Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Recherche atypique.
Lun 11 Déc 2017 - 11:12 par Romain

» bsr
Ven 24 Nov 2017 - 4:26 par Nij

» UN AMOUR POUR LA VIE
Jeu 16 Nov 2017 - 17:22 par Kass

» Je cherche encore et encore
Mar 14 Nov 2017 - 8:03 par Kass

» A coeur ouvert
Lun 6 Nov 2017 - 12:22 par demian75

» Besoin d'amour et d'affection
Sam 4 Nov 2017 - 8:29 par Kass

» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Sida, incertitude et problèmes thérapeuthique !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1630
Age : 65
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1640
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

23012011
MessageSida, incertitude et problèmes thérapeuthique !!!

SIDA, INCERTITUDES ET PROBLÈMES THÉRAPEUTIQUES

lundi 20 septembre 2010 , par Yvette Parès

Il serait difficile de nier la nature infectieuse du sida. Le nombre élevé de contaminations par échange de seringues dans les groupes qui s’adonnent à la drogue en apporte une preuve qui semble décisive. Mais quelle est la nature exacte de l’agent pathogène en cause ?

Au départ, peut-être avec une trop grande précipitation, ce rôle fut attribué à un virus dénommé VIH. L’information venant d’instituts connus dans le monde fut acceptée comme une réalité qui ne pouvait être mise en doute. Cette situation dura plusieurs années. Mais des faits troublants amenèrent des controverses non encore résolues.

Le virus VIH n’avait jamais été isolé et purifié.

aucun virus n’a été décelé en microscopie électronique dans le sang des patients dont la « charge virale » est élevée.
La technique PCR qui sert à mesurer cette virémie, selon son auteur, n’est pas adaptée à ce genre d’évaluation.
Par ailleurs, il a été démontré que les tests de dépistage du sida n’étaient pas spécifiques. De nombreuses causes pathologiques donnent de fausses « séropositivités ». Parmi les soixante causes d’erreurs, on peut citer : tuberculose, paludisme, grippe. Il en est de même avec les conditions physiologiques de la grossesse.


QUEL EST LE VÉRITABLE AGENT PATHOGÈNE RESPONSABLE DU SIDA ?

Cette question demeure encore sans réponse définitive. L’adoption trop rapide du dogme VIH-SIDA a certainement bloqué des recherches qui auraient pu conduire à d’autres conclusions.

Le rôle possible des mycoplasmes a été évoqué à diverses reprises. Existerait-il des indices qui orienteraient vers ces bactéries sans paroi, échappant aux examens de routine ?. Deux espèces pathogènes pour l’homme sont connues, d’autres n’ont peut-être pas encore été détectées.

Mais, curieuse coïncidence, ces agents pathogènes peuvent être décelés par la technique PCR citée plus haut. On peut raisonnablement s’interroger sur la véritable signification de la « charge virale » que la microscopie électronique n’a pas confirmée.

D’autres hypothèses pourraient encore être émises sur le rôle d’agents infectieux inconnus, tels que les prions mis en évidence pour la maladie de la « vache folle ».

Des travaux scientifiques devraient être menés afin de confirmer ou d’infirmer l’ensemble de ces hypothèses.

Le flou qui demeure en dépit des conceptions officielles crée un malaise qui n’est pas qu’inconfort intellectuel. Il en résulte de graves conséquences sur le plan thérapeutique.

La vérité, quelle qu’elle soit, virus VIH ou non, est la clef de voûte pour les traitements à mettre en œuvre.

LES ORIENTATIONS THÉRAPEUTIQUES

Plusieurs cas sont à considérer :

Si le VIH est bien l’agent responsable du sida, les médications antivirales sont justifiées. Mais la trithérapie, toxique, non curative, créant un grand mal-être, est une voie erronée qui devrait être abandonnée dans les meilleurs délais. D’autres solutions ont été élaborées depuis plusieurs années dans les médecines traditionnelles mais elles rencontrent beaucoup d’obstacles. Esprit dominateur et intérêts financiers d’une part, aveuglement, applications des directives venues de l’extérieur, manque d’initiative, indifférence, d’autre part, contribuent au maintien d’une situation néfaste et qui aurait pu être complètement modifiée. Les médecins peuvent-ils avoir l’esprit en paix lorsqu’ils pratiquent « l’éducation thérapeutique » des patients pour les persuader d’accepter des produits qui détériorent gravement l’organisme. On pourrait s’étonner qu’ils ne recherchent pas d’alternative mais la formation universitaire reçue ne leur en donne pas la possibilité.

S’il s’agit d’un mycoplasme - ce serait la troisième espèce pathogène pour l’homme - des médications antibiotiques de large étendue pourraient être élaborées à partir des flores médicinales. Sans effets indésirables, leurs prescriptions seraient de plus ou moins longue durée, selon les exigences cliniques.
Dans l’incertitude actuelle et l’attente de preuves irréfutables sur l’identité de l’agent pathogène ou d’agents infectieux agissant conjointement, l’initiative thérapeutique, comme on pourrait le craindre, n’est pas compromise. Les flores médicinales permettent de réaliser avec des plantes judicieusement associées, des préparations médicamenteuses polyvalentes douées simultanément de propriétés
antibactériennes
antimycobactériennes
antivirales
antifongiques
De plus, il s’y ajoute selon les associations de plantes, de nombreuses vertus : fébrifuge, diurétique, dépurative, tonique, antidiarrhéique, immunostimulante, etc.

Il ne s’agit pas d’une simple vue de l’esprit mais de réalisations concrètes. La médecine africaine au Sénégal détient des médications de ce type qui ont révélé toute leur efficacité. Pourquoi les plantes européennes n’auraient-elles pas les mêmes capacités ? De telles initiatives seraient très certainement bénéfiques pour les patients du sida.

ERREURS ET CONSÉQUENCES

De nombreuses erreurs aux lourdes conséquences jalonnent la route du sida.

Les buts pratiqués ne sont pas rigoureusement sélectifs, d’où le risque de vies humaines dévastées par l’annonce d’une fausse séropositivité.
Les statistiques visant à établir l’ampleur de l’épidémie dans une région donnée ont pour base essentielle les tests pratiqués sur les femmes enceintes. Or, cet état physiologique engendre de fausses séropositivités. Quelle valeur peut être accordée aux chiffres officiels majorant le danger et l’appel aux antirétroviraux toxiques ?
Les fausses séropositivités sont suivies de la prescription de produits pour éviter la transmission de virus de la mère à l’enfant. Des dommages sont ainsi causés à la future mère.
Cette « prescription préventive » d’antirétroviraux porte aussi préjudice à l’enfant. Des cas de maladies mitochondriales néonatales, causes de mortalité, ont été observées. Avec le sida, la prudence qui était de règle pour la prescription médicamenteuse chez les femmes enceintes n’est plus respectée. Les produits les plus toxiques sont administrés.
Les essais vaccinaux ont été très nombreux et négatifs. Quel « matériel vaccinal » était utilisé ? Des accidents graves ont marqué les essais.

CONCLUSION

La lutte contre le sida a été mal engagée dès le départ. On demeure dans l’impasse. Pour retrouver le bon chemin, plusieurs conditions seraient indispensables :

L’identification irréfutable de l’agent pathogène en cause.
L’adoption par les pays occidentaux de solutions thérapeutiques de rechange, puisées dans les ressources de la nature.
Le recours des pays du sud aux capacités de leurs médecines traditionnelles.
Le sort de l’épidémie dépend de ces options.

Le 20.10.2009

Dr Yvette Parès



Professeur à l’Université de Dakar de 1960 à 1992

Dr ès-science

Dr en médecine

Directrice du centre de recherches biologiques sur la lèpre de 1975 à 1992

Directrice de l’Hôpital Traditionnel de Keur Massar (Sénégal) de 1980 à 2003


_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Problèmes actuels de politique internationale
» Sida, sur la piste des résistants
» Le pape estime que le préservatif ne peut régler le problème du Sida.
» Problèmes avec mon chien...
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Sida, incertitude et problèmes thérapeuthique !!! :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Sida, incertitude et problèmes thérapeuthique !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vih-Traitements et tout ce qui concerne votre santé.-
Sauter vers: