Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Prudence après la disparition apparente du VIH chez un sérop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 64
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1637
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

14112005
MessagePrudence après la disparition apparente du VIH chez un sérop

NDRES (AFP) - Les médecins demandaient dimanche des tests supplémentaires après l'annonce selon laquelle un Britannique atteint du virus du sida serait redevenu spontanément séronégatif, une révélation accueillie avec prudence.L'hôpital londonien de Chelsea et Westminster, qui a traité le patient, a confirmé qu'un test pratiqué à l'été 2002 s'était avéré positif, puis qu'un autre, effectué en octobre 2003, avait été négatif.

"Les tests étaient tous les deux exacts", a affirmé une porte-parole, écartant a priori la possibilité d'une erreur de manipulation, d'un échange d'échantillons ou d'erreurs d'interprétation. Le VIH a disparu de l'organisme du patient, mais "je ne peux confirmer qu'il est guéri", a-t-elle ajouté.

L'histoire d'Andrew Stimpston, un Ecossais de 25 ans, a été publiée dimanche dans deux hebdomadaires populaires, le News of the World et le Mail on Sunday.

Le jeune homme n'avait pas pris de médicaments après le diagnostic de séropositivité, son état de santé ne rendant pas un traitement nécessaire.

"Je n'ai aucune idée de la façon dont je me suis débarrassé du virus", a-t-il déclaré au News of the World. "Je ne prenais que des compléments alimentaires pour rester en aussi bonne santé que possible et ne pas avoir de sida déclaré".

"Peut-être que ce sont les gènes de mon système immunitaire. Il est donc important pour moi d'aider la recherche", a-t-il ajouté, espérant "une grande avancée vers un traitement pour tout le monde".

Selon l'hôpital, M. Stimpston aurait en fait décliné, jusqu'à présent, les invitations à subir d'autres tests.

"Nous le pressons d'accepter de venir et d'être testé, pour son propre bien et pour celui de la communauté des patients atteints par le VIH", a insisté la porte-parole.

Le changement de sérologie du patient reste, en effet, un complet mystère pour les médecins britanniques.

Pour le Dr Patrick Dixon, de l'organisation spécialisée Acet, le cas est "très, très inhabituel".

"J'ai entendu bien des anecdotes de ce genre en Afrique, a-t-il commenté sur la BBC, "certaines récemment, mais il est difficile de les vérifier. Celui-ci est le premier cas bien étayé".

C'est aussi un cas potentiellement important, a-t-il espéré, car "il y a peut-être une clé dans son système immunitaire qui pourrait nous permettre de mettre au point un certain type de vaccin".

"Le virus est très complexe et il y a beaucoup d'inconnues sur la façon dont il opère et dont les organismes y réagissent. Si ce cas permettait d'éclairer un peu plus les choses, cela serait d'une grande valeur pour la recherche de traitements", a jugé pour sa part Deborah Jack, la présidente du National Aids Trust (NAT), l'organisation gouvernementale britannique contre le sida.

Le doute paraissait toutefois prévaloir sur l'espoir dimanche, dans l'attente de nouveaux examens.

"Il y a 40 millions de personnes vivant avec le VIH. C'est le premier cas étayé, et je pense qu'il faudrait plus de personnes pour identifier une tendance", a déclaré à l'AFP une porte-parole du NAT.

En France, Act Up a également accueilli avec circonspection la nouvelle, mettant en garde notamment contre les tests dits "faux positifs". On ne peut exclure, a rappelé l'organisation de lutte contre le sida, les rares cas où un test pratiqué sur une personne séronégative est positif.

"En général, les informations importantes sur le traitement de la maladie sont données dans des conférences scientifiques", s'est par ailleurs étonné Jérôme Martin, président d'Act Up en France.

"Il faut être prudent, a dit M. Martin à l'AFP, pour surtout ne pas donner de faux espoirs aux malades. C'est pourquoi on ne doit pas annoncer ce genre de choses sans avancer de facteurs d'explications".

LONDRES (AFP) - Un Britannique, qui avait été déclaré séropositif il y a trois ans, serait la première personne au monde à avoir vaincu naturellement le virus du Sida, a rapporté dimanche l'hebdomadaire News of the World.

En août 2002, Andrew Stimpson, 25 ans, à la suite de tests avait eu la mauvaise surprise de découvrir qu'il était séropositif, mais une nouvelle série d'examens, 14 mois plus tard, a montré que le virus VIH du Sida avait complètement disparu de son organisme bien qu'il n'ait pris aucun médicament, raconte l'hebdomadaire.

Ses médecins sont catégoriques. Il n'y a pas eu mélange de dossiers ou d'échantillons, comme dans deux cas précédents de "guérison spontanée", où il a été impossible de prouver que les tests positifs et négatifs provenaient bien de la même personne.

Maintenant, Andrew Stimpson, un vendeur de sandwichs, qui avait abandonné tout rapport sexuel avec son compagnon, lui aussi infecté, Juan Gomez, un homme de 44 ans, a accepté de devenir un sujet d'études pour aider les chercheurs à trouver un moyen de lutter contre le virus du Sida, a expliqué l'hebdomadaire.

"Je me souviens qu'après la deuxième série de tests, mon médecin est entré dans ma chambre en disant 'vous vous êtes guéri. C'est incroyable. Vous êtes fantastique'", a-t-il raconté.

"C'est vraiment renversant de penser qu'un jour j'étais là à regarder la mort en face et que maintenant je lui ai dit adieu", a ajouté Andrew Simpson, qui après les résultats de la seconde série d'examens avait d'abord pensé poursuivre l'hôpital, avant d'accepter de se mettre à la disposition des chercheurs.

Après enquête, les médecins ont acquis la certitude qu'il s'agissait bien d'un cas de guérison spontanée et le mois dernier Stimpson recevait une lettre de l'hôpital indiquant qu'après des tests ADN, les échantillons de sang étaient bien les siens dans les deux cas.

"Il n'y a eu aucune erreur dans l'étiquettage ou l'examen des échantillons", ajoutait l'hôpital, dont la lettre est publiée par le News of the World et le Mail on Sunday, qui se fait également l'écho de ce cas de guérison.

"Le fait que vous soyez passé d'un résultat positif à un résultat négatif est exceptionnel et remarquable d'un point de vue médical", soulignait le texte.

Stimpson, un Ecossais habitant près de Glasgow, avait subi une série de tests sur le Sida en mai 2002 parce qu'il se sentait faible et fiévreux. Les premiers se révélèrent négatifs. Mais trois mois plus tard, délai normal pour que le virus apparaissent dans le sang, les tests montraient que le vendeur de sandwichs était devenu séropositif.

Comme il n'en était qu'au tout premier stade, aucun médicament ne lui a été prescrit. Les médecins, qui se sont déclarés surpris par son apparente bonne santé, l'ont été encore plus quand des examens de contrôle en octobre 2003 ont révélé que le virus avait disparu.

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Mauléon (64) : cinq interpellations après la disparition de 800 000 euros chez un octogénaire(2015).
» Debut de collection après un cours makeup chez Mac ( photos )
» Les Retros discons de la rentrée!
» Visite chez l'ostéopathe.... dur dur!
» Alors ça ! .... je reste sans voix ! (patient qui part chez 1 consoeur après mon bilan initial)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Prudence après la disparition apparente du VIH chez un sérop :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Prudence après la disparition apparente du VIH chez un sérop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: Les coins détente :: Info. VIH/SIDA/VHC-
Sauter vers: