Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

» recherche âme soeur!!
Ven 28 Juil 2017 - 15:09 par veuxserieux

» Relation stable, sincère et durable
Mer 26 Juil 2017 - 15:12 par Loulou

» rencontre
Mar 11 Juil 2017 - 10:03 par jacquelineondoa

» Homme sérieux ch à partager sa vie avec une femme ayant un fort désir d'enfant
Mer 21 Juin 2017 - 7:35 par coco22

» Tu es quelque part
Mar 20 Juin 2017 - 20:45 par didilove

» ARTICLE AMOUR ET VIH // Appel à témoins
Mer 14 Juin 2017 - 15:16 par demian75

» Cherche une étoile
Dim 4 Juin 2017 - 9:51 par Victoire

» Recherche à construire relation sérieuse
Sam 3 Juin 2017 - 8:51 par boncoeur24

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Un prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1629
Age : 64
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1637
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

13082007
MessageUn prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place

"Un prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place" Propos recueillis par Charlotte Menegaux (lefigaro.fr). Publié le 30 juillet 2007Actualisé le 06 août 2007 : 08h28 Laurent Jacqua

sida, sidaventure, vih, vhc, info sida, forum sida, information sida, prevention sida, forum vih, t'chat sida, tchat sida, femmes sida

Laurent Jacqua, 40 ans, est en prison depuis 1984. D'abord condamné pour homicide puis pour braquages et évasions, il ne devrait pas être libéré avant 2018. Séropositif, il mène un combat pour une application plus libérale de la loi Kouchner qui permet, en principe, la libération des détenus gravement malades.

Grâce à sa femme, qui fait le relais entre ses textes écrits à la main dans sa cellule de la maison centrale de Poissy et le site Internet, Laurent Jacqua tient un blog avec régularité et liberté de ton. Un blog qui ne fait toutefois pas l’unanimité. Après son premier billet, en janvier 2006, le prisonnier avait formulé une «réponse aux blogueurs gentils», auxquels il demandait de «ne pas s’apitoyer sur son sort», et aux «blogueurs méchants», auxquels il assénait : «Justice a été faite ! Et je n’autorise personne à me rejuger. Que cela vous plaise ou non, je m’exprimerai !» Entretien*.

lefigaro.fr : Etes-vous, à votre connaissance, le premier prisonnier blogueur ?

Laurent Jacqua : Oui, je suis certainement le premier blogueur incarcéré. Mais j’espère que cela se développera car ce nouveau moyen d’expression permet d’atteindre un maximum de consciences endormies et de les éclairer sur le monde carcéral.

Quel est votre objectif ?

Mon objectif principal est de briser le silence scandaleux qui règne dans les prisons françaises sur le sujet tabou de la santé et des dysfonctionnements qui ont pour conséquences des traitements inhumains et dégradants, menant à la mort de centaines de détenus.

Comment avez-vous procédé pour ouvrir un blog en prison ?

Très intéressé par la vie carcérale, le site du Nouvel Observateur m’a proposé d’ouvrir un blog sur sa plateforme, en janvier 2006. Chose que j’ai acceptée afin de faire connaître mon combat pour la libération des détenus malades.

Ma femme, que j’ai rencontrée lorsqu’elle était visiteuse de prison, s’est occupée de la procédure pratique. Tout est à son nom. Elle est même rémunérée en tant que pigiste par le site du Nouvel Obs à raison de 100€ par texte environ.

Comment alimentez-vous votre blog ?

Comme vous l’imaginez, je n’ai pas accès à Internet. Par conséquent tous les textes sont écrits sur papier, discutés au parloir ou envoyés par courrier à ma femme, qui les met ensuite en ligne. Si je présente ce blog comme «écrit depuis ma cellule de la maison centrale de Poissy», c’est pour donner un gage d’authenticité quant à l’origine des textes. Pour montrer que c’est un véritable détenu qui écrit.

Que peut-on y lire ?

Il y a un tas de contenus sur l’univers carcéral dont les «Interviews Interdites» qui donnent la parole à ceux qui ne l’ont pas, des textes en relation avec l’actualité et, depuis quelques semaines, des extraits de mon livre «La Guillotine Carcérale» en 16 épisodes. En somme, ce que je propose c’est l’univers carcéral décrit par un prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place.

Je mets également en ligne des dessins que je fais. Chacun d’entre eux illustre mes textes.

Disposez-vous d’une entière liberté de ton sur les contenus qui sont mis en ligne ?

Ce blog ne fait l’objet d’aucune censure, sinon il n’aurait aucune raison d’être. Il est totalement indépendant et libre. Même si évidemment, il est lu par les autorités, du ministère au simple surveillant.

Votre blog ne manque pas de faire réagir. Lisez-vous les commentaires des internautes ? Est-il facile d’échanger des points de vue avec eux ?

Oui, je lis les commentaires [ndlr : régulièrement imprimés par sa femme qui les lui envoie], mais compte tenu de la méconnaissance du public sur le monde carcéral, il est difficile de faire changer certains préjugés et fantasmes qui règnent dans l’inconscient collectif.

Le blog reçoit entre 300 et 400 visites par jour. Parfois plus. Il y a des commentaires positifs et négatifs mais cela n’a pas vraiment d’importance car ce blog n’est pas fait pour se plaindre mais pour informer.

Faire état de la condition dramatique des détenus malades ce n’est pas polémiquer, c’est tenter de restaurer un peu d’humanité, peut-être même de sauver des vies et surtout de ne pas accepter !


* Nous n’avons pas obtenu l'autorisation d’interviewer Laurent Jacqua en face-à-face («les reportages centrés sur des cas individuels n'étant pas autorisés par l'administration pénitentiaire», a répondu le ministère de la Justice). C'est donc par écrit que le prisonnier a bien voulu répondre à nos questions.

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Recherche prisonnier de guerre 39/45 - SIMON
» Prisonnier de guerre polonais - AULOTANT HOLOTAN
» FEDERALISME – Le président de la République refuse de promulguer un décret
» Un prisonnier s'évade...!
» la vache et le prisonnier
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Un prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Un prisonnier qui refuse que l’on parle à sa place

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: L'oubli, l'inconscience et l'ignorance de cette maladie ! :: Pénalisation de la transmission du VIH-
Sauter vers: