dans un établissement hospitalier par l'article L. 3111-4 du code de santé publique.

En juillet 1991, après la deuxième injection, elle développe un diabète de type I, et après la quatrième, en août 1992, des désordres neurologiques, des troubles visuels et des paresthésies évoquant une sclérose en plaques (diagnostiquée formellement en mai 1994).

Forte d’une expertise médicale qui avance que les séquences chronologiques entre les injections vaccinales et les premières manifestations pathologiques sont évocatrices d'un processus dysimmunitaire établissant un lien de causalité entre la vaccination et l'apparition de la maladie, elle demande au ministère de la santé, par la voie du recours gracieux, l’indemnisation de son préjudice. Celle-ci est refusée par une décision du 9 février 2004.

L’infirmière demande alors l’annulation de cette décision, mais le tribunal administratif de Besançon rejette sa requête le 28 mars 2006. La cour administrative d’appel de Nancy, le 14 mai 2012, accueille finalement favorablement sa demande d’indemnisation par l’état et décide la tenue de nouvelles expertises pour établir le montant de son préjudice.

La cour a considéré que les expertises ayant précédé le recours gracieux de la requérante, si elles n’ont pas établi un lien entre la vaccination et la sclérose en plaques, ne l’ont pas exclu « eu égard, d'une part, au bref délai ayant séparé l'injection du 4 juin 1992 de l'apparition, en août 1992, des premiers symptômes de la sclérose en plaques ultérieurement diagnostiquée, d'autre part, à la bonne santé de l'intéressée, et à l'absence chez elle de tous antécédents propres à cette pathologie  antérieurement à sa vaccination ».

C’est donc finalement le 2 juin dernier, que la même cour, s’appuyant sur les nouvelles expertises, décidait que l’état devait lui allouer 2,4 millions d’euros d’indemnité. On ne sait pour l'heure si ce dernier se pourvoira devant le Conseil d'Etat.

Une décision qui ne remet pas en cause l’innocuité de la vaccination anti-hépatite B.

Il est à noter que l’arrêt du 14 mai 2012, qui permet de comprendre les raisons de l’indemnisation de la victime, n’établit pas un lien de causalité entre vaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques.

En effet, la jurisprudence actuelle veut qu’en l’absence de lien de causalité avéré, les juridictions administratives doivent établir leur décision sur « un faisceau d’indices » comme le rappelle l’arrêt du 14 mai 2012 : « le tribunal ne pouvait écarter le lien de causalité, au seul motif que l'étiologie de la sclérose en plaques n'est pas connue. Il est incohérent scientifiquement d'exiger un lien certain entre les pathologies et l'obligation vaccinale qui ne résulte pas des textes. En retenant qu'il ne résultait pas de l'instruction que la survenance de sa sclérose en plaques était, avec certitude, directement imputable à sa vaccination contre l’hépatite B, les premiers juges ont ajouté une exigence non prévue par la loi, écartée par le milieu scientifique et la jurisprudence. Un faisceau d'indices conduit à retenir un lien de causalité suffisant entre la vaccination et la survenue de la sclérose en plaques ».

Au total, cet arrêt illustre une nouvelle fois la divergence entre causalité juridique et scientifique.

Rappelons enfin, qu’à ce jour de nombreuses études épidémiologiques ont été menées afin de savoir si la vaccination anti-hépatite B pouvait provoquer la sclérose en plaques. Leurs résultats convergent vers l’absence de lien entre ce vaccin et la survenue d’une SEP (1,2) ou de poussées (3,4), que ce soit chez l’adulte (1,3) ou chez l’enfant (2,4).

Pour consulter l’arrêt du 14 mai 2012

Pour consulter l’arrêt du 2 juin 2014

RÉFÉRENCES
1. Ascherio A et al. Hepatitis B vaccination and the risk of multiple sclerosis. N Engl J Med 2001 ; 344 : 327-32.
2. Mikaeloff Y et al. Hepatitis B vaccination and the risk of childhood-onset multiple sclerosis. Arch Pediatr Adolesc Med 2007 ; 161 : 1176-82.
3. Confavreux C et al. : Vaccines in Multiple Sclerosis Study Group. Vaccinations and the risk of relapse in multiple sclerosis. N Engl J Med 2001 ; 344 : 319-26.
4. Mikaeloff Y et al. ; KIDSEP study group of the French Neuropaediatric Society. Hepatitis B vaccine and risk of relapse after a first childhood episode of CNS inflammatory demyelination. Brain 2007 ; 130(Pt 4) : 1105-10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» La sclérose en plaques
» tachycardie et syndrome de sclérose tubéreuse de Bourneville
» Yoga et sclérose en plaque
» Sclérose en plaque
» Sclérose en plaque et Rhodochrosite
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Vaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques : une indemnité record. :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Vaccination anti-hépatite B et sclérose en plaques : une indemnité record.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vih-Traitements et tout ce qui concerne votre santé.-
Sauter vers: