Forum de l'association Sidaventure
Sidaventure, la seule association de séropositifs qui lutte pour venir en aide aux séropositifs et lutter contre le Virus du VIH, VHC, SIDA

Forum de l'association Sidaventure

Forum de Sidaventure Séropositivité & l'iberté
Ensemble ! Positivons contre le SIDA
 
AccueilAccueil  Mais que font tMais que font t  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Mais que font toutes les associations qui touchent des Millions d'Euros pour la prévention du SIDA ? Près de 2.000 enfants naissent séropositifs chaque année
Sidaventure, est la seule Association qui pense à la santé et sécurité des séropositifs au virus du SIDA sans aucune subvention d’état et laboratoires.
Le projet du sidatorium sexuelle de Sida info service vient de recevoir l'agrément du ministère de la Santé
Sidaventure est une association qui favorise gratuitement les rencontres pour les personnes séropositives
Le SIDA avec les 100.000 patients séropositifs Français, coût à la France 1.5000.000 d'euros par mois
Des coups de bâtons pour Pierre Berger qui enfonce le SIDACTION
C'est ensemble contre le Sidaction que nous disons non aux dons pour le sidaction, il faut pas prendre les séropositifs au virus du vih et sida pour leur fond de commerce, le sida n'est pas une industrie, mais bien une maladie !!!
Aujourd'hui, nous pouvons dire que nous avons un remède contre le VIH / SIDA basé sur neuf espèces de plantes endémiques
Suite à la perquisition que nous avons eu au siège de nôtre Association SIDAVENTURE le 1er Juillet 2010, tout prend un sens nouveau notamment au niveau de ses droits les plus strict ce qui m'oblige à porter cette affaire auprès de la commission européenne avec comme texte de référence la charte fondamentale des droits de l'homme.
«En Suède, un séropositif peut être condamné juste parce qu'il n'a pas informé sa partenaire»
jeudi 1er Juillet 2010 nous avons eu une perquisition au siège de l'Association SIDAVENTURE, celà nous prouve bien qu'avec le remède de Madagascar nous sommes dans la bonne direction et que certains groupes ont peur !!! C'est le retour des Nazis en France ?
La circoncision, crime contre l’humanité…! Faire souffrir, et moins jouir, et durablement, telle est la principale « justification » des circoncisions masculines et féminines prônées par diverses religions (dont des chrétiennes, voire des catholiques) et des associations de lutte contre le SIDA.
L’association caritative de lutte contre le sida AIDES est dans le pétrin, les directeurs n’ont pas hésité à arrondir et gonfler leurs salaires au fils des mois, et que certains « bénévoles » perçoivent un salaire rondouillet.
Contrairement à ce que dit l'association AIDES, non le Cannabis ne soigne pas
Alors que l'association AIDES vente les vertus du Cannabis, des collégiens réalisent un documentaire pour sensibiliser, stop aux dons SIDACTION partenaire à cette association...
Sidaventure contre la corruption des firmes pharmaceutiques
Sondage
Derniers sujets
» Recherche atypique.
Lun 11 Déc 2017 - 11:12 par Romain

» bsr
Ven 24 Nov 2017 - 4:26 par Nij

» UN AMOUR POUR LA VIE
Jeu 16 Nov 2017 - 17:22 par Kass

» Je cherche encore et encore
Mar 14 Nov 2017 - 8:03 par Kass

» A coeur ouvert
Lun 6 Nov 2017 - 12:22 par demian75

» Besoin d'amour et d'affection
Sam 4 Nov 2017 - 8:29 par Kass

» Ensemble
Ven 13 Oct 2017 - 5:45 par Loulou

» Ruse de Big Pharma pour gonfler les profits
Mer 11 Oct 2017 - 13:07 par sidaventure

» À la recherche du bonheur
Sam 5 Aoû 2017 - 2:57 par LexusLoveseeker

Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Forum
Forum
Forum

Partagez | 
 

 Derrière les barreaux d’une prison, le VIH, un enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sidaventure
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1630
Age : 65
Localisation : dordogne
loisir : les séropositifs au VIH/SIDA
Points : 1640
Date d'inscription : 03/02/2005

Feuille de personnage
jeux de role:
0/0  (0/0)

09082007
MessageDerrière les barreaux d’une prison, le VIH, un enfer

sida, sidaventure, vih, vhc, info sida, forum sida, information sida, prevention sida, forum vih, t'chat sida, tchat sida, femmes sida

Derrière les barreaux d’une prison, le VIH, un enfer au quotidien

Tout le monde a aujourd’hui conscience dans quelle solitude peut vous plonger une maladie dont on ne peut être soigné, dont on sait que l’on va en mourir. Mais quand celle-ci se vit en prison, enfermé 24 heures/ 24 dans une cellule d’à peine 7m², cette solitude se démultiplie à en devenir elle aussi, presqu’à elle seule, une maladie mortelle de l’âme et de l’esprit, un enfer quotidien sans personne avec qui en parler. C’est ainsi, ici.

Chaque vendredi, on me distribue mes médicaments pour la semaine. Et à chaque distribution, c’est le même rituel, la même manière de ranger mes cachets dasn mon pillulier. Je commence par les médicaments pour le VIH puis, vient les médicaments pour le cœur. A la fin, quand j’ai tout bien compartimenté, pour le matin, pour le soir, je regarde mon pillulier et il me fait penser, à cause de toutes les couleurs vives et criardes des médicaments, à serpent vénimeux. Une image de l’esprit qui me rappelle à quel point ces médicaments sont nocifs pour mon corps, alors qu’ils me sont prescrit pour me sauver la vie. Quel paradoxe ! Sans eux, il y a longtemps que je ne serais plus de ce monde.Mes amis disparus, touchés par cette maladie, en témoignent. Les effets secondaires se sont atténués avec le temps, mais « atténué » ne veut pas dire « disparu ». Depuis longtemps, j’ai, ce que l’on appelle, des neuropathies. Les médicaments VIH abîment la fibre (la myéline) qui protère nos nerfs. Il m’arrive donc souvent d’avoir des fourmillements dans les bras et dans les mains, ainsi que dans les jambes et dans les pieds. Certaines positions, surtout quand je suis allongé, me sont interdites sous peine d’être anquilosé au bout de quelques secondes à peine. Cela se manifeste généralement le matin, je n’arrive presque pas, parfois, à serrer mon bol de café au lait tant cet effort me procure des crampes. Autre problème récuent pour une personne séropositive ou malade du SIDA, il y a longtemps que je n’ai plus d’appétit, alors je m’alimente en grignotant ce qui est facile à manger. Depuis des lustres encore, je n’ai plus de sommeil. Mes nuits sont fracturées, brisées, par de nombreux réveils et il me faut du temps pour me rendormir seulement quelques dizaines de minutes. J’ai oublié l’effet de bien être que pouvait apporter une nuit complète de repos. Si je réussie à dormir plus d’une heure d’affilée, je suis heureux. Fatigué, tant physiquement que psychologiquement, il m’arrive plusieurs fois dans la journée de somnoler. Je m’interdis de faire des siestes dans la journée, car pour une raison qui m’échappe, je fais souvent des cauchemards et puis, quand je me réveille, je sens que je n’ai pas véritablement dormi et j’ai comme une sensation de mal-être généralisé.

24 heures/ 24, je dois vivre avec le VIH, une hépatite C, un cancer bénin de la peau « la maladie de Bowen » et un cœur qui peut dire « stop » à chaque instant à cause d’un infarctus récent. 23 ans que je vis avec le VIH, sûrement au moins autant avec une hépatite C. J’ai parlé des effets secondaires liés aux médicaments, mais je n’oublie pas non plus ceux qui sont liés plus directement à la maladie, perte d’appétit, perte de sommeil, dépression, etc.... L’enfer dans toute sa grandeur !

Quand on est libre d’aller, de venir, de ses mouvements, de son emploi du temps, de ses besoins, c’est beaucoup plus facile de palier à tous ces désagréments, même si la maladie reste et restera toujours quelque chose d’extrêment difficile à vivre. Mais quand on est privé de tout cela, la vie au quotidien devient vite très problématique et la maladie réussie à prendre le dessus quoi que vous fassiez. J’essaie de penser à autre chose en ayant un maximum d’occupation dans ma cellule d’à peine 7m² (toutes les cellules ne font pas 9m² comme il a été dit), mais c’est difficile.

Les mots ne seront jamais à la hauteur de la réalité du quotidien d’une personne malade en prison. C’est une aventure personnelle, inexplicable, épuisante, tant physiquement que psychologiquement. La peur accrochée continuellement au ventre, vous vous dites « Est-ce que je vais finir ma vie malade et emprisonné ? »


Didier Robert, détenu à la M.A. de la Santé, à Paris

_________________
Tant qu un homme, une femme, un enfant verra son avenir voilé, pour moi, rien ne sera terminé...
Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse...


Dernière édition par sidaventure le Dim 30 Nov 2008 - 12:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sidaventure.asso.fr

 Sujets similaires

-
» Prisons d'Outre-mer : l'enfer derrière les barreaux.
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» jeunes délinquants en prison dés 12 ans
» Prison de Draguignan : Les personnels retiennent les directeurs
» Comment humaniser les premières heures en prison ?
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Derrière les barreaux d’une prison, le VIH, un enfer :: Commentaires

salut mec

moi aussi je suis sero depuis plus de 10 ans...

j'ai toute ma libertée mais le moral est pas terrible

alors je n'ose meme pas imaginer etre enfermer comme toi

frnchement je te plaint et je compatie de tout coeur a ton cri de douleur...

j'ai 38 ans..
si t'as besoin de parlé un peu plus n'hesite pas...

je suis pas en zonzon parce que je me suis jamais fit "choper"
mais j'ai fait et fait encore pas mal de conneries qui pourrait m'envoyer tout droit la ou tu est....

je suppose que meme la vie entre detenus pour quelqu'un de sero ca doit pas etre evident....

a bientot peut etre...
bob.
 

Derrière les barreaux d’une prison, le VIH, un enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'association Sidaventure :: L'oubli, l'inconscience et l'ignorance de cette maladie ! :: Pénalisation de la transmission du VIH-
Sauter vers: