Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 VIH/SIDA avec sidaventure : quelle vie sexuelle pour les adultes infectés dans leur enfance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian Cavalli

avatar

Nombre de messages : 226
Age : 64
Localisation : Dordogne
loisir : Association Sidaventure
Points : 576
Date d'inscription : 04/06/2011

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

27072012
MessageVIH/SIDA avec sidaventure : quelle vie sexuelle pour les adultes infectés dans leur enfance ?

VIH/SIDA avec sidaventure : quelle vie sexuelle pour les adultes infectés dans leur enfance ?

Quel est le devenir des enfants infectés pendant la grossesse de leur mère ou dans la petite enfance aujourd’hui devenus adultes ? C’est l’objet d’une cohorte de l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS CO19 Coverte) qui étudie, sur le plan médical, social et comportemental, près de 200 jeunes garçons et filles âgés de 18 à 25 ans et vivant avec le VIH depuis l’enfance. Les premiers résultats de cette cohorte, rendus publics à la 19e Conférence internationale sur le sida, mettent en lumière la difficulté de maintenir la prévention après le premier rapport sexuel.

La transition vers l’âge adulte d’adolescents infectés par le VIH au moment de la naissance est souvent une « période de vulnérabilité particulière vis-à-vis de la prise en charge de l’infection, pouvant conduire au rejet des traitements et du suivi médical », notent les chercheurs. Ces jeunes, qui quittent le service pédiatrique dans lequel ils étaient suivis pour un service de médecine d’adultes sont, par ailleurs, souvent marqués par une histoire familiale difficile, avec le décès d’un de leurs parents. Ils vont « initier leur vie sexuelle et amoureuse avec le risque de transmettre le VIH à leur(s) partenaire(s) ».

La cohorte ANRS CO19 Coverte, mise en place en France en 2010, comprend à ce jour, 193 jeunes hommes et femmes, tous infectés par voie périnatale ou pendant la petite enfance. Ils sont âgés aujourd’hui de 18 à 25 ans, et étaient suivis, pour un tiers d’entre eux, depuis l’enfance dans le cadre de la cohorte ANRS CO10 « Enquête Périnatale Française ». La cohorte Coverte est, à ce jour, « la cohorte active la plus importante en Europe sur cette population ». Le suivi des patients associe des auto-questionnaires, portant sur les habitudes de vie et des questionnaires annuels médicaux, remplis par les médecins. Ces données sont complétées par des prélèvements biologiques.

Un relâchement sur l’usage du préservatif

Les premiers résultats, qui portent sur l’entrée dans la sexualité, concernent 125 personnes (60 % sont des femmes) de la cohorte ANRS CO19 Coverte. L’âge médian est de 21 ans à l’inclusion, 87 % d’entre eux sont de nationalité française et 55 % titulaires d’un diplôme supérieur ou égal au baccalauréat. Presque tous (119) sont traités par multithérapie d’antirétroviraux, dont un quart par des traitements associant des nouvelles molécules : inhibiteurs de CCR5 et anti-intégrases. La charge virale est détectable chez 30 % d’entre eux alors que plus de la moitié d’entre eux ont un nombre de CD4› 500 c/mm3 et ont donc une reconstitution immunitaire.

Selon les réponses apportées par les jeunes, il apparaît que près de 80 % d’entre eux avaient déjà eu un rapport sexuel au moment de l’inclusion, l’âge médian au premier rapport étant de 17 ans, âge similaire à celui retrouvé dans la population générale. Un préservatif, seul ou en combinaison avec un autre moyen de contraception, a été utilisé par 98 % des jeunes lors du premier rapport sexuel, et par 90 % d’entre eux au dernier rapport. En revanche, 53 % des femmes et 16 % des hommes rapportaient avoir eu au moins un rapport sexuel sans préservatif au cours des 12 derniers mois. Ces proportions sont nettement plus faibles (respectivement 9 % et 12 %) lorsqu’on analyse les questionnaires remplis par les médecins qui tendent à sous-estimer ces pratiques à risque. La non-utilisation de préservatif apparaît peu corrélée avec le niveau de charge virale.

* La cohorte ANRS CO19 Coverte est coordonnée au sein de l’équipe « Épidémiologie du VIH et des IST » INSERM U1018, CESP sous la responsabilité de Nelly Briand. Les investigateurs principaux sont Josiane Warszawski, Inserm U1018, et Jean-Paul Viard, Hôtel-Dieu, Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» QUELLE PIERRE POUR M'AIDER REUSSIR DANS MON TRAVAIL
» Quelle laine pour culotte tricotée maison?
» Quelle poussette pour utilisation d'appoint et budget mini ?
» Quelle pierre pour problème d'yeux?
» Quelle pierre pour éclarcir la voix ?
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

VIH/SIDA avec sidaventure : quelle vie sexuelle pour les adultes infectés dans leur enfance ? :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

VIH/SIDA avec sidaventure : quelle vie sexuelle pour les adultes infectés dans leur enfance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Vous, votre sexualité vous la vivez comment ?-
Sauter vers: