Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

» amitié
Ven 12 Mai 2017 - 10:02 par Jameskakou

» pour une vie de couple a deux
Mer 3 Mai 2017 - 21:01 par bolingo

» Rencontre pour mariage
Jeu 20 Avr 2017 - 2:37 par duc

» rencontre
Sam 8 Avr 2017 - 23:35 par sophi2017

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 dire où ne pas dire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


15102005
Messagedire où ne pas dire

salut,
je ne suis peut être pas dans le bon salon, mais je ne savais pas trop où poster.
J'aimerais connaître votre avis lors de rencontres d'un soir, faut-il parler de sa séropositivité? lorsque je pose la question à d'autes séropos, on me répond très souvent "faut pas c'est une erreur de le dire" à un mec de passage, car j'ai oublié de préciser que je suis gay.
Je parle de rapports protégés bien sûr.
Merci
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Il ne faut jamais dire ... na na na ... ton eau
» Simon et Bertrand vont vous dire quoi
» Comment dire non aux festivités sans paraître "chiante"
» DCKM ça veut dire quoi ?
» Rien à dire de plus ! - Lepicadurien
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

dire où ne pas dire :: Commentaires

avatar
Re: dire où ne pas dire
Message le Sam 15 Oct 2005 - 17:55 par sidaventure
oui argaal tu est au bonne endroit et je pense que de nonbreux seropotes vons te donner leur avis clin doeil
avatar
Re: dire où ne pas dire
Message le Dim 16 Oct 2005 - 10:20 par Invité
Salut argaal ,

Je crois qu'on ne peut répondre que trés personnellement à ton post , chacun ayant sa propre idée respectable à soutenir.
Pour ma part , le moment venu , je me sens ds l'obligation d'informer mon partenaire . N'oublions pas que ceux ne sont pas simplement des morbaks que nous trimballons !
Sans psychoter ,notre responsablité est à l'image de la maladie : grave , importante et informationnelle.
Par connaissance de cette" expèrience" , j'ai été confronté soit à des refus catégoriques (qu'il faut respecter sauf si tu as affaire à un couillon(ne) de 1 ère qui n'a jamais fait un test de sa vie) , soit à des "ben , C honnorable de prévenir,on fera attention" , ou bien classiquement à une amitié naissante du fait de cette franchise .

Tout cela argaal , si toutefois te "planquer" commence à te déranger...
Reste le "qu'en dira t'on" (surtout ds le milieu) . Epaulé ou blackboulé ... c'est un autre débat .

En te souhaitant de chouettes rencontres.
avatar
Re: dire où ne pas dire
Message le Lun 17 Oct 2005 - 12:13 par Invité
cher argaal, il y a autant de réponses que de séropotes... je crois que tu dois le faire comme tu le sens au moment où tu le vis toi,

moi j'aurais envie de te dire pour un plan sexe bien protégé t'es pas obligé!!mais si tu sens qu'une relation peut s'amorcer alors peut être faut il mettre les cartes sur la table
cela reste un des freins qui nous bloque dans la relation aux autres: dire, ne pas dire ou comment dire

bonne chance pour tes rencontres amoureuses à venir
avatar
mon avis
Message le Mar 18 Oct 2005 - 5:55 par Invité
franchement pour une affaire d'un soir, je suis pour le fait de ne rien dire. en fait je rappelle que quand meme chacun peut etre s+ sans meme le savoir, et que de toute facon il faut toujours se protéger. Et pour une affaire d'un soir, tant qu on fait attention, on peut se comporter comme ca.

Moi en 91 j'ai rencontré un garcon et il ne m a rien dit pendant quelques semaines. Puis une lettre m'a annoncé son état. J'ai été effondré mais l'amour a été plus fort et j'ai choisi de continuer avec lui jusqu au bout.

Voila...pas glop tout ca.

daufin
avatar
Merci
Message le Lun 24 Oct 2005 - 17:16 par Invité
Bonjour,
Merci aux personnes qui m'ont éclairé davantage sur un sujet qui me pèse de plus en plus.
J'espère que vous allez bien tous.
Bises.
Arnaud.
avatar
dur vie... !! :-)
Message le Ven 30 Déc 2005 - 16:15 par Invité
Bonjour argaal...

C'est un problème bien épineux que tu poses là... je suis partisant pour une clareté sans faille, du moins je l'étais... jusqu'à ce que je me rende compte que bcp de mecs se transformaient totalement quand je les mettais au courant.. jusqu'à en devenir méchant et blessant... face à la vérité, ils se mettent à flipper, alors que j'aurais pu ne rien dire et tout serait "passé "comme une lettre à la poste (si je peux m'exprimer ainsi !!). Je crois que chacun doit prendre ses résponsabilités, et pas seulement nous, les séropo.. certains garçons de "passage" mettent spontanément la capote pour la fellation et je trouve ça très bien.. si ils ne veulent pas la mettre, c'est leur problème après tout (et le mien aussi, car la surcontamination n'est pas un jeu non plus, pour la pénétration de toute façon c'est TOUJOURS !...).. donc pour ceux de passage, je me tais, les pratiques à risque sont à évaluer des deux côté... le seul problème, c'est quand un sentiment s'installe.. alors là, je m'en veux de ne pas avoir parlé, alors je pars... c'est pour ça qu'avant de coucher, je vois maintenant la personne 2 ou 3 fois dans différentes situations pour voir si ça pourrait "coller".. et je me confie si je sens que l'autre s'accroche.. et c'est vrai que 9 fois sur 10, c'est l'arrêt brutale de notre éphémère relation.. je survis pour le 10ème... c'est comme ça !!!! Bon courage en tout cas, notre prince charmant nous attend, j'en suis sûr.. !!
Biz
Rémi
avatar
Hello
Message le Jeu 30 Aoû 2007 - 21:28 par Invité
Personellement je ne suis pas pour le fait de la dire...

J'ai testé les deux et vu comme tu peux te faire rejeter d'une façon horrible (un mec a qui je l'ai annoncé en fleurtant car il insistait pour ne pas mettre de capote, s'est enfui dans sa salle de bain pour se rincer la bouche se laver les mains etc...)

Bref, c'est tellement lourd à balancer que je prefere vivre l'instant pleinement (sans faire prendre de risque cela va de soit) et que l'on me désire pour ce que je suis.

Je suis même restée un an avec un mec sans lui dire...je sais trop trop ce que peut faire le changement de comportement des gens, le fait qu'il vous voit comme une lepreuse et je refuse d'etre juré a travers ce virus mais il est clair que je ne fais pas prendre de risque aux gens, jamais.

Tien d'ailleurs pour l'annecdote j'ai discutté avec un gars sur msn l'autre soir, puis je lui ai dit tout ce qu'il a pu me répondre c'est "mais je n'arrive meme pas a comprendre comment on peut vivre avec qq de sero... ah non moi je ne pourrai pas !" puis il m'a supprimé de sa liste.
Qu'on ne me dise pas que ce genre de personne on les rencontre rarement car moi je ne croise que ça sur mon chemin, des hommes qui flippent et je reste persuadée qu'en majorité seules les femmes resteront par amour si elles apprenent que leur cheri est sero...
avatar
je suis séropo depuis 1987 quand j'ai contracté le virus je ne savais pas grand chose sur la maladie comme tous les gens qui ont été contaminés a cette époque et je ne avais pas compris l'importance de mettre une capote .maintenant l'info existe même si c'est de plus en plus banlisé. je pense que nous les séropo on se culpabilise beaucoups trop par rapport à cette question.Je ne vois pas pourquoi ce serait à nous endosser cette reponssabilité plus que les autres.
chacun est responssable de ces actes et aujourd'hui suffisament imformé des conséquences de cette maladie et des moyens de s'en protéger.on est tous a égalité sur 'information.donc je considère que chacun doit se protéger dés qu'il fait une nouvelle rencontre sans ce jutifié .d'autant plus qu'on ne connait pas la sérologie de la personne qui est en face.ensuite si la relation dure alors il faut envisager d'en parler.

dernier remarque ,croyez vous que les hétero qui divers partenaire se pose ces quetions? bisousdoux
avatar
Re: dire où ne pas dire
Message le Jeu 11 Oct 2007 - 16:01 par Invité
bonjour à tous moi je suis amoureux et franchement c'est pas facile car elle est surment celle que j'attendais depuis lomgtemps malgrés mes allures d'homme fort elle me brise ma carapace et depuis je me sens tellement meillieur je suis passer a la lumière mais la peur de tous perdre est énorme malgrés cette souffrance secrète j'ai d"écider de prendre le risque d'aimer cette princesse. love love
avatar
Re: dire où ne pas dire
Message le Jeu 11 Oct 2007 - 17:20 par Invité
Bonjour,

hétéro et séropo depuis toujours, presque, je pense comme la plupart des autres, c'est une question de feeling.

Moi, je l'ai toujours dit et j'avoue que parfois j'aurais pu m'en passer étant donnée la courte durée de ces relations et la douleur provoquée pas certaines réactions.

Je pense que cela te pèse et que tu aimerais poser ce fardeau avant de passer à autre chose avec un partenaire. C'est vrai que cela serait bien, mais prends du recul et restes safe et dis-toi que tes partenaires ne te disent pas tout non-plus.

cela dit, ça permet de faire un tri rapide.

bon courage et gros bisous
avatar
DIre, ne pas dire, ...........
Message le Dim 13 Jan 2008 - 21:11 par veena
La question est difficile parce que, de toute façon, elle n'est pas dire ou ne pas dire mais quand le dire ?
On le voit bien aux différentes expériences que chacun a exposées, il arrive toujours un moment où le dire devient incontournable si la relation s'installe.
Les réactions de fuite que vous décrivez sont extrémement douloureuses et quel que soit le moment choisi pour en parler, la réaction est toujours la même .

Alors faites comme vous le sentez mais dîtes bien à tous ces imbéciles qui tournent les talons que, avec vous au moins , ils ne risquent rien puisque vous avez eu l'honnêteté d'en parler et de protéger votre partenaire. Demain qui sait ???????? avec un autre ou une autre ils n'auront peut être pas cette chance d'être alertés et tomberont dans le piège.

Parce que l'avantage d'avoir une vie amoureuse avec quelqu'un qui est S+ c'est qu'on est protégé puisque seule l'ignorance est source de contamination.
Personnellement je n'attends plus rien de tous ces lâches et je ne désire plus que fréquenter des S+ pour ne plus subir l'humiliation de se sentir sâle.

Bon courage à toutes et à tous.
avatar
dire ou pas dire
Message le Lun 14 Jan 2008 - 18:40 par Invité
ça sera toujours la grande question mais je pense qu'il faut faire un tri car suivant à qui vous le dites ces personnes peuvent vous pourir la vie. Il faut être sûre de bien connaître son partenaire. De toute façon on est tous sensés savoir quel risque on court.

Alors il faut surtout mettre une capote. Mais bon je ne suis pas le bon exemple car mon mari n'a jamais voulu en mettre même en le sachant, je lui ai dit 2 semaines après mais là on avait mis des capotes et après il a plus voulu en mettre. ça m'a perturbé et j'en ai parlé à mon médecin mais bon chacun son choix je pouvais pas l'obligé il est majeur. Il a contracté le virus après 5 ans de mariage mais il est encore avec moi.

Après tout arrêtons de flipper on a le droit d'aimer. C'est pour cela qu'il FAUT CREUVER L'ABCES. Je ne sais encore pas comment aidez-moi à CREUVER l'ABCES de cette angoisse éternelle. pensee



rose2
Re: dire où ne pas dire
Message  par Contenu sponsorisé
 

dire où ne pas dire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vous, votre sexualité vous la vivez comment ?-
Sauter vers: